CES 2015 : Hyundai mise sur la réalité augmentée
habillage
banniere_haut

CES 2015 : Hyundai mise sur la réalité augmentée

Après avoir présenté, au CES 2015, l'application BlueLink, qui permet d'ouvrir sa voiture avec une montre connectée, Hyundai propose un assistant à la conduite à affichage «tête haute», recourant à la réalité augmentée.

Par Driss Abdi
Publié le

Hyundai vient de présenter, au CES 2015, un système d'aide à la conduite à affichage tête haute recourant à la réalité augmentée

Après l’application BlueLink, désormais disponible sur les montres connectées Android Wear, Hyundai vient de présenter, au CES 2015, un système d’aide à la conduite à affichage tête haute (HUD, Head Up Display) dotée d’une application de réalité augmentée. En clair, une image en 2D, projetée sur le pare-brise, se superpose à l’environnement réel que perçoit le conducteur en temps réel.

A lire CES 2015. Hyundai pilote ses modèles à partir d'une montre connectée

Des informations en temps réel

Embarqué dans la version 2015 de la Hyundai Genesis, ce système d’affichage tête haute projette donc des informations pratiques sur le pare-brise.



Le conducteur reste ainsi informé des alertes « trafic » (ralentissement, obstacles sur les voies, véhicule en mouvement,…) sans quitter la route des yeux.

A lire Pioneer offre l'affichage tête haute à la navigation mobile

En outre, Hyundai intègre des éléments de réalité virtuelle générés à partir de capteurs extérieurs. L'interconnectivité avec les véhicules (V2V), les piétons (V2P) et les infrastructures (V2I)  permettent au conducteur d’anticiper les évènements.

Le constructeur présente ainsi plusieurs scénarios possibles comme par exemple l’arrêt derrière un camion qui obstrue la visibilité. Le HUD est alors en mesure d’afficher le feu tricolore afin d’être prêt à redémarrer lorsque celui-ci passe au vert.


Plus de sécurité

De la même façon, à une intersection, des signaux visuels indiquent la présence de véhicules sur la droite ou la gauche pour ne pas s’engager à l’aveugle.



Sur l’autoroute, le système affiche non seulement la vitesse de la voiture et une flèche de direction pour le GPS mais également la distance de sécurité avec le véhicule qui précède.



Grâce à ces capteurs, le système Hyundai analyse les environs de la voiture notamment pour afficher les panneaux de limitations de vitesse.



En cas de manœuvre indélicate de la part d’une voiture alentour, le conducteur est alerté au moyen d’un signal visuel et des vibrations au niveau du volant.


En attendant la voiture autonome…

Tout comme ses concurrents, Hyundai travaille également sur le concept de voiture autonome.

Plusieurs systèmes ont ainsi été dévoilés à Las Vegas, comme le stationnement automatisé, l’ajustement de la vitesse en fonction des conditions de circulation, ou encore un système d’assistance au maintien dans la voie de circulation en cas changement de file dangereux.

A lire CES 2015 : Valeo fait le plein d'innovations

Enfin, pour optimiser la sécurité du conducteur et de ses passagers, Hyundai a développé une montre connectée dotée d’un cardiofréquencemètre doublée de capteurs dans l’habitacle.


En cas de malaise du conducteur, la voiture pourra se garer de façon autonome sur le bas-côté ou une bande d’arrêt d’urgence, avant de couper le moteur et d’alerter les secours.


Ces dernières technologies sont en cours de développement sans date précise quant à leur disponibilité.
Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours