Bonus écologique 2021. Coup de rabot sur les électriques et hybrides
habillage
banniere_haut

Bonus écologique 2021. Coup de rabot sur les électriques et hybrides

Vous comptiez vous acheter une voiture en 2021 ? Le gouvernement maintient ses avantages fiscaux pour les véhicules 100% électrique ou hybride rechargeable (PHEV). Mais, les sommes accordées seront rabotées de 1000 € comparé au barème actuel. La mise en place a été reportée au 1er juillet 2021.

Publié le Mis à jour le

Le bonus accordé par le gouvernement reste cantonné aux véhicules électrifiées : 100% électrique ou hybride rechargeable.

Richard DAMORET/REA

[Mis à jour le 08/12/2020] Lors du deuxième confinement, le gouvernement a annoncé le gel des mesures concernant les nouveaux barèmes du bonus et de la prime à la conversion pour 2021. Le ministère de l'Economie avait ainsi reporté au 1er juillet 2021 la mise en place des mesures ci-dessous. Mais il ne renonce en revanche pas à l'idée de diminuer progressivement ces aides puisqu'elles seront durcies une première à cette date, avant de descendre encore  le 1er janvier 2022. Pour les hybrides rechargeables, ce deuxième coup de rabot consécutif sera même synonyme de la fin du bonus, qui avait seulement été introduit en juin 2020 pour ce type de véhicules parfois controversé.

A LIRE. Bonus et prime à la conversion 2021-2022 : les détails du décret

***

S’acheter une voiture neuve sans se faire plomber par le malus : un défi en 2021 ! Le gouvernement a revu les modalités du barème pour l’an prochain et il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Il va abaisser le seuil de la taxe à 131 g de CO2/ km (au lieu de 138 g de CO2/ km) et va relever le plafond maxi à 40 000 euros (le double comparé à 2020 !). L’Etat cherche à verdir son parc et favorise donc, par ce biais, les véhicules électrifiées : électriques ou hybrides (rechargeables ou non). Pour soutenir les achats de ces autos "propres", le gouvernement va débloquer environ 500 millions d’euros sur un total de 1,9 milliard

A LIRE. Les malus sur les voitures d'occasion supprimés en 2021
 

6 000 € de bonus pour les électriques

Le bonus dédié aux acheteurs de véhicules 100% électrique est maintenu. En juillet 2021, le montant reviendra à son niveau d’avant crise sanitaire. Le coup de pouce sera de 6 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique de moins de 45 000 euros (prix TTC remisé), contre 7 000 euros jusqu’au 31 décembre 2020. Le bonus pour les modèles dont le tarif est compris entre 45 000 et 60 000 euros descendra, lui, à 2 000 € au lieu de 3 000 €. A noter qu’en 2022, le bonus aux voitures électriques sera réduite de 1000 euros supplémentaires pour tomber à 5 000 euros.

A LIRE. Bonus 2021 : Modalités, montants et modèles éligibles

Fiat 500 électrique
L'achat d'une voiture électrique sera soutenu par un bonus de 6000 euros en 2021. Sont concernés les modèles dont le coût d'acquisition est d'au maximum 45 000 euros.

 

Les PHEV toujours soutenus en 2021

Volvo hybride rechargeable
En 2021, les véhicules hybrides rechargeables bénéficieront toujours d'un bonus à condition que leur prix de vente TTC (avec remises) n'excède pas les 50 000 €.

L'aide aux véhicules hybrides rechargeables (ceux que l’on branche sur une prise), instaurée au 1er juin 2020, sera toujours de rigueur en 2021. Au lieu des 2 000 euros accordés aux futurs propriétaires, le gouvernement n’offrira plus que 1000 euros à partir du 1er juillet. Ce bonus reste toujours réservé aux modèles dont l’autonomie est supérieure à 50 km, avec un coût d’acquisition inférieur à 50 000 € (prix TTC remisé) et dont les émissions de CO2 n'excédent pas les 50 g/km. En revanche, dès le 1er janvier 2022, ils ne devraient plus profiter de cette aide et devront se contenter de la prime à la conversion. 

A LIRE. Guide d'achat. Quelle voiture hybride acheter en 2020 ?


Prime à la conversion

Le projet de loi de finances 2021 maintient en effet la prime à la conversion. Cette aide, accordée pour la mise au rebut d’un véhicule, sera « recentrée vers les ménages les plus modestes », avait d'abord précisé Bruno Le Maire, ministre de l'Economie. Le gouvernement rappelle qu’un million de bénéficiaires ont profité de la prime à la conversion, depuis son lancement en 2018. Mais plutôt que de revoir les critères de revenus, c'est finalement le nombre de modèles éligibles qui sera drastiquement réduit dès le 1er juillet. Il ne sera ainsi plus possible de choisir un véhicule Crit'Air 2, ce qui exclura tous les diesels du dispositif, alors les émissions de CO2 maximales seront réduites de 5 g/km, soit 132 g/km de CO2 selon le cycle WLTP (109 g/km en NEDC). Un nouveau tour de vis de 5 g/km suivra ensuite en 2022.

A LIRE. Prime à la conversion 2021 : tout savoir sur le double barème

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
La Rédaction Le 29/09/2020 - 13:35
Vous comptiez vous acheter une voiture en 2021 ? Le gouvernement maintient ses avantages fiscaux pour les véhicules 100% électrique ou hybride rechargeable (PHEV). Mais, les sommes accordées seront rabotées de 1000 € comparé au barème actuel.
Voir tous les commentaires (1)