Vous êtes ici :

Circuit de Mortefontaine, un lieu secret à découvrir

essai voiture circuit du ceram
Nouveaux aménagements pour le circuit de Mortefontaine (Oise).

Le groupe UTAC-CERAM, propriétaire du circuit de Mortefontaine, a investi 1,3 million d'euros pour moderniser le tracé et l'ouvrir un peu plus aux événements et au public.

Situé au nord de Paris, Mortefontaine est un circuit peu connu du grand public. Normal, le CERAM (Centre d’essais de Mortefontaine, nom d’origine) est surtout réservé aux constructeurs et équipementiers qui y réalisent des tests de prototypes… loin des regards derrière un mur d’enceinte de 8 kilomètres.

Anneau de vitesse typique

Ce sont d’ailleurs ces grands groupes qui ont créé et fait prospérer le site de Mortefontaine : né en 1956 grâce à Simca qui en a fait son centre d’essai, le circuit doit sa particularité à Chrysler qui a construit à la fin des années soixante l’anneau de 3 km de long avec son virage relevé à 43°.

Un must pour les hautes vitesses, complété par une aire plane de 77 000 m2 dédiée à toutes sortes d’exercices de comportement routier.


Bâti par les grands noms de l’automobile

Peugeot, Matra, Valeo et Pininfarina ont tour à tour été propriétaires du site avant son rachat en 2008 par l’UTAC, devenu depuis le groupe UTAC-CERAM.

Le CERAM est rebaptisé en Centre d’essais et de recherches appliqués à la mobilité et ouvre ainsi de plus en plus ses portes aux opérations d’événements (via l’entité Paris Auto Events), mais dédie aussi une partie de ses activités à de la formation à la conduite : éco-conduite pour les entreprises au perfectionnement du pilotage.

Evidemment les tests d’homologations et de certifications, spécialités de l’UTAC, gardent une place importante dans l'activité du site.


Tracé routier sécurisé en 2015

Grâce à ses 25 kilomètres de pistes aux profils variés (tout-terrain, routier, anneau de vitesse, air plane, etc…), le CERAM se prête à toutes sortes d’opérations et calme aujourd'hui un peu le jeu de son circuit routier réputé rapide et étroit.

C’est le  sens des travaux qui viennent d’avoir lieu : 1,3 millions investis, 17 tonnes de terre acheminées, 3 km de triple rails de sécurité installés, 7 km de talus implantés, 4 chicanes créées !

Le circuit routier est ainsi sécurisé avec les chicanes (amovibles) qui devraient limiter les vitesses à 200 km/h dans le cadre d’un usage loisirs, contre 250 km/h auparavant.


Décidé à ouvrir son joyau de 195 hectares aux événements publics, le CERAM organisera une journée dédiée aux GT Prestige le samedi 11 avril avec passage par l’anneau de vitesse… sensations garanties ! Un type d’événement qui vient compléter des opérations plus corporate avec les entreprises.


Cache-cache avec les prototypes

Reste au CERAM à gérer les parties de cache-cache entre les prototypes secrets en tests (une activité toujours importante) et les invités extérieurs !

En attendant, la modernisation de Mortefontaine doit laisser rêveur le second site du groupe UTAC-CERAM : le circuit historique de Linas-Monthléry (il vient de fêter ses 90 ans) dont l’anneau de vitesse souffre de vétusté et les aménagements manquent de modernité.
Partager cet article
Commentaires
gilles.nourrichard840

bonjour je souhaite savoir si il y aura de nouvelles dates pour les essais GT ?? Je serais très intéresser.

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
145 908 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !