Camping-cars. De plus en plus plébiscités en France
habillage
banniere_haut

Camping-cars. De plus en plus plébiscités en France

L'immense majorité des quelque 500 000 utilisateurs de camping-cars français comptent passer leurs vacances d'été dans l'Hexagone, à leur bord. Ce mode de transport et d'habitation séduit de plus en plus, une tendance encore accentuée par la pandémie.

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

Environ 500 000 camping-cars sont immatriculés en France.

Chausson

L’été approche, et les voyages en transports en commun sont rendus compliqués par les contraintes liées à la crise sanitaire. Alors peut-être envisagez-vous de vous évader en camping-car durant la période estivale… Environ 500 000 Français sont adeptes de ce type de véhicule. Comme chaque année, l’exploitant d’aires de service et d’étape Camping-Car Park publie son « baromètre » pour l’été à venir et révèle les intentions des camping-caristes pour leurs vacances. Un échantillon représentatif de 2 900 utilisateurs a été interrogé sur Internet entre le 22 et le 28 avril dernier.
 

La côte a la cote

La grande tendance de 2021 dans le monde du camping-car est directement liée à la pandémie et à son impact sur les voyages internationaux. C'est pourquoi 98 % des personnes interrogées disent privilégier des vacances en France cet été. L’ouest de l’Hexagone a la cote. Ainsi, les trois régions arrivant en tête des projets des camping-caristes français sont la Bretagne, la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie. Le beau temps et la nature apparaissent comme des critères importants puisque le panel interrogé est porté sur les loisirs de plein air, à commencer par le vélo, suivi de la marche et de la baignade.

Rapido camping-car
Les camping-cars connaissent un succès grandissant en France.

Les restrictions de voyage sont la principale raison avancée (à 30 %) pour motiver ces vacances sur le sol national. Mais 27 % des participants se disent simplement fidèles à une destination, quand 24 % revendiquent leur intention de soutenir l’économie française. Un couple de vacanciers en camping-car dépense en moyenne 56 € par jour, et près d’un quart des internautes sondés envisagent de revoir cette dépense quotidienne à la hausse de 20 € ou 30 € cette année. Selon Camping-Car Park, le marché de l’hébergement des camping-cars représente 35 % du chiffre d’affaires de l’hôtellerie de plein air et contribue à l’économie française à hauteur de 2 milliards d’euros chaque année. Néanmoins, 22 % des camping-caristes de l’étude envisagent aussi de partir à l’étranger. Pour eux, l’Espagne arrive en tête (60 %), devant l’Italie (26 %) et l’Allemagne (13 %).

Chausson van
Les vans aménagés constituent une offre d'accès au monde des camping-cars.
Rapido camping-car intérieur
Certains véhicules disposent d'une cabine particulièrement confortable pour de longues vacances.

À LIRE. Camping-cars. Un crash-test qui fait froid dans le dos


Un double essor pour les camping-cars

D’après l’étude en question, 86 % des utilisateurs de camping-cars ont plus de 55 ans et 49 % ont plus de 65 ans. Les mois de juin et septembre sont préférés à ceux de juillet et août pour partir, ce qui permet d’éviter la foule des vacances scolaires, et près de 75 % des camping-caristes prévoient de partir quatre semaines ou plus. En outre, 53 % d’entre eux se disent déjà vaccinés contre le coronavirus, et 32,5 % envisagent de l’être avant de prendre la route. Les contraintes découlant de l’épidémie de Covid-19 semblent accélérer la croissance du marché des camping-cars, déjà porté par l’augmentation du nombre de retraités en France*. Environ 25 000 camping-cars et vans aménagés neufs ont été immatriculés en 2020 dans le pays, soit près de 1 200 de plus qu’en 2019** malgré les confinements et interruptions d’activité qui se sont succédé durant l’année passée pour les professionnels.

Pilote camping-car
Les camping-caristes français voyagent beaucoup l'été, mais pas seulement.

* via Les Echos
** selon AAA Data via UNI VDL (Syndicat des véhicules de loisirs)

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
sprinteur Le 10/06/2021 - 10:24
Une confirmation de ce qu'on soupçonnait: 86% d'utilisateurs de plus de 55 ans et 4 semaines de vacances: le camping-car c'est comme attraper la mort ou mettre un cache-col, un truc d'un autre temps.
ceyal Le 27/05/2021 - 23:42
UN truc gros, lourd, encombrant, vorace qui n'est pas soumis au bonus/malus ... enfin au malus Il faudra expliquer pourquoi un VW T6 en version 9 places est soumis à un malus écolo maousse costaud et qu'un mini camping car T6 Westphalia sur le même base technique en est dispensé ? pourquoi ? Sans doute en vertu du principe d'égalité de la devise nationale ?
micheljosiane917 Le 27/05/2021 - 15:53
Avez-vous vu un crash test avec un camping car ? Le résultat ne vous donne pas envie d'en acheter un. La sécurité routière qui fait tout ce quelle peut pour compliquer la vie de l'automobiliste laisse rouler ces engins, sans exiger une meilleure protection des passagers. Mais, ils autorisent les écrans soi-disant modernes dans les véhicules, alors que la plupart du temps, il faut quitter la route des yeux pour les utiliser. Il faudrait nous expliquer la logique entre l'interdiction de l'utilisation d'un téléphone en conduisant et l'obligation d'utiliser un écran pour le moindre réglage en étant au volant.
Voir tous les commentaires (4)