Citroën C5 X (2021). Une nouvelle Xpérience du haut de gamme ?
habillage
banniere_haut

Citroën C5 X (2021). Une nouvelle Xpérience du haut de gamme ?

On attendait la Citroën C5 de troisième génération, voici la C5 X. Que cache cette lettre de plus ? À la fois berline, break et SUV, la nouvelle grande Citroën brouille les pistes. Née en Chine, elle y est lancée au mois de septembre avant d'arriver en France en mars 2022 à partir de 32 900 €.

Publié le Mis à jour le

Par son long capot et son imposant porte-à-faux, la nouvelle Citroën C5 X ne manque pas de prestance. L'héritière de la C5 s'inscrit dans le prolongement de la lignée de la CX et de la XM.

[Mis à jour le 07/09/2021] Sans atteindre l’euphorie médiatique que fut le premier bain de foule de la Citroën DS, au Salon de Paris à l’automne 1955, chaque naissance d’une grande berline Citroën est toujours très attendue. Avec cette nouvelle venue, la surprise vient davantage de son patronyme que de ses lignes, auxquelles les différents prototypes, plus ou moins camouflés, nous ont déjà habitués.

Citroën C5 X 2021 calandre
Le museau de la Citroën C5 X l'apparente clairement à la C4...
Citroën C5 X 2021 vue arrière
...pourtant, vue de dos, elle n'a pas de bandeau sombre entre ses feux.
Alors que l’on s’attendait logiquement à une troisième génération de Citroën C5, la nouvelle venue se nomme C5 X. Une lettre de plus qui indique clairement son typage crossover, autrement dit une silhouette compilant les atours d’une berline, d’un break et d’un SUV. Singulier mélange illustrant l’originalité et l’esprit décalé intrinsèquement Citroën ou coup d’éclat marketing n’aboutissant finalement qu’à un mariage digne de la carpe et du lapin ? À vous de juger. Quoi qu’il en soit, ce X évoque aussi ses deux glorieuses aînées : la Citroën CX et la Citroën XM, qui ont respectivement coiffé la gamme en 1975 et en 1989. On retrouve d’ailleurs, ça et là, sur la robe de la nouvelle Citroën C5 X de subtiles références aux prestigieuses devancières. Suffisant pour rassurer les Citroënistes et entretenir la flamme ? L’avenir nous le dira.


La C5 X reste au format de la C5

Citroën C5 X 2021 longueur 4,80 m
Le pare-brise reculé, les grandes roues jusqu'à 19 pouces enrobées de pneumatiques de 720 millimètres et le toit bicolore faussent la donne : la C5 X paraît plus longue que la C5. Pourtant, son format (4,80 m) est resté le même.

La C5 X sera commercialisée en France en mars 2022 et s’installera à la place laissée vacante par la Citroën C5 en 2017. L’ouverture des commandes aura lieu à l’automne, puis l’arrivée en concession interviendra en fin d’année. La nouvelle berline affiche un format de 4,80 m, comparable à celui de sa devancière. Pourtant, elle donne l’impression d’être plus imposante. Comment est-ce possible ? Astucieuse, elle emploie la même recette que la Peugeot 308 de troisième génération, avec laquelle elle partage sa base technique EMP2 V3, à savoir une baie de parebrise reculée de 10 centimètres. Artifice qui étire immanquablement son museau, équilibre son porte-à-faux avant et lui permet d’évoquer la Citroën CX. En revanche, l’empattement est plus court que celui de son aînée (2,79 m contre 2,82 m) mais sa stature est plus importante (1,49 m, soit 3 cm de mieux) pour une largeur de caisse semblable qui demeure à 1,87 m. 

Citroën C5 X 2021 custode et toit noir antenne requin
Le graphisme de la custode est un gimmick présent sur les nouvelles réalisations de la marque. On peut y voir une référence à la BX des années 1980.

Caractérisé par un vitrage à 360 degrés, le pavillon flottant, qui peut être laqué de noir selon le niveau de finition, et le décroché au niveau de l’aile arrière suggèrent tous deux la Citroën XM. Mais, en tournant autour de cette atypique C5 X, on ne verse pas uniquement dans la nostalgie. Bien au contraire. Avec une signature lumineuse dédoublée à l’avant, elle singe sa petite sœur, la Citroën C4. Mais, contre toute attente, cet esprit de famille n’a plus cours à l’arrière. En effet, n’espérez pas trouver un bandeau sombre entre les feux, cela alourdirait visuellement l’ensemble et lutterait avec les deux becquets noirs délimitant le haut et le bas de la lunette arrière afin d’optimiser les flux d’air. Ce coffre « carrossé », autrement dit couleur caisse, est plus valorisant nous dit-on chez Citroën. En outre, ce modelé lisse comme un galet évoque, sous certains angles, la Porsche Panamera… mais celle (moins belle) de première génération.
 

Perdue entre Paris et Pékin ?

Citroën C5 X 2021 béquet de coffre
Contrairement à la C4, la C5 X n'arbore pas de bandeau sombre entre les feux. Cela aurait inutilement surchargé la poupe qui recèle déjà deux béquets noirs.

D’ailleurs, la poupe se cherche une légitimité. Elle hésite entre l’inspiration venant du prototype C-Xpérience, vedette du Mondial de Paris en 2016, clairement revendiquée par la marque dans sa communication officielle et une parenté avec le concept-car Numéro 9 dévoilé en 2012 au Salon de Pékin.

concept-car Citroën Numéro 9
Le concept-car Citroën Numéro 9 de 2012 a clairement inspiré la partie arrière de la C5 X.

Mais cette filiation pourtant manifeste n’est pas du tout assumée par le constructeur aux chevrons, qui botte en touche dès que l’on évoque ce numéro aujourd’hui bien embarrassant. Ne perdons pas de vue que ce N° 9 fait désormais partie du patrimoine de la marque premium DS et par voie de conséquence qu’il a coupé tous les ponts avec Citroën. Entre Paris et Pékin, et plus largement entre la France et la Chine, le cœur de la C5 X n’a pas fini de balancer. Et comme si la gestation de cette C5 X n’était déjà pas assez complexe, ses designers ont cru bon d’ajouter un accastillage de SUV. Regroupant des arches de roues rapportées, des bas de caisse et des boucliers renforcés, la familiale s’insère dans la logique de la gamme, où désormais tous les modèles (à l’exception de la C1) ont un look de baroudeur.

La Citroën C5 X s’insère dans la logique de la gamme, où désormais quasiment tous les modèles  ont un look de baroudeur.

Toutefois, sa monte pneumatique étroite à flancs hauts donne l’impression que la C5 X est juchée sur des échasses. Finalement, fidèle à ses préceptes, Citroën ne fait jamais rien comme tout le monde.


Multimédia sur grand écran

Citroën C5 X 2021 planche de bord
Épurée, traitée à l'horizontale, la planche de bord de la C5 X fait la part belle au digital.

Dans l’habitacle, l’ambiance est épurée afin de mettre en valeur la technologie digitale. À commencer par un bel écran tactile de 12 pouces de diagonale réservé aux versions haut de gamme Shine et Shine Pack. Les déclinaisons Feel et Feel Pack bénéficient d’un équipement de 10 pouces, alors partagé avec les nouvelles DS 4 et Peugeot 308. Dans les deux cas, cette dalle est très réactive et personnalisable à souhait.

Citroën C5 X 2021 instrumentation
L'instrumentation repose sur une dalle de 7 pouces de diagonale.
Citroën C5 X 2021 écran tactile de 12 pouces
L'écran tactile est personnalisable à souhaits.

En revanche, contrairement à ce bel écran, dont la Citroën C5 X a eu la primeur, son combiné d’instrumentation 100 % numérique de 7 pouces a un air de déjà vu. Et pour cause, il est partagé avec l’Opel Corsa-e, le DS 3 Crossback et la nouvelle DS 4. Le nouveau haut de gamme de Citroën met aussi l’accent sur l’affichage tête haute avec un dispositif valorisant intégrant de nombreuses fonctionnalités. Les rangements sont nombreux et pratiques, situés idéalement à portée de main.

A LIRE. Berlines familiales. Vouloir les réinventer, c'est rarement un succès

 

Le retour du hayon et un coffre digne d’un break

Citroën C5 X 2021 places arrière
Dossiers bien inclinés, garde au toit et espace aux jambes généreux, la Citroën C5 X s'apprécie aussi avec un chauffeur. Sa conception pour la Chine transparaît ici.

Le grand toit ouvrant pour baigner l’habitacle de lumière est appréciable, mais uniquement aux places avant. Dommage, car à l’arrière l’espace à bord est tout bonnement impressionnant. La C5 X nous referait-elle le coup de la Skoda Superb ? Pour mémoire, la grande routière tchèque n’était à l’origine qu’une Volkswagen Passat « chinoise » à empattement long recarrossée à ses extrémités. La Chine, ce sera justement la priorité de la française.

Ceci explique l’aisance octroyée aux passagers de la banquette, bien installés dans des sièges Advanced Comfort, avec le fameux surmatelas qui procure un moelleux incomparable et des dossiers naturellement inclinés à 27 degrés (contre 20 à 25° habituellement). Les jambes ont toute la latitude pour se déployer. Et en avançant au maximum le siège passager, selon une configuration idéale pour les taxis ou les VTC, on a 50 centimètres devant soi. Qui dit mieux ? En outre, cet excellent confort postural est parfaitement secondé par une acoustique soignée. La Citroën C5 X bénéficie d’un vitrage latéral feuilleté à l’avant comme à l’arrière. La grande berline aux chevrons donne déjà envie de prendre la route. Il faudra toutefois patienter jusqu’à début 2022 pour les premiers essais routiers.
 

Citroën C5 X 2021 coffre ouvert
Look de berline à l'extérieur mais coffre digne d'un break à l'intérieur, la soute de la C5 X engloutit entre 545 et 1 640 litres. C'est à peu de chose près la capacité du break Citroën C5 de première génération, qui était un vrai cargo !

Après une valse-hésitation autour du hayon sur les deux premières générations de Citroën C5, la cinquième porte est de nouveau à la mode sur un haut de gamme Citroën. Elle ouvre sur un volume de chargement compris entre 545 et 1 640 litres. C’est à peu de chose près la capacité du break Citroën C5 de première génération (de 563 à 1 658 litres), qui était à l’époque un véritable cargo sur son segment. Du coup, avec la C5 X on peut rouler dans un véhicule ayant la prestance d’une berline (indispensable en Chine) mais aussi la praticité d’un break (plus apprécié en Europe). Seuil de chargement bas, flancs droits, rails de protection sur le plancher et plage arrière en tissu un peu cheap (réincarnation low cost de la treizième vitre de la XM ?), mais qui reste à l’ouverture solidaire du hayon, témoignent d’une conception du coffre bien pensée. Finalement, les ingénieurs ont visé juste en plaçant la capacité d’emport de cette C5 X entre celle de l’esthétique Citroën C5 Tourer (4,82 m), le break de seconde génération dont la contenance du coffre oscillait entre 505 et 1 462 litres, et l’imposante Citroën XM Break, longue de 4,96 m et dont la soute engloutissait sans effort de 720 à 1960 litres.

A LIRE. Citroën : la saga des grandes berlines familiales, de la DS à la C5 X

 

Une C5 « made in China »

Construite en Chine et conçue prioritairement pour les marchés asiatiques, la Citroën C5 X ne proposera ni de motorisation Diesel, ni les nobles blocs à six cylindres de sa devancière. Elle réduira la voilure de moitié à l’aide de blocs à trois cylindres à essence (1.2 PureTech 130) et quatre cylindres (1.6 PureTech 180). Elle disposera aussi, en haut de gamme, d’une variante hybride rechargeable cumulant 225 chevaux et capable de rouler plus de 50 kilomètres en mode électrique. Cette autonomie est obligatoire pour le marché chinois. Pour l’instant, nous n’avons pas encore le détail officiel de l’articulation de la gamme ; le constructeur communique d’abord sur le plumage, le ramage viendra ensuite. Quoi qu’il en soit, toutes les C5 X seront traction, une tradition maison bientôt nonagénaire, et imposeront la boîte de vitesses automatique EAT 8 à huit rapports, transmission pleinement entrée dans les mœurs en Chine. Enfin, si la C5 commercialisée en France de 2008 à 2017 fut l’ultime dépositaire de la suspension hydraulique, Citroën nous promet que son héritière bénéficiera d’une suspension active Advanced Comfort. Seconde raison d’être impatient de rouler à bord de cette C5 X.
 

Bilan : Décalée et originale

Citroën C5 X 2021 premières photos en studio
Vue de dos, la nouvelle C5 X ne lésine pas sur les ailerons. Les deux appendices sont indissociables de son aérodynamisme soigné. Elle revendique un Cx de 0,29 et un SCx de 0,67, valeurs très bonnes sur le segment.

Après sa révélation officielle en avril, la Citroën C5 X prendra son premier bain de foule au Salon de Shanghai, qui ouvrira ses portes le 21 avril. Le public européen devra faire montre de patience. Les premiers exemplaires seront exportés depuis la Chine au second semestre, un calendrier qui reste volontairement évasif afin de ne pas décevoir le client si, du fait d’un coup de vent, un autre porte-conteneur bloquait à nouveau le canal de Suez. Décalée et originale, la C5 X s’inscrit parfaitement dans la veine de ses singulières devancières avec un anticonformisme propre au double chevron. Indubitablement, elle tranchera avec les Peugeot 508, Renault Talisman et Volkswagen Passat, qui seront ses rivales immédiates sur le segment des berlines familiales. Reste à savoir si, à ce niveau de gamme et sur un segment de marché en perte de vitesse, l’excentricité sera appréciée par la clientèle… À moins que précisément le rôle de la C5 X ne soit de capter une population qui commence à se lasser des SUV ?

A LIRE. Citroën C5 X (2022). Prix, gamme et équipements

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
ventenpoupe Le 06/05/2021 - 12:29
Basée sur une plateforme de 308 ? La berline haut de gamme...mazette ! Chez citron il y a longtemps que les marketeux ont pris le pas sur les techniciens. Le coup des amortisseurs à butée hydraulique pour remplacer l'ancien système, fallait oser ! Rentabilité et fric laissent bien peu de place à l'innovation. Aller faire fabriquer sa "Dacia amirale" en chine, cela en dit long sur l'éthique. Tout cela avec l'aimable complaisance des journalistes. Vous me direz aucune rédaction en France n'avait trouvé opportun de prévenir les acheteurs de C5 phase III de la difficulté de s'installer au volant de la belle à cause de montants de pare-brise trop inclinés....
Jol57 Le 16/04/2021 - 15:36
Aficionado de la marque, j'attendais une berline dans l'esprit de la CX ou la C6 (pas la XM !). Le concept car CXpérience le laissait présager. Ils nous sortent un break haut sur pattes avec des protections autour des passages de roues. Quel est le rapport avec les "Grandes routières" CITROËN ?
Pascal68 Le 14/04/2021 - 03:42
Cette nouvelle Citroën C5X n'a rien à voir avec le projet CXperience. Ce dernier avait une ligne fluide épurée. Décevante cette proposition chinoise torturée, et sans élégance. Robert Opron, le talentueux dessinateur de la GS, SM, CX nous manque. Citroën a perdu définitivement son Âme.
Voir tous les commentaires (12)