Citroën 2CV (1958). Un rare coupé UMAP sorti de grange
habillage
banniere_haut

Citroën 2CV (1958). Un rare coupé UMAP sorti de grange

Une très rare Citroën 2CV transformée en coupé et dotée d'un moteur plus puissant par l'UMAP en 1958 est à vendre en Normandie. Sortie de grange, elle nécessite une restauration complète pour reprendre la route. L'auto est affichée à 15 000 €.

Par MaxK
Publié le

Une Citroën 2CV UMAP, transformation très rare, est à vendre pour restauration.

D.R.

La Citroën 2CV a eu droit à son lot de transformations inattendues, qu’il s’agisse du cabriolet Burton ou de la version carrossée par Jean Dagonet à l’aérodynamique optimisée pour ce citer qu’elles. Ledit Dagonet contribua également à la création d’un coupé à l’allure sportive sur base de 2CV badgé UMAP (Usine Moderne d’Applications Plastiques) et fabriqué dans l’Aube (10). Cette variante fut produite à quelques dizaines d’unités seulement à la fin des années 1950. Un exemplaire « sorti de grange » est actuellement à vendre sur Leboncoin. Il est visible à Caen, dans le Calvados (14).

Méconnaissable, la 2CV UMAP se mue en un élégant coupé.


La 2CV transformée en coupé « sportif »

La 2CV UMAP est dotée d’une carrosserie légère en polyester dans le plus pur style des sportives de l’époque avec un profil tricorps, des feux avant ronds, deux portes et des ailes relevées à l’avant comme à l’arrière. Le moteur est préparé pour offrir plus de puissance que les 12 ch initiaux de la Citroën. Les différentes variantes du véhicule sont désignées d’après leur cylindrée. L’UMAP 425 offre 14 ch, la 435 dispose de 19 ch, et la 500 tire 26 ch du vaillant bicylindre refroidi par air. Faute d’appui officiel de la part de Citroën, l’UMAP devait acheter les voitures pour les transformer, et le prix de vente élevé qui en résultait ne permit pas à cette 2CV de rencontrer le succès commercial espéré. Selon le vendeur de la voiture dont il est question ici, seuls 25 exemplaires subsisteraient aujourd’hui.

La voiture doit être restaurée de fond en comble.

À LIRE. Citroën 2CV (1990). Les deux autres Charleston « neuves » vendues !
 

Un long chantier en perspective

La 2CV UMAP actuellement à vendre nécessite une restauration complète. Seul le châssis a déjà fait l’objet de quelques soins à poursuivre. Il s’agit d’un exemplaire de 1958. Si de nombreux éléments manquent sur les photos de l’annonce, le vendeur assure que « toutes les pièces principales sont là ». Le moteur de la voiture a été remplacé par un bloc plus puissant, mais la mécanique d’origine, qui n’est pas grippée, accompagne la voiture séparément. La remise en état du coupé est donc un projet d’ampleur, mais il peut aboutir au retour sur les routes d’une version aussi rare que soignée de l’une des voitures les plus populaires au monde. De quoi intéresser les collectionneurs ou passionnés aguerris. Cette 2CV UMAP est proposée au prix de 15 000 €.

La 2CV UMAP ne fut produite qu'à quelques dizaines d'exemplaires.
La 2CV UMAP ressuscite parfois... en miniature.

À LIRE. Artcurial. Les résultats de la vente Automobiles sur les Champs 2021

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours