BMW M5 Cabriolet (1989). Le prototype secret s’exhibe
habillage
banniere_haut

BMW M5 Cabriolet (1989). Le prototype secret s’exhibe

BMW revient sur le prototype de M5 Cabriolet conçu en 1989, dont la présentation fut annulée au dernier moment. Celui-ci est actuellement exposé avec d’autres modèles longtemps demeurés secrets au musée BMW de Munich pour les 50 ans de Motorsport.

Par MaxK
Publié le

BMW revient sur le prototype de M5 Cabriolet type E34.

BMW

C’est un véritable festival de prototypes (plus ou moins) secrets que BMW déroule pour le 50e anniversaire de son département Motorsport. Dans une vidéo consacrée à l’exposition qui se tient actuellement dans son musée de Munich pour ce cinquantenaire, le constructeur allemand revient de nouveau sur certains concepts restés sans suite, et notamment sur son unique M5 Cabriolet.

Un lancement annulé à la dernière minute

La seconde génération de BMW M5, basée sur la Série 5 type E34, fut lancée en 1989. Elle fut la première de sa lignée à être déclinée en un break Touring, à partir de 1992. Mais elle aurait également pu, et même dû, être proposée en cabriolet, alors même qu’aucune Série 5 Découvrable n’avait été commercialisée à ce jour. La M5 Cabriolet devait être dévoilée en mars 1989 au Salon de Genève mais sa présentation fut annulée au dernier moment, les pontes de BMW ayant craint que ce modèle ne phagocyte les ventes des cabriolets Série 3 et M3 de la génération E30 puis E36, plus grande.

Media Image
Image

Prévu pour 1989, ce modèle ne fut finalement pas commercialisé.

BMW

Media Image
Image

Cette M5 très spéciale n'a que deux portes.

BMW

Des prototypes exposés à Munich

Pour devenir une décapotable, la M5 fut amputée de ses portes arrière et dotée de portières avant agrandies. Sa structure fut renforcée, ses ceintures de sécurité furent fixées aux sièges, et le prototype devint la première BMW découvrable dotée d’un coffre modulable, un levier permettant de relever le plafond de celui-ci lorsque la capote était fermée. Sous le capot se retrouvait le six-cylindres 3.6 l de 315 ch de la 5 Berline, avec sa boîte manuelle. L’auto revêtit une teinte de carrosserie gris-bleu foncé contrastée par une sellerie gris clair arborant les bandes tricolores de BMW M. Elle est donc à découvrir au musée BMW de Munich au côté d’autres concept-cars et prototypes révélés plus tôt par la firme bavaroise, tels que les Z3 et X5 V12 ou encore la M8 type E31.

Media Image
Image

L'intérieur du coffre est modulable.

BMW

Media Image
Image

L'instrumentation est reprise de la M5 standard.

BMW

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours