BMW i4 (2022). Une Série 4 Gran Coupé pas comme les autres
habillage
banniere_haut

BMW i4 (2022). Une Série 4 Gran Coupé pas comme les autres

BMW lance sa nouvelle i4 dans la foulée de la Série 4 Gran Coupé. De prime abord, le modèle apparaît comme une déclinaison 100 % électrique du coupé 5 portes, pourtant il affiche quelques différences notables. Deux versions, eDrive 40 et M50, sont au programme à partir de 59 700 €.

Par Florian Chopin
Publié le Mis à jour le

BMW lance, au même moment, la Série 4 Gran Coupé (à gauche) et la i4 (à droite).

Matthieu Méheust

Chez BMW, elle répond au code interne G26, soit exactement le même que la nouvelle Série 4 Gran Coupé. Cela indique bien que, pour la marque allemande, la BMW i4 (ici à l'essai en version M50) n’est pas un modèle à part, mais qu'il appartient bel et bien à une famille. Ceci explique en grande partie pourquoi les deux autos sont si proches. D’ailleurs, pourquoi ne le seraient-elles pas ? Elles partagent la même plate-forme et le même style extérieur. Finalement, la i4 pourrait n’être qu’une déclinaison moteur parmi toute l’offre proposée par la Série 4 Gran Coupé. En y regardant de plus près, elle est toutefois un peu plus que cela.

BMW i4 = Série 4 Gran Coupé : à quelques détails près

Les dimensions de la BMW i4 sont identiques à celles de la Série 4 Gran Coupé (4,78 m de long).

Lors de notre visite au siège français de BMW, les deux nouveautés nous attendaient. Côte à côte, difficile de distinguer une i4 d’une Série 4 Gran Coupé (ici à l'essai en version M440i). Les deux modèles reprennent la même robe de coupé 5 portes, arborent les mêmes haricots démesurément grands en guise de calandre, la même silhouette élancée. Les dimensions sont, elles aussi, identiques au mm près :

  • 4,78 m de longueur,
  • 1,85 m de largeur,
  • 1,45 m de hauteur.

Quant aux palettes pour ouvrir les portières, elles ne sont pas l’apanage de l’offre électrique : la Série 4 Gran Coupé les a également. Un œil averti remarquera toutefois que le diffuseur de la i4 n’est encadré d’aucune sortie d’échappement, que sa calandre est fermée dans sa partie haute et que le logo de la marque bavaroise est, ici, cerclé de bleu.
 

La i4 marque sa différence à l'intérieur

Bienvenue à bord de la i4 : elle se distingue de la Série 4 Gran Coupé par son tableau de bord avec un double écran.
La présentation de la Série 4 Gran Coupé est plus classique avec des compteurs numériques sous une casquette et un écran tactile séparé.

Le constat n’est pas tout à fait le même à bord. En effet, la version Gran Coupé reprend à l’identique le mobilier de la Série 4 Coupé avec une présentation classique : compteurs numériques de 12,3’’ sous une casquette et écran tactile de 10,25’’ pour l’info-divertissement. Les deux éléments sont bien dissociés. Tout le contraire de l’agencement proposé à bord de la i4. L’auto est électrique et suit, ici le grand frère iX qui a inauguré le double écran collé.

Les compteurs de la i4 reposent sur une dalle numérique de 12,3''.

Et si les compteurs reposent sur une dalle de 12,3’’, ils ne disposent d’aucune casquette au-dessus. Quant à l’écran tactile qui le jouxte, il affiche une diagonale de 14,9’’. Son intégration a nécessité de redessiner les aérateurs centraux. En revanche, tout le reste, depuis la console entre les passagers jusqu’aux sièges, tout est identique à la Série 4. Même le levier de vitesses a été conservé, alors que dans la i4 il ne sert qu’à enclencher la marche avant ou la marche arrière...
 

À LIRE. Essai BMW iX : au volant du nouveau SUV électrique
 

BMW i4 : une habitabilité de thermique

À l'arrière de la i4, l'habitabilité est très correcte en termes d'aisance aux genoux et de garde au toit...
... elle est identique à bord de la Série 4 Gran Coupé : les deux autos reposent sur le même empattement.

À l’arrière, il sera impossible de distinguer les deux modèles. Reposant sur le même empattement (2,86 m), la Série 4 GC comme la i4 propose la même habitabilité. L’intégration des batteries (seulement 11 cm de haut) sous le plancher de la version électrique ne grève pas l’espace proposé. Les caves à pieds sont un peu justes dans les deux cas lorsque le siège avant est au plus bas. Dans les deux cas l’aisance aux jambes est bonne et la garde au toit correcte pour des véhicules à la silhouette de coupé. Les deux modèles vont jusqu’à proposer un volume de coffre totalement similaire : 470 l.
 

À chacun son offre moteur

Ce moteur thermique 6 cylindres en ligne de 374 ch n'est que pour la Série 4 Gran Coupé dans sa version M440i xDrive.

Pour la partie mécanique, la i4 et la Série 4 Gran Coupé partagent la même plate-forme CLAR : les trains roulants sont donc identiques. En revanche, en soulevant le capot, difficile de trouver des similitudes entre les deux modèles. L’offre thermique poursuit sa partition classique avec des moteurs 4 et 6 cylindres :

  • 420i : 184 ch
  • M440i xDrive : 374 ch
  • 420d et420d xDrive : 190 ch

Les deux moteurs les plus puissants disposent d’une hybridation légère via une batterie 48V. Dans tous les cas, la puissance est transmise aux roues via une boîte automatique à 8 rapports. Comme nous l’a confirmé Thomas Deguines, chef produits Série 4 et i4, « il n’y aura pas de version M4 Gran Coupé ». Ce label restera sur le coupé et sur le cabriolet.
 

La plate-forme CLAR de BMW est modulaire : sur la i4 elle accueille une batterie sous le plancher et un ou deux électromoteurs.

De son côté, la i4 se décline en deux versions :

Dans les deux cas, la batterie affiche une capacité nette de 80,7 kWh permettant une autonomie de 590 km pour la première version, quand la seconde ne dépassera pas les 510 km. « C’est la première fois qu’un modèle 100 % électrique est badgé M », fait remarquer le chef de produit français. Cette M50 affiche même une puissance supérieure à celle d’une M4 !
 

Équipements : BMW i4 plus moderne

Le système d'info-divertissement de la i4 repose sur la nouvelle OS 8 de BMW et s'affiche sur un écran de 14,9''.

Au rayon des équipements, peu de différences notables. Les deux modèles proposés disposent d’une liste d’équipements très proche (affichage tête haute, caméra 360°, conduite semi-autonome de niveau 2, régulateur de vitesse intégrant les données du GPS, assistant de marche arrière…). Toutefois, la i4 possède un petit avantage technologique sur le coupé conventionnel : son système d’info-divertissement dispose de la huitième génération de l’OS de BMW, comme le SUV iX. Elle dispose ainsi d’un nouvel assistant, d’une clé directement intégrée à son iPhone, d’une personnalisation encore plus poussée des commandes et des modes de conduite…
 

Prix BMW i4 et Série 4 Gran Coupé (septembre 2021)

La BMW i4 est d'ores et déjà disponible à la commande à partir de 59 700 €. Il faut compter 71 650 € pour la version M50.

BMW a simplifié sa gamme en ne proposant que deux finitions pour chacun de ses moteurs 4 cylindres conventionnels. L’offre M440i xDrive venant en sus. L’offre i4 s’intercale aisément entre ces finitions : la version eDrive40 bénéficie du bonus de 2 000 €, et la M50 fait office de version ultime.

Prix en € Série 4 M Sport i4 M440i xDrive M50
Essence
420i 184 ch 49 700 52 450 - - -
M440i xDrive 374 ch - - - 68 800 -
Diesel
420d 190 ch 52 250 55 000 - - -
420d xDrive 190 ch 54 650 57 400 - - -
Électrique
eDrive40 340 ch - - 59 700 -
M50 544 ch - - - - 71 650

 

Bilan : BMW i4, la plus moderne des Série 4 Gran Coupé

Pour rivaliser avec la Tesla Model 3, la BMW i4 devra disposer d'une gamme plus étendue.

Loin des iconoclastes i3 et i8, BMW souhaite désormais proposer des gammes homogènes en intégrant les modèles 100 % électriques au sein d'une même carrosserie. Il en va ainsi de la i4 avec la Série 4 Gran Coupé, comme du iX3 avec le X3. Toutefois, le coupé 5 portes “zéro émission à l’échappement” tient à se distinguer des versions thermiques par une présentation plus moderne, plus high-tech, mais aussi plus puissante avec la M50 de 544 ch. Dans sa ligne de mire, la Tesla Model 3, reine des ventes électriques en Europe. Pour cela, BMW devra proposer des versions plus accessibles, ce qui semble être en préparation pour le courant 2022.

A LIRE. Essai BMW i4 eDrive40 vs Tesla Model 3 : le match !

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours