Avalanche de PV de stationnement | L'Argus Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Avalanche de PV de stationnement

Le "Bilan statistique du comportement des usagers de la route" révèle que les PV de stationnement explosent...mais que d'une manière générale, les comportements s'améliorent sur la route.

Par Arnaud Murati
Publié le Mis à jour le
Avalanche de PV de stationnement Voir les photos

Eric Montgobert

Deux données peuvent étonner au premier abord. Tout d'abord, les procès-verbaux concernant le stationnement : +13% en 2010, et 7 511 731 amendes dressées.

Les automobilistes se gareraient-ils de plus en plus mal, ou négligeraient-ils systématiquement de mettre des pièces dans l'horodateur ? Que nenni. Ces chiffres traduisent la logique augmentation des amendes suite à la mise en place du PV électronique dans de nombreuses communes.

Le député Hervé Mariton l'avait prévu l'an dernier dans un rapport spécial portant sur  la loi de finances 2011. A propos du PV électronique, il s'attendait à "un accroissement de la productivité des forces de l'ordre par la suppression du délai de traitement administratif de ces derniers" de même qu'un "paiement plus rapide des amendes forfaitaires".

Deuxième élément qui paraît singulier, l'explosion du nombre de PV pour des feux rouges grillés : +111,7%, avec 446 087 infractions notifiées dont 287 421 par des radars automatiques.

Le nombre d'amendes dressées à la main décroit d'ailleurs par rapport aux années précédentes, mais cette grosse évolution à la hausse est une fois de plus la suite logique de la mise en place d'un système électronique. Les premiers radars feux rouges ont commencé à être installés en 2009, 2010 a été leur première année de fonctionnement réel sur 12 mois.


D'autres indicateurs sont à la baisse


Mais hormis ces quelques hausses, bien d'autres indicateurs sont à la baisse et peuvent signifier une légère amélioration des comportements sur la route.

L'alcoolémie tout d'abord : les personnes en situation de taux délictuel (supérieur à 0,8g) ont baissé de 2%, même si leur nombre est encore conséquent : 167 347 conducteurs.

La vitesse ensuite. Si les radars automatiques flashent de plus en plus (ils sont toujours plus efficaces, c'était attendu), les forces de l'ordre verbalisent de moins en moins pour ce fait : -17,7% par rapport à 2009.

La ceinture enfin : 280 803 contraventions en 2010, soit une chute de presque 20% par rapport à 2009. Le ministère de l'Intérieur souligne que ce chiffre est "le plus bas de ces onze dernières années".

Vertueux les Français ? Pas tant que ça, quand même. L'avalanche de gadgets électroniques fait certes du bien à la répression routière, mais les automobilistes aussi jouent un peu trop avec leurs appareils : 425 infractions l'an dernier pour "circulation avec un appareil à écran en fonctionnement" soit +48% !



Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
m.ghrair407 Le 11/09/2016 - 02:17
je suis retraité invalide n'ayant pas reçu ma carte de stationnement cette année je gare mon véhicule avec prudence sans gène la circulation ce moi d’août 2016 n’étant pas au courant qu'il est redevenu payant j'ai déménagé de de saint Denis pour habiter a Stains j'ai reçu une quantité 5 d'amandes de stationnement pour le même moi d’Août 2016 en toute bonne fois pour le stationnement de véhicule de marche, le marcher est finis est je ne gène aucun véhicule n'y la circulation 135 plus 4 fois 35 euros en toute bonne fois je ne peut pas payer avec ma petite retraite de 900 euros je n'est même pas des meubles chez moi je dort au sol je suis a l'abris car j'habiter a l’hôtel qui m'a ruiner divorce problèmes de santé je suis au bout du rouleau . merci de m'aider a m'en sortir.
Voir tous les commentaires (1)
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...