Vous êtes ici :

BMW X7 (2019) : nos impressions à bord du grand SUV à 7 places

BMW X7 2019 vue avant gris artic Didier RIC L'argus.fr
Le BMW X7 sera commercialisé en France, en mars 2019. Son prix de base sera de 94 400 €.

Le BMW X7 coiffera la gamme SUV du constructeur bavarois, en mars 2019. Ce chiffre porte-bonheur témoigne qu'il est l'alter ego SUV de la limousine Série 7 et indique aussi le nombre maximal de places à bord. Découverte.

Malgré sa version à 7 places, le BMW X5 n’est jamais parvenu à inquiéter ses rivaux Audi Q7 et Mercedes GLS. En septembre 2017, la marque munichoise déclarait son intention de venir jouer dans la cour des grands… SUV, en dévoilant, au salon de Francfort, le concept-car BMW X7 iPerformance. En voici, aujourd’hui, la version de série baptisée logiquement BMW X7. Commercialisé en mars 2019, celui-ci prendra son premier bain de foule, non pas au Mondial de l’Auto à Paris, qui vient tout juste de fermer ses portes, mais au salon de Los Angeles 2018, en décembre prochain. 

Mercedes GLS 2015 marron fond noir en studio
Audi Q7
Mercedes GLS

Trois ans, jour pour jour après son rival direct, le Mercedes GLS qui avait choisi l’édition 2015 de ce même salon pour faire son apparition.  


BMW X7 : un SUV américain

BMW X7 vue de profil couleur Gris Artic fond studio photo cyclo
Le BMW X7 est long de 5,15 m et repose sur un empattement de 3,12 m.

BMW a vu les choses en grand ! Long de 5,15m, soit 23 cm de plus que le nouveau BMW X5, le BMW X7 est aussi 2 cm plus imposant que le Mercedes GLS et, 10 cm plus long que l’Audi Q7. Le message est clair, par la taille, le X7 devient le nouveau patron du segment ! Le BMW X7 est haut de 1,80m et repose sur un empattement est 3,12 m.
 

BMW X7 2019 toit en verre
BMW X7 2019 places arriÚre du troisiÚme rang siÚge escamotable

Le BMW X7 proposera deux architectures intérieures. L’une conventionnelle, offre 7 places, avec une banquette de type 40/20/40 au second rang. L’autre, plus haut de gamme, n’en compte que 6, avec au centre de l’habitacle, deux fauteuils indépendants dotés chacun d’un accoudoir central. Six ou sept places, c’est un choix qu’offre aussi le Tesla Model X (5m). Mais ce dernier n’est pas la cible du X7, la marque munichoise lui réservera une riposte spécifique : la version de série du concept BMW iNext qui sera commercialisée en 2021.



Le X7 a deux ambitions majeures, produit dans l’usine de Spartanburg, en Caroline du Sud, il répond parfaitement aux standards du marché nord-américain. Mais son standing et son format « king size » séduiront également le marché chinois.
 

Un style un peu adouci

BMW X7 2019 gris artic vue avant en studio photo

Le BMW X7 a une calandre qui en impose !

Le concept car BMW X7 iPerformance nous avait laissé un arrière-goût de caricature. Dès lors, au moment de découvrir son avatar de série, nous avions quelques appréhensions.
Certes, le BMW X7 arbore une calandre très imposante, mais elle a été un peu réduite en hauteur. Et ce n’est pas uniquement pour laisser place à la plaque minéralogique qui n’est d’ailleurs pas présente, à l’avant, dans 19 des 51 Etats américains. 

Non, le BMW X7 a limé ces incisives afin d’harmoniser sa face.  Il en va de même pour les  éléments chromés encadrant les prises d’air latérales. La poupe est évidemment restée très cubique, il n’y pas d’autre solution pour offrir de l’espace intérieur au troisième rang. Toutefois, les designers sont parvenus à donner du dynamisme en inclinant les montants du hayon. A l’arrière, les prises d’air verticales qui balafraient les boucliers du concept-car ont disparu sur la version de série. On ne s’en plaindra pas.

Le bandeau chromé reliant les feux gomme la sensation de hauteur et élargit l’ensemble. Un élément qui apporte du standing et affirme la parenté entre le X7 et la BMW Série 7.
 

BMW X7 2019 gris artic en studio sur fond blanc vue avant bouclier
BMW X7 2019 gris artic en studio sur fond blanc vue latérale bas de caisse

Autre similitude entre les modèles siglés d’un 7, un aileron chromé sur l’aile avant qui se prolonge en soulignant le flanc. Cet élément de design rapproche ainsi le BMW X7 du Range Rover qu’il compte aussi concurrencer. Après ce premier tour du propriétaire, le BMW X7 prouve qu’il n’est pas qu’un simple X5 étiré. Il a bel et bien sa propre identité.

 

Un esprit luxe façon Série 7

BMW X7 2019 planche de bord
Le BMW X7 partage sa planche de bord avec le BMW X5. Mais il soigne son standing avec des matériaux plus cossus.

La planche de bord du BMW X7 est traitée luxueusement. Elle recèle bois, chrome et cuir. Cela laisse une bonne impression et parvient à faire illusion. Pourtant, dans les faits, le mobilier du X7 est identique à celui du BMW X5. En témoignent également la dotation technique, tel l’affichage tête haute cohabitant avec l’instrumentation numérique BMW Live Cockpit et l’écran tactile de 12,3 pouces de diagonale trônant au sommet de la console centrale. Ce tableau de bord de X5 « endimanché », façon Série 7, conviendra parfaitement aux publics américain et chinois. 

 

Un SUV taillé pour la famille

Attendu au chapitre habitabilité, le BMW X7 ne déçoit pas. Au second rang, les assises surplombent les places avant et la surface vitrée latérale est importante. Le BMW X7 emploie, à bon escient, la recette des grands monospaces. Le toit vitré panoramique est livré de série. Tous les sièges sont à réglages électriques, y compris la banquette coulissante.

 

BMW X7 vue habitacle places arriÚre troisiÚme rangée de siÚge
Au second rang du BMW X7, l'espace aux jambes est généreux. 
Au troisième rang, la place demeure correcte pour des adultes de 1,80 m.

Ceci libère un bon accès au troisième rang. A cet endroit, la garde au toit et l’espace aux jambes sont corrects pour deux adultes de 1,80m. L’assise et le dossier sont moelleux, aux antipodes des strapontins de certains SUV !

Au troisième rang, les passagers ont leur propre toit vitré et leurs commandes de climatisation

Ce n’est pas une punition de voyager dans le « coffre » du BMW X7, où les deux passagers bénéficieront de leur propre toit vitré (fixe) ainsi que d’une climatisation bizone dont les commandes sont placées à portée de main dans le pavillon. Et pour ne pas se sentir coupés du monde, ils rechargeront leurs objets connectés via de rapides prise USB-C.
 

Un coffre dans la moyenne

BMW X7 vue arriÚre coffre ouvert
Très habitable, le BMW X7 favorise l'espace à bord davantage que le volume de coffre.

Comme pour le BMW X5, le hayon du X7 est à ouverture mains libres et est scindé en deux parties. La ridelle inférieure s’abaisse pour faciliter le chargement, ou servir à l’occasion de banc en supportant jusqu’à 250 kg (le poids de deux américains moyens ?). La hauteur du seuil peut-être abaissée électriquement de 4 cm, merci à la suspension pneumatique.

Le volume du coffre du BMW X7 est de 750 litres sous tablette en configuration à 5 places et atteint 2 120 litres, en 2 places. Il ne reste plus que 326 litres en mode 6 ou 7 places.

À titre de comparaison, la capacité d’emport de l’Audi Q7 est comprise entre 890 et 2 075 litres, car il a fait de choix de favoriser la soute en limitant un peu l’espace dédié aux passagers du troisième rang. Ce n’est pas le cas du Mercedes GLS qui dispose de 295, 680 et 2 300 litres en 7,5 et 2 places.
 

Les moteurs et les prix du BMW X7

BMW X7 2019 vue arriÚre gris artic Didier RIC L'argus.fr
De dos, le BMW X7 cultive la ressemblance avec la BMW Série 7.

La palette des motorisations du BMW X7 s’articulera, en France, autour des diesels 30d de 265 ch et M50d de 400ch qui ciblera l'Audi SQ7. En essence, le 40i, fort de 340ch, sera l’unique proposition. Il n’a donc que des six cylindres en ligne au programme. Sur d’autres marchés, tels les États-Unis ou les Emirats, le V8 4.4 biturbo de 530ch, tout juste étrenné par la BMW Série 8 animera le BMW X7 M50i. Une version hybride devrait être au programme, mais pour l’instant, elle n’a pas été officialisée.

Une version hybride du BMW X7 devrait être au programme, mais elle n'a pas encore été officialisée

Une déclinaison indispensable pour répliquer à l’Audi Q7 e-tron et anticiper l’arrivée du Mercedes EQS, qui sera la version hybride high-tech du Mercedes GLS.

Les prix du BMW X7 

    X7 Exclusive M Sport  M Performance
xDrive30d 265 ch 94 400 € 98 850 € 100 150 € -
M50d 400 ch - - - 120 450 €
xDrive40i 340 ch 96 300 € 100 750 € 102 050 € -

Le BMW X7 sera commercialisé en France en mars 2019. La gamme se déclinera en quatre niveaux de finition : X7, Exclusive, M Sport et M Performance. Les prix débutent à 94 400 € en xDrive30d (265 ch) et atteignent 120 450 € en M50d M Performance.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la BMW X7