BMW X6 Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

BMW X6

Nouveau genre. La silhouette de baroudeur, aujourd'hui incontournable pour un 4 x 4, ne sera bientôt plus à la mode. Pour anticiper ce changement, BMW marie l'esprit aventurier à une allure de coupé et propose ainsi le X6, premier 4 x 4 coupé sport de la gamme.

Publié le Mis à jour le
  • Présentation le 13 Septembre
  • Concept car
Les SUV (Sport Utility Vehicles) ne connaissent pas la crise. Qu'ils soient petits, moyens ou gros, ils se vendent tous et plutôt bien ! BMW a déjà une gamme de 4 x 4 étoffée ; mais au tempérament de baroudeur, le bavarois ajoute une grosse pincée de séduction à travers un design en rupture avec ce qui se fait dans le segment. Voici donc le X6, sorte de X5 moins haut avec une caisse de coupé.
 
Sur la base du X5, le X6 Concept conservera l'aspect d'un véhicule de loisirs classique et la longueur de 4,85 m. Mais pour plus de dynamisme et d'exclusivité, la silhouette de grand break laissera sa place à une ligne de coupé à quatre portes.
 
BMW X6, D.R.Flatter l'ego
Plus radical que le Range Sport de Land Rover, rival désigné qui conserve l'esprit du break, le X6 ciblera une clientèle qui n'aura que faire des sept places du X5, ni de son important volume de chargement (650 l). Le X6 devrait toutefois offrir une capacité digne de celle d'une berline Série 5, soit 520 l. Mais c'est dans un autre domaine que l'on attendra le X6 : flatter l'ego de son propriétaire par une ligne à couper le souffle. Une démarche similaire à celle de Mercedes avec sa CLS étroitement dérivée de la Classe E. Si leurs dessous sont les mêmes, le style audacieux de la CLS est unanimement apprécié, comme en témoignent les 100 000 exemplaires déjà vendus.
 
On souhaite la même réussite au X6, dont la commercialisation est prévue en 2008 et qui devrait donner des idées à la concurrence. À commencer par le Cross Coupé d'Audi, révélé lors du Salon de Shanghai, en avril. Ce concept très proche de la série préfigure un Q3 de 4,40 m de long, qui intégrera la gamme dès 2008.
 
Le bitume avant tout
Sans rival en termes de plaisir de conduite, le X5 transmettra ses qualités dynamiques au X6, avec une prédominance de la motricité sur le train arrière. La sportivité devrait donc être au rendez-vous.
 
Typé route, le X6 profitera de la gamme de moteurs du X5 : en essence, un six-cylindres de 272 ch et un V8 de 355 ch et, en diesel, un six-cylindres de 286 ch. Et pourquoi pas le V10 de 507 ch des M5 et M6 pour un X6 siglé Motorsport ? Le X6 sera une évolution en attendant dans un futur proche des déclinaisons encore plus radicales (coupé-cabriolet, 4 x 4, roadster 4 x 4, etc.).
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Allez encore plus loin avec la BMW X6

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...

Guides d’achat