Airbags Takata. BMW, Audi et Skoda rappellent encore plus d'un million de véhicules
habillage
banniere_haut

Airbags Takata. BMW, Audi et Skoda rappellent encore plus d'un million de véhicules

L’affaire des gonfleurs d’airbag Takata qui peuvent exploser en vieillissant prend des airs d’histoire sans fin. Après Toyota, ce sont BMW, Audi ou encore Skoda qui ont relancé des campagnes pour tenter de corriger plus de 1,6 million de véhicules encore potentiellement dangereux.

Publié le

Audi, BMW et Skoda organisent à nouveau des rappels pour corriger les nombreux véhicules encore équipés d'airbags Takata dont le corps de gonfleur est susceptible d'exploser. Plus de 1,6 million de véhicules dans le monde sont concernés.

Audi

Révélé au grand jour il y a bientôt dix ans, le scandale des airbags Takata défectueux continue à faire parler de lui encore aujourd’hui. Ces coussins gonflables ont effet équipé des dizaines de millions de véhicules, chez de très nombreux constructeurs. Corriger l’ensemble des modèles qui peuvent être concernés par ce grave problème de gonfleur potentiellement explosif est donc un travail de titan. D’autant que l’on parle ici de voitures désormais souvent assez âgées, dont l’entretien est rarement effectué dans le réseau officiel. Pas toujours évident de réussir à contacter les propriétaires dans ces conditions. De temps en temps, les marques sont ainsi obligées de relancer des rappels pour tenter de retrouver ces « brebis égarées » . Après Volkswagen ou Toyota, fin 2022, BMW, Audi et Skoda viennent de déclencher de nouveaux rappels liés à ce vaste scandale. Plus de 1,6 million de véhicules dans le monde pourront profiter d’un remplacement gratuit de leur airbag conducteur, mais la majorité d’entre eux ne se trouvent pas forcément en Europe. Chacun de ces trois constructeurs applique ici une politique un peu différente.

Media Image
Image

Chacun des constructeurs procède gratuitement au remplacement de l'airbag conducteur, quel que soit l'âge du véhicule.

Skoda

Des conditions bien précises chez Audi

Sur ces coussins gonflables Takata, le risque de projection de fragments métalliques est surtout présent sous des climats chauds et humides. Pas vraiment le portait-robot de l’Hexagone, en dehors de certains territoires d’outre-mer qui avaient été spécifiquement ciblés par un rappel DS fin 2021. Ce type de conditions météorologiques finit par engendrer une pression interne trop élevée dans le corps du gonfleur d’airbag, avec un risque d’explosion à la clé. Un problème qui a malheureusement déjà été à l’origine de plusieurs accidents mortels. Comme à son habitude, le groupe Volkswagen ne nous a donné aucun chiffre pour le marché français. En revanche, Audi précise que sa double campagne porte uniquement sur des «  véhicules importés en France, mais vendus à l’origine dans des pays chauds/humides. »

Media Image
Image

L'autre campagne Audi s'applique au SUV Q5, bien plus répandu, et à la famille A5.

Clément Choulot

Media Image
Image

Chez Audi, l'une des deux campagnes porte sur les sportives TT et R8, assez peu diffusées.

Thomas Antoine/Ace Team

Elle se limite par ailleurs à quatre modèles pas toujours très courants chez nous :

  • Les R8 et TT produits entre 2014 et 2017 (code campagne 69ER)
  • Les Q5 et A5 produits entre 2008 et 2012 (code campagne 69EP)

Pour donner un ordre de grandeur, d’après les chiffres du ministère des transports allemands, le KBA, cela représenterait seulement 1 569 véhicules outre-Rhin, contre plus de 320 000 à l’échelle de la planète ! 

Un rappel plus large chez Skoda

Media Image
Image

Pour la petite Fabia comme pour la grande Superb, la deuxième et la troisième mouture peuvent être touchées.

Argus

Media Image
Image

La troisième génération d'Octavia fait partie des très nombreux modèles rappelés par Skoda.

Clément Choulot

Pour Skoda, les conditions ne sont a priori pas aussi restrictives. Le constructeur tchèque a surtout étendu son rappel à davantage de marchés qu’auparavant, donc la France. Encore une fois, les chiffres dans l'Hexagone ne nous ont pas été communiqués. Mais en Allemagne, le KBA parle de 3 028 véhicules vraisemblablement convoqués en atelier. Ce volume est encore une fois bien loin des 580 068 unités évoquées dans le monde par le même organisme. Il peut paraître d’autant plus faible que cette campagne 69DU porte sur la quasi-totalité de la gamme proposée par la marque tchèque entre 2012 et 2017, de la petite Citigo à la Superb en passant par l'Octavia.

Media Image
Image

Vendu de 2009 à 2018, le Yeti, premier SUV Skoda, peut aussi être convoqué à l'atelier.

Skoda

Media Image
Image

Commercialisé depuis l'automne 2016, le Kodiaq n'échappe pas totalement à ce problème sur ses premiers exemplaires.

Christophe Hunsicker/Ace Team

Plus précisément, voici la liste des modèles potentiellement concernés :

  • Citigo
  • Fabia 2 et 3
  • Rapid
  • Yeti
  • Roomster
  • Octavia 3
  • Kodiaq
  • Superb 2 et 3

44 000 véhicules rappelés en France chez BMW

Media Image
Image

Chez BMW, la plupart des véhicules concernés par ce rappel étaient équipés du volant M Sport.

Adrien Cortesi

BMW s’est montré plus transparent que ses concurrents, en évoquant pas moins de 44 000 véhicules rappelés en France. Ils ont tous été répartis en deux campagnes distinctes, qui portent les codes 32390300 et 32420300. Dans le monde, selon le KBA, le chiffre s’élèverait carrément à 725 787 exemplaires, dont pas moins de 168 202 de l’autre côté du Rhin. La marque a également été la seule à communiquer une durée d’intervention, qui sera le plus souvent de 25 mn environ. Seule la 330e pourra demander à peu près cinq minutes supplémentaires. Quant à la plage de production, elle est aussi plus précise ici. Elle va du 06/03/2012 au 29/12/2015.

La liste des modèles n’est par ailleurs pas moins longue que chez Skoda :

  • Série 1 (toutes carrosseries)
  • Série 2 (toutes carrosseries) et M2
  • Série 3 et M3 (toutes carrosseries)
  • Série 4 et M4 (toutes carrosseries)
  • Série 5 et M5 (toutes carrosseries)
  • X1
  • X3
  • X4
  • X5 et X5 M
  • X6 et X6 M

En revanche, toute la gamme n’est pas logée à la même enseigne. Dans la majorité des cas, seuls les véhicules équipés du volant M Sport sont ciblés par ce double rappel. Seuls le SUV X1 II (génération F48) et le duo de monospaces Série 2 Active Tourer/Gran Tourer I (F45 et F48) font ainsi l’objet d’un rappel plus large. Notez enfin qu’une campagne Seat pour les mêmes raisons est également apparue sur le site européen officiel Rapex récemment, sous le code 69EC. Mais elle se limite aux Leon et Toledo vendues de 2013 à 2015, et nous n’avons pas encore pu récupérer toutes les informations à son sujet. Nous mettrons à jour cet article dès que nous aurons eu toutes les réponses à nos questions.

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours