Vous êtes ici :

Affaire Volkswagen : quels sont les modèles concernés ?

scandale volkswagen : quels sont les modèles concernés
Le scandale Volkswagen concerne les moteurs 1.6 et 2.0 TDI Euro 5 de 2009 à 2015

Tricher n'est pas joué. Le constructeur allemand en apprend à ses dépens. Mais, face à ce grand déballage médiatique, les propriétaires de Volkswagen sont dans le flou total. L'argus fait le point.

Si l’affaire Volkswagen (à lire : 10 questions pour comprendre le dieselgate) fait couler beaucoup d’encre, et le mot est faible, les informations restent vagues pour les conducteurs européens (à lire : les derniers rebondissements). Seule certitude, la tricherie concerne le moteur diesel quatre-cylindres EA189 de 2009 à 2015 équipé d’une injection par rampe commune.

Le groupe Volkswagen annonce 482 000 véhicules aux Etats-Unis et 11 millions au total (à lire : comment VW a pu tricher pendant 6 ans) qui seraient susceptibles de cacher le fameux programme dans le calculateur moteur. La semaine dernière, le quotidien espagnol El Pais avançait le chiffre de 500 000 Seat. Puisant dans la banque d’organes commune du groupe, les quatre marques (Audi, Seat, Skoda et Volkswagen) sont concernées. Le 28 septembre, Volkswagen parle de 5 millions dans le monde (dont 2,8 en Allemagne) et Audi de 2,1 millions en Europe Occidentale.

Mitsubishi a aussi utilisé des moteurs 2.0 TDI sur l’Outlander mais il s’agissait de la version à injecteur-pompe qui n’entre pas en ligne de compte.

 

De quels moteurs s’agit-il ?

Sous l’appellation EA189 se cachent les quatre-cylindres diesel 1.6 TDI (75, 90 et 105 ch) et 2.0 TDI (110, 140, 170 et 177 ch) en version Euro 5 (de 2010 à 2015). Le trois-cylindres 1.2 TDI complète la liste. Toutefois, aucun chiffre précis n'est communiqué car ces moteurs existent en plusieurs versions.

Aux Etats-Unis, d’où vient le scandale, le 2.0 TDI se décline en deux générations : la première avec un piège à NOx depuis 2009, puis une seconde avec un système de catalysation SCR de 2012 à 2014.

Or, en Europe, le système de traitement des NOx n’est obligatoire que depuis septembre 2014 sur les nouveaux véhicules (norme Euro 6.b) et septembre 2015 sur l’ensemble des véhicules. C’est bien au niveau des émissions de ce polluant que se situe la tricherie.

Toutefois, Volkswagen France affirme que ce logiciel est installé sur d’autres véhicules du groupe, mais qu’il n’a pas d’incidences sur la consommation et les émissions. Cette affirmation est-elle faite pour rassurer les clients ? Ou sont-ils certains que le logiciel n’est pas activé sur les moteurs TDI, qui ne sont pas équipés d’un système de traitement des NOx ? Sur ce point, les constructeurs devront en faire la preuve.

 

Les modèles MQB non concernés

Selon Jacques Rivoal, patron du Groupe en France, « les véhicules neufs actuellement disponibles dans l’Union Européenne et équipés de moteur diesel Euro 6 sont conformes aux exigences légales et aux normes environnementales ».

Ce qui est véridique car les véhicules Euro 6 sont équipés d’une nouvelle génération de moteur diesel EA288 (2.0 TDI 150 et 184). Ce bloc, spécifique à la plateforme MQB, a été inauguré par l’Audi A3 en septembre 2012, puis décliné sur tous les nouveaux véhicules (Skoda Octavia et Superb, Seat Leon, Volkswagen Golf, Golf Sportsvan, Touran…). Quant au 1.6 TDI, il a été remplacé par le 1.4 TDI (inauguré par la Polo en mars 2014).

 

Quelles solutions en après-vente ?

Pour l’heure, le groupe s’attache à identifier précisément les modèles concernés et les années de production. Ce qui sous-entend que le chiffre de 11 millions de véhicules annoncés a été communiqué à la louche. Volkswagen travaille à résoudre le problème par des mesures techniques.

Lesquelles ? C’est trop tôt pour le dire. Un rappel sera lancé dans les mois prochains. Cela peut aller d’une simple reprogrammation mais si les écarts des émissions de polluants sont trop élevés, elle ne suffira sûrement pas. Par conséquent, rien ne sert de prendre d’assaut les ateliers du groupe, les responsables n’ayant à ce jour aucune information.

 

La liste potentielle des véhicules concernés

Audi (2,1 millions dans le Monde et 191 659 en France)

  • A1 1.6 et 2.0 TDI (jusqu’à fin 2014)
  • A3 II 1.6 et 2.0 TDI (jusqu’en février 2013)
  • A4 III 2.0 TDI
  • A5 2.0 TDI
  • A6 III 2.0 TDI (jusqu’en avril 2011)
  • TT 2 2.0 TDI (jusqu’en juillet 2014)
  • Q3 2.0 TDI (jusqu’en février 2015)
  • Q5 2.0 TDI (jusqu’en décembre 2014)

Seat (700 000 dans le Monde et 92 890 en France)

  • Ibiza IV 1.2, 1.6 et 2.0 TDI
  • Leon II 1.6 et 2.0 TDI (jusqu’en décembre 2012)
  • Exeo 2.0 TDI
  • Altea 1.6 et 2.0 TDI
  • Alhambra 2.0 TDI

Skoda (1,2 million dans le Monde et 65 229 en France)

  • Fabia II 1.2 et 1.6 TDI
  • Rapid 1.6 TDI
  • Octavia II 1.6 et 2.0 TDI (jusqu’en juin 2013)
  • Superb II 1.6 et 2.0 TDI (jusqu’en 2015)
  • Roomster 1.6 TDI (jusqu’en 2015)
  • Yeti 2.0 TDI (jusqu’en 2015)

Volkswagen (5 millions dans le Monde et 596 314 en France)

  • Polo 1.2 et 1.6 TDI (jusqu’en mars 2014)
  • Golf VI 1.6 et 2.0 TDI (jusqu’en juin 2013)
  • Coccinelle II 1.6 et 2.0 TDI
  • Jetta 1.6 TDI
  • Passat VI 1.6 et 2.0 TDI (jusqu’en octobre 2010)
  • Passat VII 1.6 et 2.0 TDI (jusqu’en juillet 2014)
  • Scirocco 2.0 TDI (jusqu’en août 2014)
  • Eos 2.0 TDI (jusqu’en 2015)
  • Touran II 1.6 et 2.0 TDI (jusqu’en avril 2015)
  • Tiguan 2.0 TDI (jusqu’en avril 2015)
  • Caddy 2.0 TDI
  • Transporter 2.0 TDI
  • Crafter 2.0 TDI
Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (89)
pidz76275

Je vient d acheter passat 1.6l tdi bluemotion .quelqu un pourrai me dire comment je peut savoir si mon vehicule est concerné?et quel serai l adresse pour me renseigner?merci d avance

antineak984

Bonjour tous, Pour moi je me suis faite blouse.... Je souhaiterais tout simplement me faire changer mon véhicule d'avril 2015. Comment puis-je faire ? Cordialement tyna

eric.fischer742

je suis dans la meme situation ,j'attends toujours ce courriier

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
145 908 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !