BMW. Les 10 moteurs les plus puissants de la marque allemande
habillage
banniere_haut

BMW. Les 10 moteurs les plus puissants de la marque allemande

À l'occasion du lancement de la M5 CS, qui devient la BMW de série la plus puissante de l'histoire grâce à ses 635 ch, redécouvrez les dix moteurs de la marque les plus puissants jamais proposés pour la route. De 6 à 12 cylindres, avec ou sans turbo, essence ou diesel, il y en a pour tous les goûts.

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

Retour sur les 10 moteurs les plus puissants de BMW.

La BMW M5 CS présentée tout récemment s'impose comme la BMW de série la plus puissante de l'histoire grâce aux 635 ch de son V8 4.4L biturbo. En comparaison, la M1 de 1978, seule supercar de la marque, fait bien pâle figure avec ses 277 ch. Même la récente i8 hybride rechargeable, plus GT "vertueuse" que super-sportive, ne tient pas la comparaison avec ses 374 ch. Les BMW les plus puissantes commercialisées restent donc des modèles dérivés de la gamme régulière mais, pour ce qui est des moteurs, les dix blocs BMW les plus généreux ne se trouvent pas tous sous le capot de véhicules de la marque allemande. On fait le "top 10" en images.

>>> Voir le diaporama des moteurs BMW les plus puissants <<<
 

BMW 750d (2016) : 400 ch

C'est un bloc diesel que l'on trouve à la 10e position de "top 10" des moteurs BMW les plus puissants. Grâce à quatre turbocompresseurs, le six-cylindres 3L B57 offrait jusqu'à 400 ch et 760 Nm de couple à la Série 7 actuelle dans sa configuration 750d. Elle n'est plus proposée aujourd'hui. Il s'agissait du six-cylindres diesel de série le plus puissant du monde.

BMW Série 7
BMW 750d (2016) : 400 ch.


BMW M3 GTS (2010) : 450 ch

La M3 type E92 était animée par un moteur V8 4L atmosphérique, dont la cylindrée fut portée à 4.3L pour la version GTS. Ce bloc S65 offrait ainsi à cette dernière une puissance de 450 ch pour un couple de 440 Nm.

BMW M3 GTS
BMW M3 GTS (2010) : 450 ch.


Rolls-Royce Phantom (2003) : 460 ch

Le V12 6.75L atmosphérique N73 qui équipait la Rolls-Royce Phantom de précédente génération lui offrait jusqu'à 460 ch et 720 Nm de couple. Il a, depuis, été remplacé par le bloc turbocompressé que nous connaissons.

Rolls-Royce Phantom
Rolls-Royce Phantom (2003) : 460 ch.


BMW M4 GTS (2016) : 500 ch

Avant d'être remplacé par le S58, le six-cylindres en ligne 3L biturbo S55 a connu son apogée sous le capot de la M4 GTS (type F82). Sa puissance de 500ch était notamment permise par un système d'injection d'eau permettant de refroidir l'admission. Son couple s'élevait à 600 Nm.

BMW M4 GTS
BMW M4 GTS, 500 ch, l'une des BMW M les plus radicales.
L'admission de la M4 GTS est refroidie par eau.
L'admission de la M4 GTS est refroidie par eau.


BMW M5 (2005) : 507 ch

La BMW M5 de 2005 (type E60/E61) était animée par le V10 5L atmosphérique S85 délivrant 507 ch pour 520 Nm de couple. Le jour où l'on reverra une berline ou un break à moteur V10 n'est pas prêt d'arriver.

BMW M5 break
BMW M5 (E61), un break familial à moteur V10 de 507 ch.


BMW X3 M et X4 M Compétition (2019) : 510 ch

Puristes de BMW, asseyez-vous. Le six-cylindres en ligne le plus puissant de l'histoire de la marque anime des SUV. Il s'agit du bloc 3L biturbo S58 équipant les derniers X3 M Compétition et X4 M Compétition, auxquels il offre une puissance de 510 ch et un couple de 650 Nm. Ce même bloc se retrouve également sous le capot de la nouvelle gamme M3 / M4.

BMW X3 X4
BMW X3 M et X4 M (2019) : 510 ch.


BMW M850i (2018) : 530 ch

Le V8 4.4L biturbo N63 est une version "modeste" du S63. Sa puissance culmine à 530 ch sous le capot de la dernière M850i, avec un couple maximal de 750 Nm.

BMW Série 8
BMW M850i xDrive Coupé (2018) : 530 ch.


Rolls-Royce Wraith Black Badge (2016) : 632 ch

Le V12 6.6L biturbo dénommé N74 que BMW met sous le capot de certaines Rolls-Royce délivre jusqu'à 632 ch. C'est au coupé Wraith Black Badge qu'il offre cette puissance, combinée à un couple colossal de 870 Nm. La variante 6.75L du N74 animant le Rolls-Royce Cullinan Black Badge va même jusqu'à 900 Nm pour une puissance de "seulement" 600 ch.

Rolls-Royce Wraith
Rolls-Royce Wraith Black Badge (2016) : 632 ch.


BMW M5 CS (2021) : 635 ch

C'est le V8 S63 qui officie sous le capot de la M5 CS, avec 4.4L de cylindrée et deux turbocompresseurs à double entrée. Il délivre 635 ch et un couple maximal de 750 Nm aux quatre roues.

BMW M5 CS
La BMW M5 CS est la BMW la plus puissante...
BMW M5 CS moteur
...grâce à son V8 4,4 L biturbo développant 635 ch.


McLaren F1 LM (1996) : 689 ch

La McLaren F1 était animée par le V12 S70 de BMW, avec une cylindrée de 6.1L. Sa version LM de 1996, limitée à cinq exemplaires, en tirait une puissance de 689 ch.

McLaren F1 LM
La McLaren F1, ici en variante LM, était animée par un V12 BMW...
McLaren F1 V12
...qui développait entre 610 ch et 689 ch suivant les versions.

Via Bimmetroday

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
BONNIN Le 23/07/2021 - 11:47
A pemmore, Ne dites pas çà. J'ai un V6 de 240 cv sur ma C5. C'est une pure merveille, et avec ou sans pollution, bien qu'il ait 255000 kms, je ne le changerai pas pour quoi que ce soit. En plus pour acheter quoi, en dehors des "tape cul" allemands qui veulent donner l'impression aux chauffeurs d'être des champions des 24H.
VotrePseudo Le 10/02/2021 - 17:49
Pemmore: il n'y a pas eu que le V6 PRV des 70's... il y a eu le moteur V6 ESL 210ch qui équipait les 406/607 et monospaces (chez Renault et Citröen aussi), et la version bi-turbo 286ch de la Safrane. Aujourd'hui proposer des V8 de 630ch certes ça fait rêver, mais est-ce bien utile et n'est-ce pas un plaisir égoïste et polluant, quand le client normal est limité à du 130ch max en thermique sur les voitures Françaises d'aujourd'hui...
pemmore Le 10/02/2021 - 11:59
C'est vrai qu'on n'a jamais su faire de bons 6 cylindres 3 litres corrects, le notre, le prv, lourdingue, donc cassait la tenue de route, gourmand (r30 14 l aux 100) 170 cv en plus ne montant pas dans les tours, pas bien rigolo. J'avais préféré le coupé 504 moteur 2 l sélectionné aux tests pour 145 cv, joueur montant dans les tours (ils avaient repoussé la coupure d'injection de 1000 tours). Mais ces BMW à des puissances stratosphériques ne me donnent aucune envie affublées d'une boîte automatique et plus de 2 tonnes, 4 roues motrices ayant bien du mal à montrer leur intérêt, en cas de pépin incapables de te sortir de la boue, c'est seulement inventé pour couler à 220/230 sur la voie de gauche des autobahn. Mais honnêtement l'intérieur est magnifique, sièges cuir, etc.
Voir tous les commentaires (5)