Vous êtes ici :

Calendrier secret. Toutes les futures DS jusqu'en 2024

voir les photos
berline ds8 2019 salon shanghai performance line par Didier RIC
Future DS8 berline (2019) illustration

La marque premium du groupe PSA va accélérer son développement avec le lancement de sept nouveaux modèles à l'horizon 2024. Parmi eux, la nouvelle berline compacte DS4 et la grande routière DS7 ainsi que deux autres SUV, les DS4 Crossback et DS8 Crossback. Qui a dit que DS manquait d'ambitions ?

[Mise à jour le 16/01/2019] Plus de vingt ans, c'est le temps mis par Audi ou par Lexus pour construire leur image de marque. Quatre ans après sa naissance, DS Automobiles accélère son déploiement à partir de 2019 avec le lancement de sept nouveaux modèles d'ici à 2024.

 

toutes les futurs modÚles DS jusqu'en 2024

 

Les nouvelles DS en 2019

DS3 Crossback (avril 2019)
DS3 Crossback (avril 2019)

Dévoilé au Mondial de l'Auto en octobre 2018, le DS3 Crossback arrivera dans les concessions au mois d'avril. Ce SUV urbain chic de 4,12 m se frottera à l'Audi Q2 (voir le match DS3 Crossback/Audi Q2). Parmi ses atouts : un style original et un fort contenu technologique. La gamme se compose de trois blocs à essence (1.2 PureTech 100, 130 et 155 ch) et de deux diesel (1.5 BlueHDi 100 et 130). Les tarifs s'échelonnent de 23 500 à 37 300 €.

Au printemps sera présentée à l'occasion du salon de Shanghai la grande berline tricorps DS7 (ou DS8). 

DS7 Crossback E-Tense 4x4 hybride rechargeable 300 ch (automne 2019)
DS7 Crossback E-Tense 4x4 hybride rechargeable 300 ch (automne 2019)

A l'automne, place à l'électrification. Le constructeur lancera la version hybride rechargeable e-Tense 4x4 de 300 ch du DS7 Crossback dont les commandes seront ouvertes à partir du printemps (64 000 € en série de lancement). D'autre part, DS sera le premier constructeur du groupe PSA a lancé la nouvelle génération de véhicules 100% électriques avec le DS3 Crossback e-Tense (136 ch et 300 km d'autonomie en WLTP). 

 

Les nouvelles DS en 2020

Fabriquée en Chine, elle reposera sur la plateforme EMP2 allongée de la nouvelle Peugeot 508-L chinoise. De style classique, elle sera aussi proposée en version hybride rechargeable de 250 ch. Après une année 2019 riche en nouveautés, le cru 2020 sera marqué par la commercialisation de la DS8 (X83) en début d'année. 

 

Les nouvelles DS en 2021

Certains traits du concept DS X E-Tense se retrouveront sur la future gamme DS4, notamment les pares avant amincis.
Certains traits du concept DS X E-Tense se retrouveront sur la future gamme DS4, notamment les pares avant amincis.

Plus de deux ans après l'arrêt de la production de la DS4, le constructeur donnera une succession à sa berline compacte. Codifiée D41 en interne, la seconde génération de DS4 bénéficiera de la plateforme EMP2. Elle inaugurera surtout une évolution du style extérieur (phares avant amincis comme sur le concept DS X E-Tense) alors que l'habitacle s'annonce high-tech avec notamment la réalité augmentée. Une version tricorps (D43) pour la Chine est aussi au programme. Dans la logique industrielle, la DS4 devrait se décliner en hybride-rechargeable, toutefois une version électrique n'est pas impossible mais la décision finale n'a pas encore été prise.

 

Les nouvelles DS en 2022

Entre la DS3 Crossback (4,12 m) et le DS7 Crossback (4,55 m), le constructeur intercalera un SUV compact dans la famille DS4 avec le DS4 Crossback II (D44). Cette fois-ci, il ne s'agira pas d'une berline rehaussée mais d'un véritable SUV, pendant du Peugeot 3008 et rival de l'Audi Q3. Il se murmure aussi qu'un SUV coupé compléterait l'offre (code D45). En 2022, DS bénéficiera du nouveau système Mild Hybrid équipée de la boîte e-DCT de Punch Powertrain sur les motorisations à essence.

 

Les nouvelles DS en 2024

Un temps évoqué, le projet d'un grand SUV est revenu sur le tapis en 2018. Ce futur DS8 Crossback servira aussi de base au Peugeot 7008 et prendra l'allure d'un coupé. Il pourrait être dévoilé courant 2023, notamment sur un salon chinois.


 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (7)
b.cordeiro862

C'est vrai qu'une Jaguar électrique ne coûte que 67000 euros et qu'il n'y a pas encore d'hybride chez Jaguar. Quitte à casser ma tirelire je prendrais plus un Levante.

b.cordeiro862

Enfin un constructeur français qui ose faire du premium! Et dire que cela était un savoir faire français avant guerre, c'est bien de le réinvestir malgré les mauvaises langues.

tf.bourasset591

Bonjour Je pense que chez Citroen avec un prix de 64000 euros pour la future DS7plus les options ils revent totalement Plus cher qu'une Jaguar

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la DS DS 3
Recevez par e-mail toutes les infos de la DS DS 4
Recevez par e-mail toutes les infos de la DS DS 7