BMW 3.0 CSL (2023). 50 exemplaires pour le coupé anniversaire de 560 ch
habillage
banniere_haut

BMW 3.0 CSL (2023). 50 exemplaires pour le coupé anniversaire de 560 ch

BMW conclut le cinquantième anniversaire de son département M avec une nouvelle 3.0 CSL. Ce coupé fort de 560 ch et d’une boîte manuelle rend hommage au modèle éponyme de 1972. Il ne sera produit qu’à 50 exemplaires dont 2 sont réservés au marché français.

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

BMW M lance une nouvelle 3.0 CSL pour ses 50 ans.

BMW

L’histoire de BMW M a débuté en 1972 avec le développement de la 3.0 CSL. Depuis, ces lettres (signifiant alors « coupé sport léger », aujourd’hui « compétition sport léger ») n’ont été que très peu utilisées, toujours pour désigner certains des modèles les plus radicaux du département Motorsport : la M3 CSL de 2002 puis la M4 CSL lancée en cette année 2022 pour le cinquantième anniversaire de BMW M. Mais une CSL peut en cacher une autre. Divers prototypes furent étudiés et, à travers les concept-cars 3.0 CSL Hommage et 3.0 CSL Hommage R de 2015, BMW avait montré son inclination pour une réinterprétation moderne de la 3.0 CSL qui soit plus qu’une variante d’un modèle préexistant. Ce projet se concrétise aujourd’hui avec la présentation de la nouvelle BMW 3.0 CSL. Celle-ci vient conclure une année de célébrations au cours de laquelle le département sportif du constructeur bavarois a lancé la M4 CSL donc, mais aussi la première M3 Touring, la nouvelle M2, ainsi que l’inédit XM.

Media Image
Image

La nouvelle 3.0 CSL reprend les deux ailerons arrière de ses aïeules de course.

BMW

Hommage au passé, mais pas néo-rétro

La 3.0 CSL reprend la base technique de la BMW M4 Coupé et donc sa silhouette. Toutefois la quasi-totalité de sa carrosserie lui est exclusive (capot, ailes élargies, boucliers, éléments aérodynamiques…) et réalisée en CFRP (composite polymère/carbone) à la main, de même que l’application de la livrée aux couleurs historiques de BMW M. Comme sur la 3.0 CSL de course originelle, celle-ci est contrastée par des jantes dorées (20 pouces à l’avant, 21 pouces à l’arrière). Les projecteurs laser, identiques à ceux proposés en option pour la M4 CSL, affichent une signature lumineuse jaune évoquant la compétition. Les feux arrière laser de la M4 CSL sont également repris. En revanche, la 3.0 CSL arbore une calandre plus petite au maillage en losanges inédit. On remarque également les prises d’air rondes de son bouclier avant servant au refroidissement des freins carbone/céramique.

Media Image
Image

Hormis les feux, toute la face avant est exclusive à la 3.0 CSL.

BMW

Media Image
Image

L'aileron arrière reprend le profil « Batmobile ».

BMW

Media Image
Image

Le système d'échappement est en titane.

BMW

De la 3.0 CSL de circuit des années 1970, la nouvelle venue reprend également les deux ailerons, l’un sur le toit et l’autre sur le coffre s’étirant vers l’arrière pour reproduire l’effet visuel qui avait valu le surnom de Batmobile à la première BMW M.

Le « 6 en ligne » le plus puissant d’une BMW de route

La nouvelle 3.0 CSL est la BMW M à moteur six cylindres de route la plus puissante de l’histoire, son bloc 3.0 biturbo ayant encore gagné 10 ch par rapport à la M4 CSL pour afficher 560 ch. Contrairement à cette dernière, qui dispose d’office d’une transmission automatique, la dernière-née de la division Motorsport n’est proposée qu’avec une boîte de vitesses manuelle à six rapports, mise en valeur par le pommeau blanc de son levier. Les puristes seront ravis. Toutefois le couple, envoyé aux seules roues arrière, a dû être revu nettement à la baisse en conséquence. Il affiche désormais 550 Nm maximum, soit 100 Nm de moins que celui de la M4 CSL. Le rupteur est placé à 7 200 tr/min. Chaque rétrogradage s’accompagne d’un coup de gaz automatique (désactivable). Différentiel arrière à blocage électronique, antipatinage réglable sur dix niveaux, direction à assistance variable et suspension pilotée sont toujours de la partie.

Media Image
Image

Le pommeau de la boîte manuelle est blanc.

BMW

50 exemplaires seulement pour la 3.0 CSL et 2 en France

L’habitacle de la BMW 3.0 CSL est habillé d’un Alcantara noir contrasté par des surpiqûres et des détails blancs. Le réglage de hauteur et d’inclinaison des sièges baquets avant ultra-légers demande de passer en concession. Le coupé est biplace. Comme à bord de la M4 CSL, l’espace traditionnellement dévolu à la banquette arrière est occupé par un compartiment de rangement pouvant loger deux casques afin de gagner de précieux kilos.

Media Image
Image

Alcantara et carbone habillent l'habitacle.

BMW

Le poids du nouveau modèle n’a pas été communiqué ; il est vraisemblablement proche des 1 700 kg de la M4 CSL en ordre de marche. Ses performances, également à connaître, sont elles aussi vraisemblablement proches de celles de la M4 CSL. On peut notamment s’attendre à un chrono inférieur à 4 s pour passer de 0 à 100 km/h. La 3.0 CSL est en revanche bien plus exclusive que la M4 CSL puisqu’elle ne doit être produite qu’à 50 unités, contre 1 000 pour la plus radicale des M4. Le prix français de la 3.0 CSL n’a pas encore été révélé. Deux exemplaires (seulement !) seront alloués au marché français. D'après Vincent Salimon, le patron de BMW France, elles ont déjà été vendues à des « fidèles clients ».

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours