Alpine. Quels sont les plans de Luca de Meo pour le futur ?
habillage
banniere_haut

Alpine. Quels sont les plans de Luca de Meo pour le futur ?

Alors que les observateurs s'inquiétaient pour l'avenir de la marque de Dieppe, Luca de Meo prend le contre-pied. Dans ses plans : diversifier la gamme A110, marier électrique et sportivité, lancer une griffe Alpine Line et faire d'Alpine le fleuron du groupe Renault.

Publié le

Alpine va devenir le haut de gamme de Renault et le lien avec les autres produits sera assuré par une griffe Alpine Line. La Clio 5 est la candidate idéale, un clin d'oeil à son ancêtre la R5 Alpine.

Didier Ric

En janvier prochain, Luca de Meo présentera sa feuille de route pour les huit prochaines années. Mais, à l’occasion de sa première sortie officielle au mois d’octobre, le nouveau patron du Groupe Renault s’est voulu rassurant et lucide sur l’avenir d’Alpine. " Il faut rester modeste. Quand je suis arrivé, j’ai trouvé une ingénierie fantastique chez Renault Sport. Néanmoins, Alpine et Renault F1 ne sont que des postes de dépenses. Combiner Alpine et Renault Sport c’est obtenir une mini Ferrari ! La Formule 1 permettra de gagner en notoriété mais Alpine doit sortir de son actuel marché de niche et pour cela il faut développer la marque".


S’inspirer de la Porsche 911 ?

"Nous ne pouvons pas nous permettre de lancer dix modèles mais il faut gérer le cycle de vie de l’A110 de façon plus ambitieuse". Pour cela, le patron italien aimerait que la marque française s’inspire de la Porsche 911. Dominique Séraphin, délégué syndical CFDT à Dieppe relate les propos de Luca de Meo lors de sa visite surprise dans l’usine normande : « Il nous a dit qu’il souhaitait faire de l’A110, la Porsche 911 de Renault. Il veut faire la même chose, c’est-à-dire qu’on la restyle de temps en temps, qu’on y apporte des nouveautés, mais qu’on conserve le modèle ».

Les propos de Luca de Meo ne sont pas franchement une surprise car, en avril 2020, Patrick Marinoff (patron d’Alpine) avait les mêmes dans une interview qu’il nous a accordé : « Prenons l’exemple de Porsche. Ils ont une icône dans leur catalogue, dont ils ont fait des SUV en conservant l’image de la 911 ». A son arrivée, les cartons d’Alpine n’étaient pas vides. La marque prépare la nouvelle A110 qui se déclinera aussi en version Targa, comme la Porsche 911, à l’horizon 2023-2024.

A LIRE. Patrick Marinoff : « Il y aura d'autres modèles Alpine à venir »


Un SUV sportif électrique

Le patron italien compte aussi capitaliser sur le nom Alpine « pour donner de l’émotion aux véhicules électriques ». En l’occurrence, la marque travaille sur un SUV électrique (projet PZ110) tout comme Porsche a confirmé que le nouveau Macan sera uniquement électrique. Patrick Marinoff a confirmé cette piste : « C’est clairement un modèle auquel nous pouvons penser. Il n’y a rien d’impossible. Finalement, SUV cela veut dire Sport Utility Vehicle. Il y a donc le mot Sport ».

Alpine SUV électrique 2023

Selon nos informations, le projet PZ110 utilisera la nouvelle plateforme électrique CMF-EV dans une version baptisée « Extended ». A l’occasion d’un entretien, Gilles Le Borgne (patron de la R&D du groupe Renault) a confirmé qu’une version plus longue de la CMF-EV était techniquement réalisable et qu’elle pouvait accueillir un train arrière directionnel. Prévu pour 2023, ce SUV électrique devrait mesurer de 4,60 à 4,70 m et utiliser les technologies sur étagères notamment celles du Nissan Ariya. Ce dernier proposera des versions à transmission intégrale avec trois niveaux de puissance : 279, 306 ou 394 ch. La batterie de 87 kWh offrira une autonomie entre 400 et 500 km. Les ingénieurs d’Alpine Sport ont, par conséquent, une bonne base de travail !

A LIRE. Alpine SUV (2023) : un projet électrique est dans les cartons


Une griffe Alpine Line

renault clio 5 Alpine illustration

A l’heure actuelle, Renault Sport fait le lien avec la gamme Renault par le biais de la finition RS Line sur les Clio, Captur, Mégane et Arkana. Avec la disparition de Renault Sport, une griffe Alpine sera créée selon Ali Kassai, directeur des produits futurs du groupe Renault. Par conséquent, la R5 Alpine de 1972 aura prochainement une descendance avec la Clio Alpine Line (à l’occasion de son restylage ?), griffe qui habillera aussi d’autres véhicules de la gamme. Les deux prochains véhicules électriques de Renault (Mégane Electric et le SUV compact HCC) devraient aussi avoir leur déclinaison Alpine.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Francois1 Le 11/11/2020 - 19:33
"Le patron italien compte aussi capitaliser sur le nom Alpine " La berlinette A110 a été championne des rallyes en 1971 et 1973, puis plus rien! Cela fait 47 ans, donc un fanatique de l'époque qui avait 20 ans (ou 40 ans) a aujourd'hui 67 ans (ou 87 ans)! Tous ces fans amateurs possibles acheteurs ont été servis, ce qui a valu le boum des commandes des premiers mois suivi d'un terrible écroulement du nombre de commandes. Pour la majorité des "non-pensionnés" ou "non "EHPAD" susceptibles d'acheter "Alpine" , il faut recréer l’image du nom "Alpine". Recréer une image, cela prend minimum une décennie. Alpine est-elle capable de survivre durant plus de dix ans? ? ?
Rico78 Le 11/11/2020 - 15:32
Mettre le nom d’une marque premium sur une voiture milieu de gamme, c’est dévaloriser la marque premium. Renault ne perce pas dans le haut de gamme parce historiquement Renault a toujours fait des voitures pour M. Toulemonde, sans parler de venir coller son nom à côté de Dacia, a été une erreur stratégique dans la volonté de Renault de monter en gamme... Alors maintenant Renault veut aussi casser l’image d’Alpine, en faisant une Clio bleue !? Jamais on a vu une Golf « Audi Line » !
PhilCO Le 09/11/2020 - 13:23
Bonne chance quand même à Monsieur De Méo qui aura fort à faire mais RENAULT a de très beaux potentiels et savait satisfaire de larges couches de clients, et ce n'est pas le 'haut de gamme' ni les 'niches' !... SVP continuez de faire des essais de boîtes de vitesses automatiques ( avec comparatifs éventuels ); et enquêtes de satisfaction clients après 5 ans et 80 000 k ... il faut se remettre à l'heure d'hiver aussi ;-)))
Voir tous les commentaires (6)