Carburant : où s'approvisionner
habillage
banniere_haut

Carburant : où s'approvisionner

Les nouvelles technologies de communication sont l'outil idéal pour informer les usagers sur la pénurie de carburant, les blocages. Les aléas de l'approvisionnement et de l'information appellent à relativiser l'efficacité des outils et donc, à les combiner.

Par Joseph Gicquel
Publié le Mis à jour le

Les nouvelles technologies de communication sont toutes indiquées pour aider les consommateurs à se repérer dans le capharnaüm actuel de l’approvisionnement en carburant. Elles essaient de réduire le poids des aléas mais il n’est pas facile de se déjouer de ceux-ci.
 
La responsable de la station d’une grande surface témoigne des impondérables à prendre en compte : « L’incertitude commence à la source d’approvisionnement, au dépôt. On peut passer une commande, l’attendre pour un jour et une heure donnés et apprendre que le dépôt est bloqué. Si le camion parvient à charger et s’apprête à nous livrer, il peut lui-même être bloqué. »
 

LA DATE ET L’HEURE D’ACTUALISATION, INFOS ESSENTIELLES

Au regard de tous ces impondérables, l’heure de la mise à disposition de l’information joue donc un rôle capital.
 
Les sites Internet fonctionnent sur le mode dit “collaboratif”, c’est-à-dire qu’ils exploitent les informations fournies pas les internautes et sont tributaires de deux facteurs qu’ils ne maîtrisent pas : l’instant auquel un automobiliste internaute signale un réapprovisionnement ; a-t-il eu la chance d’observer la reprise à la réouverture ou alors que la station a déjà éclusé une bonne partie de son stock, voire est proche, à nouveau, de la rupture ? Or, carbeo, par exemple, puisqu'il est aux avant-postes dans cette campagne anti-pénurie, indique que sa carte est « actualisée toutes les 6 heures »…
 
On pourrait penser, alors, que la meilleure solution est tout bonnement le téléphone : « Si nous avons pu rouvrir, nous pouvons, en effet, le confirmer mais si nous sommes en rupture, pour les raisons indiquées, nous nous gardons absolument de tout pronostic », ajoute la responsable de la station interrogée. Information méconnue captée au passage : une cuve vide ne l'est jamais totalement. « Nous devons garder un volume pour réamorcer les pompes lors de la réouverture, dans notre cas, 15 000 litres sur 63 000 litres par cuve », indique la pompiste.
 

COMBINER PLUSIEURS SOURCES

La sagesse commande donc de combiner plusieurs sources et de n’en négliger aucune. Les smartphones sont à pied d’œuvre : des sites proposent une application iPhone. Souvent, la meilleure source d’information, la plus fiable parce que la proche, est le bouche-à-oreille et le mobile à mobile : un automobiliste qui repère une station ouverte la signale à son répertoire de correspondants par SMS ou, s’il dispose d’un smartphone, par mail. Les réseaux sociaux Facebook, Twitter jouent également leur rôle de relais et de démultiplicateur.
 

VOS SOURCES D'INFORMATION

L’argus a créé un fil d'actualité qui rend compte de l’approvisionnement global au niveau national, sur la base des infos gouvernementales, des pétroliers.

www.carbeo.com. Site national. Carte des stations fermées ou en rupture de carburants. Le clic sur le repère affiche l’adresse de la station. Le site est relayé par plusieurs médias, telle la chaîne de radio RMC Info

www.zagaz.com. Site national. Carte des stations fermées ou en rupture de carburants. Affichage des stations très ergonomique par simple passage de la souris sur le repère. La bulle d’information indique l’adresse de la station et, donnée essentielle, la date de mise à jour.
 
Total a mis à disposition, via son service Consommateurs “De Vous à Nous” un numéro vert accessible 24H/24, 7j/7 (mais il était, jeudi après-midi, inopérant) : 0805 305 034.
 
107.7. Autoroute Info, la station d'info autoroutière a mis en place un n° qui renseigne sur l'approvisionnement des stations du réseau : 0 825 45 107 7. Un grand absent du domaine : le site qui fédère les concessionnaires de réseaux, autoroutes.fr, et nombre de concessionnaires eux-mêmes sont totalement muets sur le sujet.

France Bleu. Fidèles à leur mission de service, les stations locales de Radio France a mis en place des dossiers “Bons plans” dans leur région. 

Des quotidiens régionaux suivent l’évolution des approvisionnements dans leur région de couverture. Voici les liens d’accès directs à l’actualisation. Liste non exhaustive.

Grand-Ouest
Ouest-France

Bretagne. Outre Ouest-France
Le Télégramme


Centre
La Nouvelle République
Centre-Presse

Nord-Pas-de-Calais
La Voix du Nord

Rhône-Alpes
Le Dauphiné
 
Est
L’Est républicain

Sud-Est
Nice-Matin 
 
Sud-Ouest
Sud-Ouest
 
Le site Cartech fédère les adresses de nombreux médias régionaux
 
Paris
Site de recensement au jour le jour

Divers
Site d’étudiants de Metz
 
 
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours