Affaire Volkswagen : pas de chiffres avant jeudi pour la France
habillage
banniere_haut

Affaire Volkswagen : pas de chiffres avant jeudi pour la France

Si le groupe Volkswagen a très tôt avancé le chiffre de 11 millions de voitures dans le monde, le décompte pour la France se fait attendre. Selon les dernières informations, les quatre marques (Audi, Seat, Skoda et Volkswagen) révéleront la liste au mieux jeudi.

Publié le

Combien de véhicules circulent en France avec le logiciel tricheur ? Une bonne question qui mérite une réponse. Le Groupe Volkswagen France devrait faire la lumière jeudi prochain.

Marc Francotte

Peu à peu, les quatre constructeurs du groupe annoncent la couleur. Le week-end dernier, le ministre des transports allemand parlait de 5 millions de véhicules dont 2,8 en Allemagne (à lire : les derniers rebondissements de l’affaire Volkswagen).

Lundi, Audi a annoncé 2,1 millions de voitures dans le monde dont 1,4 million en Europe de l’Ouest (577 000 en Allemagne) et 13 000 aux Etats-Unis. De son côté, Skoda est sorti de sa réserve en précisant que 1,2 million de modèles disposent du logiciel frauduleux.

Manquent encore à l’appel 2,7 millions de véhicules parmi les Seat et les Volkswagen utilitaires (à lire : quels sont les véhicules concernés). Le constructeur espagnol ne s’est pas encore officiellement exprimé. La nomination de Luca de Meo (transfuge de chez Audi) à la tête de la firme de Martorell, le 25 septembre, n’y étant pas étrangère.

En France, les calculatrices sont en surchauffe au point de reporter à jeudi, au mieux, l’annonce des chiffres officiels.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
yvonbeauge453 Le 03/10/2015 - 07:02
Non, il s'agit bien d'un additif, conditionné en petit bidon de 0,5l, à ajouter dans le réservoir. L'addblue est injecté directement dans l'échappement en amont du système SCR. Je m'interroge sur le rôle de cet additif: décrasser les injecteurs, la vanne EGR, le fap,...?
godrev102 Le 01/10/2015 - 17:29
Troll yaya, on en est où..?
yvonbeauge453 Le 01/10/2015 - 06:18
La motivation de VW sur le marché US étant clarifiée (économie de 300€/véhicule, des frais de développement réduit, moins de diversité) il reste à expliquer l’attitude de VW pour le marché européen (ce marché moins strict que les US n’exige ni SCR ni fraude): addiction à la fraude ? (le doigt dans l’engrenage…..), difficulté technique ? A l’occasion des révisions, Le réseau VW donne une dose d’additif Bardhal à ajouter au gazole pour « aider à passer le contrôle technique ». Connaissez vous le rôle de cet additif ?
Voir tous les commentaires (7)