Audi A4 avant Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Audi A4 avant

Après la berline dévoilée en septembre, voici le break A4. Baptisé Avant comme de coutume chez Audi, il profite de son gabarit pour allier dynamisme et volume de chargement.

Publié le

Audi A4 Avant

  • Commercialisation le 15 Mai
  • Cinq moteurs de 143 à 265 ch
  • À partir de 31 000 euros (estimation)

 

Audi A4 Avant, D.R.Une A4 vendue sur deux est un break ! Audi ne pouvait donc tarder à remplacer le modèle actuel lancé à l'été 2001, puis remodelé à grands frais à l'automne 2005. Une version qui n'est plus en accord sur les plans esthétique et technique avec la nouvelle A4 berline commercialisée en début d'année. Devancée par la BMW Série 3 Touring et au coude à coude avec la récente Mercedes Classe C break, l'A4 Avant termine sa carrière sous pression.

 

Avec 4,70 m, soit le gabarit le plus imposant de la triplette germanique (les breaks BMW et Mercedes se contentent de 4,52 m et 4,60 m), la nouvelle A4 Avant peut pleinement tirer parti de sa longueur pour s'offrir une silhouette dynamique et un hayon relativement incliné. Cette prestance ne nuit aucunement au volume de chargement (de 490 à 1 430 l) qui distance encore la concurrence. De peu pour la Classe C qui engloutit 485 l, davantage pour la Série 3 (460 l).Audi A4 Avant, D.R.

 

Pourtant, la capacité de déménageur n'est pas la vocation première du break Audi. Les futurs acquéreurs seront davantage attirés par la robe expressive teintée de sportivité sans oublier la forte valeur ajoutée en matière de technologie. Ils seront comblés par le regard aguicheur de leur A4 qui, au moyen de quatorze diodes électroluminescentes sous chaque optique avant, apportera de nuit une originale signature lumineuse. BMW fait de même avec des anneaux lumineux. Les designers ont conservé le long capot de la berline accentué par la réduction au strict minimum du porte-à-faux avant.

 

Audi A4 Avant, D.R.Châssis agile

Pour faire face à ses rivales, toutes des propulsions, l'A4 soigne son châssis, avec une redistribution des masses : l'ensemble moteur-boîte est désormais placé plus en retrait du train avant. Une architecture qui prédestine l'auto à une conduite plaisante. En témoigne la suspension dynamique, où une valve électromagnétique positionnée sur le corps de l'amortisseur modifie en temps réel la dureté. Ce système « Audi Drive Select » contrôle également la direction à assistance variable qui s'appréciera sur les routes sinueuses. Au lancement, l'A4 Avant pourra compter sur cinq motorisations : deux à essence (le quatre-cylindres 1.8 TFSI de 160 ch et le V6 3.2 FSI de 265 ch) et trois diesels (les quatre-cylindres 2.0 TDI de 143 ch et 170 ch et le V6 3.0 TDI de 240 ch). Au-delà de 170 ch, la transmission Quattro est livrée de série avec une répartition de la motricité à 60 % sur l'essieu arrière.Audi A4 Avant, D.R.

 

Installés à bord, le conducteur et son passager pourront presque se croire dans une A6 tant le soin apporté à la planche de bord et l'équipement proposé (bien souvent en option...) font de l'effet. Comme la berline, l'A4 Avant met tout le monde d'accord en matière de qualité perçue. Mais, à l'arrière, la ressemblance avec la routière A6 (plus longue de 23 cm) n'est plus de mise, ne serait-ce que par le manque d'espace : à réserver pour deux adultes. Ce carré de privilégiés appréciera cependant l'interface MMI qui contrôle la navigation et l'ensemble multimédia. Enfin, les adolescents pourront connecter un iPod pour que toute la famille soit au diapason via les 505 watts des 14 haut-parleurs griffés Bang & Olufsen.

 

 

>>Retrouvez toute l'actualité sur le Blog Spécial 78e Salon International de Genève : http://geneve2008.blogs.argusauto.com/

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...

Guides d’achat