Vous êtes ici :

Bugatti Chiron vs Citroën Survolt : des ressemblances troublantes

illustration photomontage Bugatti Chiron 2016 vs Citroën Survolt 2010
Vues de profil, les Bugatti Chiron et Citroën Survolt ont un air de famille manifeste.

La Bugatti Chiron s'imposera logiquement comme la plus exclusive des supercars (hypercars ?). Ses lignes ondoyantes rappellent le concept-car Citroën Survolt dévoilé en 2010 qui pourrait aujourd'hui passer pour une version miniature de la Bugatti, un David électrique contre un Goliath thermique ?

L’arche de toit caractéristique du la future Bugatti Chiron qui remplacera en 2016 la spectaculaire Bugatti Veyron  est très originale. Pourtant elle évoque un bolide de poche concocté en 2010 par Citroën : le concept-car Survolt. Conçu avant la séparation en 2014 entre la marque aux chevrons et la marque premium DS, la Survolt mise sur la performance électrique. Nous avions pu, à l’époque, tester la vivacité de ce prototype sur circuit (lire notre article Coup de foudre sur les françaises) . Evidemment, la future Bugatti Chiron ne sera pas une pâle copie de la Citroën mais elle recèle certains détails imposés par l’aérodynamisme.



Des chevrons sur la Chiron ?

Citroën Survolt sur circuit
Citroën Survolt (2010)
vue avant Bugatti Vision Gran Turismo
Bugatti Vision Gran Turismo

Calandre cintrée au bout d'un capot plongeant, phares amincis à l'extrême et ailes galbées caractérisent la Citroën Survolt comme la Bugatti Vision Gran Turismo, laquelle préfigure fidèlement la future Bugatti Chiron. Même les tonalités de couleurs se rapprochent.

 

Electrique 300 ch vs thermique 1 500 ch !

Vur arrière Citroën Survolt Concept
Citroën Survolt Concept (2010)
vur profil Bugatti Chiron spyshot
Bugatti Chiron 2016

Vues de dos les deux autos diffèrent sensiblement. La puce de Citroën (3,85 m), qui fit sensation lors du salon de Genève 2010 (lire notre article Belle et secrète Survolt ), est animée par deux électromoteurs d'une puissance combinée de 300 ch. Le gabarit menu de la Survolt et son poids de 1 150 kg lui offrent un 0 à 100 km/h réalisé en moins de 5 secondes.

Toutes deux affichent 1,20 m sous la toise, mais c'est le seul point commun de leur fiche technique.
De son côté, la Bugatti Chiron devrait reprendre les proportions de la Veyron 16.4, à savoir une longueur de 4,46 m, et même si nul ne doute que les ingénieurs de Bugatti auront réduit drastiquement le  poids de la future Chiron (pour mêmoire, la Veyron pèse de 1 838 à 1 990 kg selon les versions), ils ne seront pas magiciens au point de diviser son poids par deux. D'autant que le moteur sera toujours un bloc W16, annoncé pour 1 500 ch. Elle devrait afficher un 0 à 100 km/h exceptionnel de l'ordre de 2,5 secondes ...

On se souvient de l'association Citroën/Maserati dans les années 1970 pour concevoir la Citroën SM on peut toujours rêver d'un partenariat Citroën/Bugatti ...

 

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
monsieurclique193

On se demande qui a copié l'autre... http://www.cotswoldjourneys.com/wp-content/uploads/2012/11/Bugatti-Type-57S-Atlantic.jpg

bresson38862

Ne rêvez pas trop car l'époque des partenaires prestigieux est définitivement révolue chez Citroën. A présent, il faudra compter avec Bolloré voire Tata. Peugeot a tué Citroën.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Bugatti Chiron
Recevez par e-mail toutes les infos de Citroën