Alpine A390. Le crossover GT électrique sera fait à Dieppe en 2025

voir les photos
Alpine SUV Dieppe A390
Alpine se transformera en marque électrique à partir de 2024 et produira le crossover GT "zéro émission" à Dieppe.

C'est désormais officiel, Alpine produira son futur crossover GT « zéro émission » à Dieppe, dans son usine historique renommée pour l'occasion. Ce véhicule, baptisé A390, participera à la transformation du constructeur en une marque 100 % électrique au milieu de cette décennie.

[Mis à jour le 25/05/23] Alpine changera à partir de 2024 la nomenclature de ses noms et c'est la petite sportive sur base de Renault 5, l'A290, qui lancera le mouvement. Suivra en 2025 le crossover GT qui selon nos informations sera baptisé A390.

***

Entre 2024 et 2026, la gamme Alpine changera radicalement. L’offre passera d’un à trois modèles, et tous seront électriques. L’un d’eux sera un SUV quel la firme annonce sous le nom "crossover GT". Le constructeur confirme aujourd’hui que celui-ci sera produit dans son usine historique de Dieppe, en Seine-Maritime. Luca de Meo, directeur général de Renault, Esteban Ocon, pilote Alpine en F1, et Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, se sont rendus sur place pour cette officialisation. Ce centre de production, jusque-là nommé Usine Alpine Dieppe, change d'appellation et devient la Manufacture Alpine Dieppe Jean Rédélé, en hommage au fondateur de la marque.

Alpine Bruno Le Maire
Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, prend la pose au volant d'une Alpine A110S.

Un crossover « coupé » électrique

Développé sous le nom de code DZ110, le crossover GT Alpine affichera un profil « fastback » proche de celui d’un coupé, avec une faible garde au toit, un pavillon courbé et des montants arrière très inclinés. Ce dessin lui permettra d’arborer sa parenté stylistique avec les sportives de la marque, qu’il s’agisse de l’actuelle A110 ou de sa future remplaçante « zéro émission » (nom de code WZ110).

Alpine crossover teaser DZ110 A390
Première illustration officielle du crossover GT Alpine A390.

Le crossover GT reposera sur l’architecture modulaire CMF-EV de l’Alliance Renault Nissan, comme la Renault Mégane E-Tech Electric par exemple. Châssis, caisse, tôlerie et autres éléments techniques proviendront de l’usine Renault de Douai, intégrée au pole ElectriCity de Renault avec les centres de production de Maubeuge et Ruitz dans le Nord, pour être assemblés à Dieppe à partir de 2025. En revanche, les batteries seront fournies par la société française Verkor qui prospecte actuellement pour trouver le meilleur endroit pour implanter son usine. 

Luca de Meo Alpine Dieppe
Luca de Meo, directeur général de Renault, a fait le déplacement à Dieppe.
Esteban Ocon Laurent Rossi Alpine
Le pilote de F1 Esteban Ocon (à gauche) et le directeur général d'Alpine, Laurent Rossi (à droite).

À LIRE. F1. Alpine et Alain Prost mettent fin à leur collaboration

Un SUV à Dieppe, une berlinette expatriée ?

Si l’on se fie à des propos de Sébastien Jumel, député de Seine-Maritime, remontant à septembre 2021, Alpine viserait une cadence de production de 20 000 unités annuelles pour ce nouveau modèle. Quand on sait que la marque a vendu 2 659 voitures en 2021, toutes des A110 venues de Dieppe donc, on se dit qu’il va falloir pousser les murs. La remplaçante de la berlinette, qui partagera sa plate-forme avec la future Lotus Type 135, sera assemblée à Hethel chez le constructeur britannique. Quant à la citadine sportive dérivée de la Renault 5 électrique, elle sera produite  à Douai comme cette dernière.

Alpine A110 Dieppe
Actuellement, l'usine Alpine de Dieppe fabrique l'A110.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
farina88

Un peu comme l'usine MAZDA MX5 qui assemblait la FIAT 124. Résultat : mort de la 124. Bichonnons bien nos A110 made in France, un plaisir de conduire bientôt révolu.

Don92

Bizarre de produire un suv qui reprend la plateforme Renault Nissan dans une usine artisanale et de délocaliser l essence même d alpine chez lotus ! Les clients ne sont pas idiots, s ils achetent une alpine c est pas pour acheter une lotus. On voit mal porche faire fabriquer sa 911 chez Ferrari avec un châssis Ferrari

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Alpine