Championnat du monde des rallyes. Retour sur les monstres du Groupe B