Vous êtes ici :

Bugatti : la Baby électrique est de retour

voir les photos
bugatti baby II
Pour ses 110 ans, Bugatti sort une Baby II, toujours basée sur la Type 35 et dotée d'un moteur électrique.

Pour ses 110 ans, Bugatti lance la production d'une nouvelle Baby, réplique électrique de la mythique Type 35. Cette auto se destine à la base aux enfants, mais aussi aux plus grands...

En 1926, Ettore Bugatti décide avec son fils Jean de construire une réplique de la Type 35 à l'échelle 1/2 pour Roland, le plus jeune de ses enfants, alors âgé de 4 ans. Cette petite voiture reçut à la base le nom de Type 52, mais elle fut rapidement surnommée Baby. Elle était électrique et fut produite à environ 500 exemplaires. Aujourd'hui, pour l'année de ses 110 ans, la firme alsacienne a décidé de produire une nouvelle voiturette inspirée de la Baby, logiquement baptisée Baby II.

bugatti baby II
La Baby originale de 1926, devant la nouvelle Baby II.

Cette auto a été conçue à partir d'un scan numérique d'une Type 35, qui a ensuite été imprimé en 3D. Afin qu'elle puisse être utilisée par des enfants, mais aussi des adultes, son échelle a été grossie et la Baby II est une réplique aux 3/4 de la Type 35. Toujours dotée d'un moteur électrique, cette mini monoplace bénéficie toutefois de quelques attributs modernes, comme une batterie lithium-ion amovible, un différentiel autobloquant et un système de freinage régénératif.

 

Une Speed Key pour plus de vitesse

Deux modes de conduite seront disponibles selon le conducteur qui en prendra le volant : un mode "Enfant", avec une puissance de 1 kW et une vitesse limitée à 20 km/h, et un mode "Adulte", avec 4 kW de puissance et une vitesse de 45 km/h. Ceux qui souhaiteraient bénéficier de plus grandes performances pourront demander une « Speed Key » en option, permettant de faire grimper la puissance à 10 kW et de désactiver le limiteur de vitesse.

bugatti baby II

La finition de la voiture se rapproche des standards de l'époque, avec un tableau de bord en aluminium bouchonné, un siège en cuir et un volant à quatre branches. Et si la carrosserie arbore à la base le Bleu Racing traditionnel, d'autres couleurs pourront être choisies. Chaque exemplaire recevra une plaque numérotée et ceux commandés en 2019 auront également un badge commémorant le 110e anniversaire.

bugatti baby II

Les tarifs de cette mini voiture sont bien entendu à la mesure du blason ornant sa calandre, puisqu'ils démarrent à 30 000 € hors taxes. Mais il ne fait aucun doute que les 500 exemplaires prévus n'auront aucun mal à trouver preneur...

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Bugatti