Vous êtes ici :

Chrysler Sebring 2.0 CRD Touring : ça va faire du bruit !

Chrysler Sebring 2.0 CRD Touring : quelques petits défauts pardonnables au vu du tarif imbatable.
Chrysler Sebring 2.0 CRD Touring : quelques petits défauts pardonnables au vu du tarif imbatable.

25 % de remise, c'est le montant proposé par le concessionnaire. De quoi rouler à bas prix dans une américaine spacieuse, confortable... mais pas sans défauts.

  • Diesel - 140 ch 
  • Malus de 750 €
  • Disponible - A partir de 25 250 €
  • Remise de 6 690 €

 

CCOn savait les constructeurs américains généreux, avec leurs prix doux et leurs remises faciles. Mais à ce point, ce n'est plus de la ristourne : c'est Noël avant l'heure ! Prenez une Sebring en finition Touring, flanquée de ses deux seules options disponibles. Cette auto, qui devrait vous coûter 26 590 €, atteint, après réduction, 19 900 € ! Une familiale pour le prix d'une compacte, voilà qui paraît alléchant...

Prudence toutefois : un malus de 750 € reste à ajouter à cette somme. Car la Sebring est muée par un moteur diesel un peu ancien, à savoir le 2.0 TDI de Volkswagen à injecteurs pompes. Sobre mais polluant, performant mais très bruyant, il plombe l'écopastille et, surtout, l'agrément de conduite. Braillant à tous les régimes, et même à allure stabilisée, il rappelle un diesel d'ancienne génération, l'auto étant mal insonorisée. Il conviendra alors de monter le volume de l'excellent autoradio (20 Go de disque dur !).

 

 

Dépaysante

CCPour le reste, la Sebring n'affiche pas de défauts rédhibitoires compte tenu de son nouveau tarif. Sa finition intérieure ? Elle est certes loin des standards de ses rivales, avec des matériaux bas de gamme et clinquants. Mais le célèbre « plastique moussé » n'est pas LE critère d'achat de chacun. Son comportement ? Pataud, c'est évident. Au moins, les suspensions souples à grand débattement offrent un confort moelleux. Côté habitabilité, la Sebring est bien lotie, avec un espace arrière généreux et un grand coffre. Elle offre même un soupçon de modularité avec un dossier de siège passager rabattable.

Reste à s'habituer à l'ambiance très... américaine. Au chapitre des étrangetés, on notera l'absence de poignée de coffre à l'extérieur (mais il y en a une à l'intérieur de la malle !), des bips qui ne semblent s'éveiller que pour le plaisir, et une porte de boîte à gants qui s'ouvre précisément sur les tibias du passager. Pour ces détails et à ce tarif, l'indulgence est de mise. Mais vraiment, pensez au stock de bouchons auditifs...

 

Bilan. La Sebring affiche quelques petits défauts, pardonnables au vu du tarif imbattable. Mais il en est un, plus usant que les autres : le bruit du moteur. Cela dit, si vous aimez écouter la musique fort, pourquoi pas ?

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
un pseudo libre

bonjour on est fatigue de mensonges de Chrysler les voitures qu'arrivent a Europe sont tous avec défaut de fabrication. j'ai acheté novembre 2009 avec 0 km, au 37000 j'ai du changer tout le kit d'embrayage avec un prix de 1500 euros, a 67000, le turbo a explosé, et de qu'elle a sortie du garage Chrysler moteur village a Schaerbeek Belgique le bouchon de filtre a lui a explose et le moteur et foutu, donc poubelle.la réponse de garagiste c'est que c'est un DEFAUT DE COSTRUCTEUR, ou je dois m'adresser pour réclamer une la prise en charge de moteur avec un défaut de construction. j.pablomorales@yahoo.fr merci

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
145 908 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !