Bruits automobiles. Un arrêté pour les réduire de 3 à 4 dBA d'ici 2024
habillage
banniere_haut

Bruits automobiles. Un arrêté pour les réduire de 3 à 4 dBA d'ici 2024

L'arrêté du 13 avril 1972 concernant la réglementation du bruit des véhicules vient d'être modifié au Journal officiel. Le nouveau texte prévoit un plan en trois phases pour réduire les nuisances sonores maximum produites par les véhicules de 3 à 4 décibels (dBA) en moyenne d'ici 2024.

Par Benjamin Defay
Publié le Mis à jour le

Un arrêté calqué sur des normes européennes impose la réduction des bruits des véhicules de 3 à 4 décibels en moyenne d'ici 2024.

THOMAS ANTOINE/ACE TEAM

Un arrêté du 12 mai 2021 vient de paraître au Journal officiel. Il devrait rendre nos véhicules encore plus silencieux dans les prochaines années. Porté par Nicolas Osouf-Sourzat, sous-directeur de la sécurité et des émissions des véhicules, ce texte – calqué sur des règlements européens – modifie l’original, qui date du 13 avril 1972 et n’a connu que peu de changements depuis sa publication.
 

Des règlements européens transposés en France

bruit voitures 2024
Tous les nouveaux véhicules conçus à partir de juillet 2024 devront répondre à la troisième phase du plan défini par l'arrêté.

L'arrêté fixe un plan en trois phases jusqu’en 2024, et nous sommes dans la deuxième phase depuis juillet 2020. Il impose aux constructeurs automobiles de réduire les nuisances sonores provoquées par leurs véhicules. Car, même si des progrès ont été réalisés depuis des décennies, la valeur maximale était toujours fixée à 74 décibels (dBA) pour les voitures particulières neuves mises en circulation avant le
1er septembre 2021.

Le nouvel arrêté présente de nouvelles catégories :

  • L pour les deux-roues, trois-roues et quadricycles légers.
  • M1 (huit places assises au maximum sans compter le conducteur), M2 et M3 pour le transport de personnes
  • N1, N2 et N3 pour le transport de marchandises

La valeur maximale des décibels est définie selon :

  • le rapport puissance divisé par la masse pour la
    catégorie M1
  • la masse en tonne et la puissance nette maximale en kW pour la catégorie M2
  • la puissance maximale nette nominale en kW pour la
    catégorie M3.

Pour l'homologation, le calcul des décibels est réalisé sur une piste d'essai normalisée avec deux microphones, à une vitesse stabilisée de 50 km/h puis en accélération. Une sorte de "moyenne", en agrégeant les deux résultats, est réalisée pour calculer la valeur de dBA et voir si elle est inférieure à la valeur spécifiée dans l'arrêté.

arrêté mai 2021 bruit voitures
Des échelles de valeur maximale en dBA sont calculées en fonction du rapport puissance/masse des véhicules, de leur masse ou de leur puissance en kW.

Ainsi, selon que le véhicule est plus ou moins lourd ou plus ou moins puissant, la valeur maximale de décibels autorisés varie. Par exemple, pour un véhicule particulier de catégorie M1, conçu entre juillet 2016 et juillet 2020, le nombre de décibels autorisé était compris entre 72 et 75 dBA en fonction du rapport puissance/masse du véhicule. Depuis juillet 2020 et l’entrée dans la deuxième phase, le bruit de ces véhicules doit être compris entre 70 et 74 dBA au maximum. Et pour tous les nouveaux modèles conçus à partir de juillet 2024 (ou tous les modèles immatriculés dès juillet 2026), un nouveau palier fixera la norme entre 68 et 72 dBA (toujours pour cette catégorie).
 

Une baisse de 3 à 4 dBA ressentie dans quelques années

utac montlhéry
L'UTAC CERAM Millbrook, centre d'essais de développement et de validation, et d'homologation pour la mobilité terrestre en France, a plusieurs sites dont un sur le circuit de Linas-Montlhéry (91). Ici un test antipollution réalisé par l'UTAC.

La réglementation instaurée par cet arrêté annonce une réduction importante du nombre de décibels autorisés, de l’ordre de 3 à 4 dBA en moyenne d’ici à 2024. C’est d’ailleurs à partir d'une variation de 1 dB que l’oreille humaine perçoit un réel changement de niveau sonore selon Romain Barbeau et Elodie Collot, experts à l’UTAC CERAM Millbrook (centre d’essais de développement et de validation, et d’homologation pour la mobilité terrestre). Pour eux, la différence est significative mais ne se percevra pas dès demain dans nos rues. « Il faut attendre que le parc soit renouvelé pour sentir la différence, sachant que l’âge moyen du parc automobile français est de 11 ans actuellement », précisent-ils. 

En revanche, l’arrivée des nouveaux modèles électriques change la donne, “surtout en ville selon les experts de l’UTAC CERAM Millbrook. Le bruit du moteur thermique est en quelque sorte remplacé par les bruits de roulement et d’air sur la route, mais aussi par un son artificiel, l’AVAS. Ce système, déjà mis en place sur plusieurs modèles comme la Renault Zoé, permet d’avertir les piétons et cyclistes lorsque l’auto circule en-dessous de 30 km/h. Il sera d’ailleurs obligatoire sur tous les nouveaux modèles électriques et hybrides rechargeables conçus dès juillet 2021.

homologation utac ceram millbrook piste
L'UTAC CERAM Millbrook réalise le calcul des décibels sur une piste d'essai normalisée.
utac sonomètre bruit voiture
L'UTAC CERAM Millbrook utilise des sonomètres comme celui-ci pour tester le bruit des véhicules.

 

Les nouvelles valeurs maximales des véhicules en dBA

Catégorie de véhicule

Critère de calcul

Phase 1
(du 01/07/2016 au 30/06/2020)

Phase 2
(du 01/07/2020 au 30/06/2023)

Phase 3
(dès juillet 2024)

Transport de personnes

M1
(jusqu'à 9 places)

RPM* ≤ 120

72

70

68

120 < RPM ≤ 160

73

71

69

RPM < 160

75

73

71

RPM > 200

75

74

72

M2
(plus de 9 places - 
poids maxi
≤ 5tonnes)

M ≤ 2,5t

72

70

69

2,5t < M ≤ 3,5t

74

72

71

M > 3,5 t ;
Pn ≤ 135 kW

75

73

72

M > 3,5 t ;
Pn > 135 kW

75

74

72

M3
(plus de 
9 places - 
poids maxi
 5tonnes)

Pn ≤ 150 kW

76

74

73

150 kW

78

77

76

Pn > 250 kW

80

78

77

 
* RPM = rapport puissance/masse, calculé avec la puissance en kW et la masse en ordre de marche, sans option et avec un conducteur de 75 kg. 
M = masse.
Pn = 
puissance maximale nette nominale en kW.
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
lavigie Le 02/06/2021 - 20:02
Bonjour à 1200 mètres d'une départementale passante ex nationale , j'entends les 2 roues qui montent dans les tours alors que la vitesse est limitée à 70 , les Harley et leur pétarades tranquilles et les voitures et et camions avec le seul bruit de roulage a effet Doppler sur la chaussée . Puisque on parle de bruit , pourquoi les soufflettes et tailles haies sont autorisés à la vente , ou pas interdit en agglomération alors que la plaque identification sur les appareils mentionnent 104db , oui 104db ! Pour rappel le niveau sonore double ou est divisé par 2 tous les 3db .
Voir tous les commentaires (2)