Future Renault Mégane (2016) : cinq portes seulement

voir les photos
Lignes tendues et pavillon fuyant pour la Renault Megane IV (2016) qui dissimulera ses poignées de portes arrière dans la custode.
Lignes tendues et pavillon fuyant pour la Renault Megane IV (2016) qui dissimulera ses poignées de portes arrière dans la custode.

Comme sa petite soeur Clio, la future Renault Megane abandonnera la silhouette à trois portes. Aux côtés de la berline à cinq portes, la gamme proposera un élégant break et comptera beaucoup sur le SUV Djeyo.

La disparition des berlines compactes à trois portes est devenu un sport national. La Citroën C4 Coupé n'a pas été renouvelée lors de l'arrivée de la seconde génération. Idem pour la Peugeot 308 qui n'est disponible qu'en 5 portes.


Le SUV a priorité sur le coupé

En 2016, la quatrième génération de Renault Megane adoptera la même stratégie. Plus économique car il n'y a qu'un seul outil d'emboutissage à réaliser, cette politique devient logique chez Renault, puisqu'à l'étage inférieur, la Clio fait désormais l'impasse sur la carrosserie à trois portes.

Cela laisse à Renault plus de latitude pour développer une variante bien plus rentable de la famille Megane : le futur SUV Djeyo. Ce dernier connaitra une carrière mondiale, alors qu'une Renault Megane Coupé à trois portes n'a aujourd'hui qu'un succès relatif en Europe.

A lire. Renault Djeyo : la Megane SUV

La Clio a montré la voie avec cette version Renault Sport uniquement livrable en 5 portes.
La Clio a montré la voie avec cette version Renault Sport uniquement livrable en 5 portes.


Cinq portes mais performante

Malgré sa silhouette à cinq portes, la Peugeot 308 R ne manque pas de mordant : 270 ch sous le capot !
Malgré sa silhouette à cinq portes, la Peugeot 308 R ne manque pas de mordant : 270 ch sous le capot !

Pourtant, cinq portes seulement ne signifie pas l'arrêt des versions toniques, là encore la Clio en témoigne avec une version Renault Sport qui ne manque pas de caractère.

Et sur le segment de la Megane, la future Peugeot 308 R (cf. photo ci-contre) dont la version de série pointera le bout de son nez au salon de Francfort en septembre 2015 va aussi dans cette direction.

Et quitte à miser sur l'exclusivité autant opter vraiment pour une silhouette fortement différenciante. Peugeot l'a bien compris et propose le coupé RCZ, le modèle le plus puissant de la gamme avec 270 ch sous le capot.

Quel sera son équivalent dans la gamme Renault ? Une version adaptée à la route de la RS 01 ?
A moins qu'il ne faille chercher un peu plus loin en direction de la future Alpine qui elle a été conçue d'emblée pour un usage routier ...

A lire. Scoop : Alpine Renault (2016) les premiers secrets


Cinq portes mais quatre roues directrices

Et que les puristes qui regrettent déjà la disparition du coupé Mégane se rassurent, la prochaine génération devrait disposer dans ses versions les plus haut de gamme des quatre roues directrices et d'un amortissement piloté qui devrait rendre la conduite ultra précise.

A lire. Quatre roues directrices pour la Megane 2016
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (9)
erick.fayaud650

Franchement si la Mégane sort tel quelle, la clientèle sera au RDV !

julien.bourdais693

4 lignes différentes ? Vous avez vu la Mégane 4 pour pouvoir dire ça ? Surtout que j'ai vu dans un autre journal de grande renommée (que je ne citerai pas) que la Mégane 4 serait une évolution de la Mégane 3 dans le design... Donc vous avez tort en disant "4 lignes différentes", à moins que ce journal se trompe. Affaire à suivre. Sinon, je ne pense pas que l'absence d'une version coupé soit mauvais pour l'image de la marque. Regardez Ford avec leur Focus : 3 carrosseries (5 portes, break, tricorps) et aucune variante 3 portes, mais c'est la voiture la plus vendus au monde en 2012 et 2013. Et puis si j'en reviens à Renault, ils pourront sans problème développé une Mégane RS en 5 portes (comme c'était déjà le cas sur la Mégane 2 et sur la Clio 4). Enfin, dans les prochaines années, l'image sportive de la marque se jouera aussi et surtout avec la future Alpine.

brout906

déjà effectivement espérons que les économies n'iront pas jusqu'à recopier la finition déplorable des Clio et Captur, qui font vraiment tres bas de gamme. Après on ne peut que regretter que Renault ne prenne pas les leçons des allemands (qui réusissent eux) ......4 mégane depuis 1996.........4 lignes totalement différentes..........ce qui d'une part ne permet pas d'inscrire sur le temps le modéle, et surtout démode la précédente avec les conséquences financières sur la valeur résiduelle et les difficultés de revente. Un mauvais calcul de la part du losange Après pour la 3 portes aux allures de coupé...........Renault perd l'occasion de donner une image plus jeune et sportive à sa compacte, (meme si la marque n'a plus les moyens financiers d'il y a 10 ans )., c'est dommage surtout que la dernière mouture était bien réussie visuellement (une des rares Renault qui donnait envie esthétiquement).

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Megane