ALFA ROMEO GTV et Spider : du sang neuf
habillage
banniere_haut

ALFA ROMEO GTV et Spider : du sang neuf

disponibles MOTEURs : 2.0 JTS de 165 CH ET 11 cv. V6 3.2 de 240 CH et 18 cv PRIX GTV : 29 400 ET 36 600 €. SPIDER : 32 000 ET 39 200 Avec quatorze lancements au programme, dont onze nouveaux modèles d'ici à 2007, le constructeur italien joue au mécano en croisant les motorisations et en combinant les gammes.

Par Michel Meilleray
Publié le Mis à jour le

Alfa Roméo GTV et Spider : l'agrément de moteurs hors normes

  • Disponibles moteurs : 2.0 JTS de 165 CH ET 11 cv. V6 3.2 de 240 CH et 18 cv
  • Prix - GTV : 29 400 ET 36 600 € - SPIDER : 32 000 ET 39 200 €  

Les Alfa Romeo Spider et GTV récupèrent aujourd'hui le moteur 2.0 à essence et à injection directe, dit JTS, de la 156, et le V6 3.2 de la 156 GTA ramené à 240 ch, au lieu de 250 ch. Afin d'accompagner ces changements, le constructeur italien à modifié la face avant de ses véhicules, et un nouveau dessin des jantes fait son apparition. L'habitacle reçoit une implantation plus basse des sièges, de façon à offrir un peu d'aisance aux grands gabarits. Côté finitions, Alfa réorganise les niveaux en fonction des motorisations : Impression pour GTV et Spider 2.0 de 150 ch, Distinctive pour GTV et Spider 2.0 JTS et Selective pour GTV et Spider 3.2 V6. Le constructeur italien néglige quelque peu l'aspect économique du JTS à injection directe d'essence en limitant le fonctionnement en mélange pauvre autour du ralenti au dessous de 1 500 tr/min. Il privilégie ainsi un comportement sportif en bénéficiant d'une injection très fine et bien dosée à proximité immédiate de la bougie. On dispose de la sorte d'un moteur puissant (165 ch), offrant du couple à tous les régimes et parfaitement adapté aux 1 370 kg du GTV et aux 1 405 du Spider.
Alfa Roméo Spider : nouvelle motorisation DRPour ce dernier, dont la médiocre rigidité rappelle la conception ancienne, c'est le moteur idéal. Affecté de tremblotements sur mauvaise route, le Spider JTS préserve un comportement sain en adoptant les réglages de suspension de l'ancienne version V6 3.0.

Pour profiter au mieux du V6 3.2 de 240 ch, il faut s'orienter vers le coupé GTV, plus rigide. Le niveau de performance est ici époustouflant avec, pour garde-fou, un antipatinage efficace.

Vestiges d'une époque où l'automobile n'était pas envahie d'électronique, les Alfa Romeo GTV et Spider conservent intact l'agrément de moteurs hors normes.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours