Alliance GM/PSA : révélations de L'argus Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Alliance GM/PSA : révélations de L'argus

Après l'annonce du rapprochement entre les deux groupes automobiles le 29 février 2012, GM et PSA ont levé un bout du voile sur leur future collaboration lors d'une récente conférence de presse. Si le groupe français est avare en informations, L'argus vous révèle ce qui va se passer en coulisses.

Publié le Mis à jour le
Interrogé à l’occasion du Mondial de l'automobile de Paris, l’état major de PSA était resté muet sur les futurs accords avec GM. Officiellement : « no comment » !  Et pour cause, les juristes des deux groupes ont épluchés et pesés, un à un, tous les mots du contrat.

Si depuis le Salon de Genève les rumeurs vont bon train, Philippe Varin (patron de PSA) a défini succinctement avec son homologue de GM les quatre projets de développement en commun, laissant au passage beaucoup de questions en suspens.

Bien que les fondations de cette alliance stratégique soient posées, le plan de bataille demeure encore assez flou, PSA se refusant de confirmer les futurs lieux de fabrication de certains véhicules.

A sa décharge, il faut agir vite car le développement des modèles qui sortiront en 2016 dépend des décisions prises par les deux parties. Toutes ne sont pas ficelées définitivement et les lignes pourront encore bouger au fil des événements comme ce fut le cas ces derniers mois.


Pour l’heure, quatre projets sont au programme des noces :

-  un programme commun pour un monospace compact de marque Opel/Vauxhall et un CUV (Crossover Utility Vehicle) compact de marque Peugeot.
 
-  un programme commun de monospace pour le segment des petites voitures de marque Opel/Vauxhall et Citroën.
 
-  une plateforme modernisée pour le segment des petites voitures à faibles émissions de CO2 destinée à la nouvelle génération de véhicules Opel/Vauxhall, Peugeot et Citroën en Europe et dans le reste du monde.
 
-  et un programme commun pour les véhicules du segment D des marques Opel/Vauxhall, Peugeot et Citroën.
 
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
un pseudo libre Le 26/10/2012 - 17:27
« et la BHV3 (Citroën C5/DS5 et Peugeot 508). ». Sauf erreur de ma part, la DS5 n'est pas sur la même plateforme que la C5 mais celle du 3008. D'ailleurs, c'est l'excuse bidon pour nous expliquer pourquoi la DS5 n'a pas d'hydro...
un pseudo libre Le 26/10/2012 - 11:12
Oui, en effet, l'accord sert surtout à GM pour sortir sa filliale Opel du gouffre... mais pour PSA cela semble un marché de dupe ou la société de se retrouvera pas... les accords GM ont rarement profité aux autres que... GM..... Fiat a failli etre avalé et a pu s'en sortir in extremis et heureusement... car Fait pourrait maintenant racheter Opel ce qui était loin d'etre le cas à l'époque de l'alliance Fiat/GM. GM est un vampire qui détruit tout ce qu'il touche... A éviter.
un pseudo libre Le 26/10/2012 - 10:50
Bonjour, malgré tous les commentaires lus ou entendus, je pense que cette alliance est une énorme erreur, si c'est avec OPEL seulement et non avec GM, la maison mère. Si c'est avec OPEL, pas d'exportation vers les pays émergeants, GM l'empèche ! Alors, quel intérèt ? Là, PSA va couler ! Les partenariats avec FORD, BMW, MITSUBISHI sont suffisants. Il fallait simplement fabriquer moins de véhicules diesel, plus de véhicules essence, avec des boites auto pour être en mesure d'exporter. Pourquoi vouloir exporter ce que l'on fabrique pour nous ? Les Coréens l'ont compris il y a longtemps, il faut fabriquer ce qui convient au client étranger. Idem pour GM qui vend des Dawoo sous la marque ... CHEVROLET ! Pour moi, une CHEVROLET n'est pas une Matiz , mais une CAMARO, mais ça marche. En résumé, l'erreur de stratégie est très ancienne (idem chez RENAULT), et le diesel a tué toute notre ondustrie automobile ! Donc, toute nouvelle alliance est vouée à l'échec. Cordialement
Voir tous les commentaires (9)
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...