Avalanche de mesures répressives | L'Argus Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Avalanche de mesures répressives

Afin d'enrayer la remontée des décès sur la route, le comité interministériel de la sécurité routière convoqué ce matin a décidé de diverses mesures : à commencer par la suppression des panneaux annonçant les radars !

Par Arnaud Murati
Publié le Mis à jour le
Avalanche de mesures répressives Voir les photos

Cédric Lecocq

François Fillon a beau aimer la vitesse et les circuits... le premier ministre a néanmoins sorti le bâton ce matin concernant les automobilistes. Ainsi, selon les décisions du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR), les automobilistes vont cesser de contourner l'efficacité des radars fixes.
 
Première mesure, les avertisseurs de radars vont être purement et simplement interdits, puisque selon la terminologie des services du premier ministre, ils constituent "une incitation à enfreindre les règles".
 
Deuxième mesure forte, "les panneaux indiquant la présence de radars fixes seront supprimés et les cartes d'implantation des radars ne seront plus rendues publiques", ce qui ne manquera pas de susciter bien des débats et controverses.
 
Troisième mesure d'envergure, les deux-roues seront obligatoirement pourvus d'une plaque d'immatriculation plus large, tandis que le port du gilet réfléchissant va devenir aussi obligatoire pour les motards.
 
Dernière mesure phare, les contraventions seront plus sévères en ce qui concerne le portable au volant ou toute manipulation d'écran tactile durant la conduite : trois points de retirés au lieu de deux par exemple pour un portable tenu en main.
 
Enfin, d'autres mesures ont aussi été décidées : les grands excès de vitesse seront désormais considérés comme des délits, la circulation sur la bande d'arrêt d'urgence sera plus durement sanctionnée, les motards qui n'ont pas roulé depuis cinq ans devront reprendre une formation, etc.
 
Nous attendons impatiemment vos réactions dans les commentaires !
 
 
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
vincenttraissac372 Le 19/05/2011 - 18:28
Il est certain qu'il est plus intéressant financièrement ( et moins dangereux...) de se poster derrière un radar sur une autoroute que de courrir aprés les délinquants dans les cités....c'est que parfois, eux, ils se défendent...!!!! Quel glorieux métier que celui de Gendarme ! Ils peuvent aujourd'hui ajouter à leurs compétences celle de Percepteur.! Reste que pour nous, pauvres pigeons, les prochaines élections nous donneront l'occasion de régler quelques comptes...pensons- y...!
jean.panizza648 Le 16/05/2011 - 16:42
On est passés sous un régime d'ayatollahs ... Bientôt les automobilistes (ou motards...) "fautifs" seront aussi cloués au pilori en place publique avec une grande pancarte relatant leurs "horribles fautes" comme au Moyen-Age, et condamnés aux travaux forcés ... Plus sérieusement : que les fabricant "d'avertisseurs radar" se contentent simplement de ne plus mentionner ces termes, et au lieu de signaler des "radars", mettre simplement en place des alertes sonores et vocales indiquant : "attention, vous roulez à XX Km/h" ou autre formule du genre "veuillez ralentir, SVP" sur les zones "contaminées" , et sans indication spécifique de la présence d'un mouchard et le tour sera joué , non ??? Et au lieu de se lamenter sans cesse, il faudrait songer enfin à organiser des manifestations monstres, du genre bloquer par exemple la capitale et les aéroports tous les jours durant une heure ou deux avec des barrages routiers, et faire en sorte de de concrétiser en tous lieux des opérations escargot ou excès de zèle, et on verrait rapidement qui a raison lorsque le pays aura été entièrement bloqué plusieurs fois de suite ....
Chostacowitch Le 16/05/2011 - 06:50
Si vous n'avez pas conduit de moto depuis 5 ans il faudra faire un stage (pas gratuit)...certains automobilistes anti motards trouveront cela bien.... comme le futur permis "Européen" ? = "repasser" son permis tous les dix ans ! : Plus "ils" nous mettent dans la misère et plus "ils" nous volent ! Des "lois" sur mesures changeantes voir aberrantes. Le code de la route contredit par le code de la rue, des limitations à 30,l'autoroute à 80?! Les cyclistes autorisés à griller les feux et à prendre les sens interdits, les piétons autorisés à se jeter sous les voitures, des radars et caméras de partout qui n'assurent aucunement votre sécurité sauf effectivement la "sécurité routière" en fait le racket du citoyen. Cette destruction du déplacement individuel coopté par les verts et surtout par les asso contre la violence routière (les pires). Il est loin le temps ou les motards manifestaient contre la vignette, maintenant tout le monde se laisse faire : ni l'Automobile Club ni l'asso des motards en colère ne protestent, au contraire ils sont pour
Voir tous les commentaires (53)
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...