Vous êtes ici :

Avec Scania, le régulateur de vitesse devient intelligent

Le régulateur de vitesse ignore la nature des prochains kilomètres. Avec l'Active Prediction de Scania, il le sait.
Le régulateur de vitesse ignore la nature des prochains kilomètres. Avec l'Active Prediction de Scania, il le sait.

Relié au GPS, l'Active Prediction de Scania régule la vitesse selon la topographie de la route. Son but : économiser du carburant.

Au cours du premier semestre, Scania va lancer une version très avancée de son régulateur de vitesse. Baptisée Active Prediction (anticipation active), elle utilise le GPS pour relever la position du véhicule, anticiper la topographie de la route et, autour d’une allure de croisière décidée par le conducteur, faire varier la vitesse du camion avec, pour exigence, l’économie de gazole. Premier constructeur à proposer un tel équipement sur le marché – mais d’autres travaillent sur le concept –, le suédois prête à son système une économie de carburant de 3 % par rapport à une régulation classique.

Questions posées
À l’approche d’une montée, l'Active Prediction se pose la question : où et de combien faut-il augmenter la vitesse pour monter avec le couple maximal ? Avant une descente, sa question est : à quelle vitesse doit descendre la véhicule pour éviter de freiner afin de ne pas dépasser la vitesse de descente programmée ?

Le maniement de ce régulateur « intelligent » est identique à celui du régulateur classique. Le conducteur fixe la vitesse de croisière et celle de descente au moyen des boutons situés au volant. Scania recommande un écart de 4 km/h entre les deux valeurs, en faveur de la vitesse de descente, sachant qu’une différence inférieure à 3 km/h est refusée par le système. Une plage de vitesses est alors déterminée, qui correspond à une variation (de + 4 % à – 8 %) de la vitesse de croisière. Ainsi, si celle-ci est fixée à 80 km/h, l’Active Prediction s’autorisera à augmenter la vitesse jusqu’à environ 83 km/h et à ne pas la baisser en dessous de 74 km/h.

Quelle baisse de la consommation ?
Des journalistes allemands l'ont testé sur des tronçons d’autoroute situés en terrain vallonné. L’économie de carburant réalisé a atteint 4 %, comparé à un régulateur classique. Un autre test, mené cette fois sur des portions d’autoroute alternant des longues et pentues montées et descentes, a abouti au chiffre de 1,5 %.

Ces résultats prouvent que l’Active Prediction est utile sur des routes vallonnées, mais pas en montagne, où l’élan avant une montée apporte peu. Par ailleurs, grâce à des tests menés sur une route suédoise légèrement vallonnée de 520 km, le constructeur a chiffré l’impact du PTRA sur la baisse de la consommation, ainsi que la perte de temps effectif sur les six heures de conduite. À 20 t, l’économie est de 0,7 % et la perte de temps est inférieure à 1 min. Les résultats sont de 2,6 % et moins de 2 min à 40 t et de 3,8 % et encore moins de 2 min à 60 t.

Signal GPS
Les informations topographiques sont mémorisées dans l’interface du véhicule, Scania Communicator. Elles couvrent déjà toute l’Europe occidentale et centrale. Leur mise à jour se fait en atelier. Le système d’anticipation les « lit » jusque 3 km en aval de la route du camion. Ce nouveau régulateur est actif au-dessus de 60 km/h et peut intégrer l’ACC (adaptive cruise control), fonction qui, grâce au radar, maintient une distance avec le véhicule précédent. Si la route est inconnue de la carte ou en cas de perte du signal GPS, le régulateur de vitesse redevient classique. Le conducteur visualise le phénomène à l’afficheur du tableau de bord, où les vitesses de l’anticipation active deviennent grises.
Partager cet article
Mots clés
  • Active Prediction
  • régulateur de vitesse
  • Scania
Commentaires
un pseudo libre

En théorie pour doubler sa vitesse il faut 4 fois plus de puissance. Il faut donc utiliser au maximum les possibilités de gagner de la vitesse gratuitement Pour une auto, rouler à 110 sur une chaussée horizontale avec le régulateur, accepter de rouler à 90 - 100 en côte et ensuite laisser la vitesse évoluer jusqu' à 130 en descente , sur autoroute bien sûr.

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
154 805 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !