BMW Série 5 Gran Turismo : le hayon a du bon
habillage
banniere_haut

BMW Série 5 Gran Turismo : le hayon a du bon

Faire de la conquête dans la sphère « premium» passe aujourd¿hui par la création de nouvelles silhouettes automobiles. BMW greffe un hayon à une Série 5, lui étire le pavillon pour lui donner des allures de coupé, et lance une Série 5 Gran Turismo.

Publié le

BMW Série 5 Gran Turismo

  • Commercialisation le 24 octobre
  • 3 moteurs de 245 à 407 ch
  • A partir de 49 500 € (estimation)


 

La haute ceinture de caisse et le généreux coup de gouge, lequel creuse le bas des portières, permettent d¿affiner sensiblement le profil. De quoi effacer les 5mètres de long pour 1,56 m de haut.BMW aurait pu suivre l’exemple de Mercedes avec son coupé à quatre portes CLS, lequel s’intercale idéalement entre une Classe E et une Classe S. Pendant un temps, une déclinaison en série du concept Série 7 CS présenté au printemps 2007 au salon de Shanghai, fut à l’ordre du jour. Mais de suiveur, BMW se placera en leader en créant une silhouette inédite : la Série 5 Gran Turismo.


Berline quand même


Cette nouvelle berline, positionnée entre la Série 5 et la Série 7, se distinguera  par un hayon, un type d’ouvrant jusqu’alors réservé aux breaks de la marque. Mais pour ne pas froisser les susceptibilités d’une clientèle exigeante, laquelle est une adepte inconditionnelle d’une silhouette tricorps, la cinquième porte est également dotée d’une ouverture de type « malle ». C'est-à-dire que la lunette arrière peut demeurer fixe tandis que le bas volet s’ouvre, le  système étant similaire à celui proposé par la Skoda Superb. Audi emboitera la pas à BMW et  généralisera lui aussi l’usage du hayon, mais sans double ouverture, dans un premier temps sur l’A5 Sportback dès la rentrée prochaine, puis sur une inédite A7 au printemps 2010. Paradoxalement le hayon est dans l’air du temps chez les spécialistes alors que certains généralistes dont Citroën, notamment avec la C5 s’en séparent…


Confortable écrin


Une boîte automatique à huit rapports pour la douceur de conduite, une connexion internet en haut débit pour rester informé, elle a tout d¿une limousine.La Série 5 GT se veut huppée. En témoignent ses portières dépourvues d’encadrement et surtout son habitacle doté de quatre sièges indépendants. Le confort devrait être souverain car l’espace aux jambes à l’arrière est digne de celui offert par une Série 7. Les deux autos partagent la même plateforme. C’est pourquoi on retrouve sur la Série 5 Gran Turismo le généreux empattement (distance séparant les essieux) de 3,07 m de la Série7.

 

Cette base technique servira également à la future Série 5 attendue pour le printemps 2010. Malgré la seyante ligne fuyante du pavillon, les grands gabarits ne seront pas gênés par le plafond.  Avec 1,56 m sous la toise, hauteur qui place la Série 5 GT à mi chemin d’une Série 7 et d’un X6, la garde au toit est conséquente à l’arrière. En remontant la ceinture de caisse, ce qui a pour conséquence de réduire la hauteur du vitrage latéral, les designers ont su concilier du dynamisme dans le profil et de l’espace à bord. En outre, au moment de partir en week-end, la soute engloutira de 440 à 590 litres selon la position des sièges, lesquels coulissent selon une amplitude de 10 cm. Tandis que la banquette rabattue permettra d’embarquer jusqu'à 1700 litres, soit 50 litres de mieux qu’une Série 5 Touring.    

  
Châssis soigné


n hayon pour charger d¿encombrants objets ou une malle classique pour glisser votre sac de golf. Faites votre choix...Philosophie BMW oblige, le conducteur ne s’ennuiera pas au volant d’une Série 5 Gran Turismo. Le train arrière bénéficie d’une suspension pneumatique et la direction active intégrale (en option) offre des roues arrière directrices, lesquelles procureront encore plus de d’agilité au châssis. Trois motorisations sont annoncées pour le lancement : un bloc à six cylindres diesel animera la 530d GT. Développant 245 ch, il affiche une consommation de 6,5 l aux 100 km et rejette 192 g de CO2 par km ce qui équivaut à un malus de 750 €. La palette essence s’articule autour d’un six cylindres bi turbo 3.0 de 306 ch pour la 535i GT et d’un V8 4.4 bi turbo fort de 407 ch pour la 550i GT. Chacune de ces trois versions reçoit la nouvelle boîte de vitesse automatique à huit rapports.   

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours