Citroën C5 X MHEV (2023). Le 1.2 PureTech passe à l'hybridation légère
habillage
banniere_haut

Citroën C5 X MHEV (2023). Le 1.2 PureTech passe à l'hybridation légère

Dès 2023, la Citroën C5 X aura droit au nouveau moteur 1.2 PureTech micro-hybride (MHEV) avec boîte à double embrayage. Performances en hausse et consommation en baisse sont à attendre, en espérant que la fiabilité suive.

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

La Citroën C5 X gagnera une hybridation légère en 2023.

Citroën

Au même titre que les Peugeot 3008 et 5008, la Citroën C5 X figurera parmi les premiers modèles du groupe Stellantis à recevoir un moteur EB de troisième génération. Plus précisément une version revue, corrigée et micro-hybride du trois-cylindres 1.2 PureTech bien connu (notamment pour ses problèmes de fiabilité). Selon des bruits de couloir venus de Chine, où l’atypique familiale est produite, le développement de cette évolution toucherait à sa fin.

Media Image
Image

Le petit trois-cylindres 1.2 PureTech est le seul moteur 100 % thermique actuellement proposé pour la C5 X.

Citroën

Media Image
Image

Le PureTech micro-hybride sera plus puissant et plus sobre.

Citroën

Plus de puissance, moins de consommation

Actuellement, la Citroën C5 X est proposée dans nos contrées avec, au choix, un groupe motopropulseur hybride rechargeable de 225 ch ou un moteur essence 1.2 PureTech de 130 ch. C’est ce dernier qui s’apprête à être remplacé. Son successeur troquera la courroie de distribution pour une chaîne et gagnera légèrement en puissance pour offrir 136 ch. Son couple maximal s’établira toujours à 230 Nm. Sa micro-hybridation doit permettre une réduction de la consommation de carburant pouvant atteindre 15 %.

Media Image
Image

Le moteur lui-même est revu en profondeur.

Stellantis

Une nouvelle transmission électrifiée

Le système électrique du PureTech micro-hybride (MHEV) prendra place dans une nouvelle transmission. Une boîte de vitesses à double embrayage viendra remplacer l’automatique EAT8 avec, comme elle, huit rapports. Conçue avec Punch Powertrain, ellet sera produite en France à Trémery-Metz et intégrera un moteur électrique de 29 ch qui assistera le bloc thermique dans certaines situations. Elle pourra même le remplacer très ponctuellement, la batterie de 0,9 kWh qui l’alimentera n’autorisant une autonomie « zéro émission » que d’un kilomètre environ. La commercialisation de la Citroën C5 X micro-hybride est attendue pour le courant de l’année 2023.

Media Image
Image

Une transmission à double embrayage accompagne le nouveau bloc.

Stellantis

Via Autohome

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Jmjagfan Le 09/12/2022 - 12:39
Sur le papier ce choix est intelligent, les phev étaient une stupidité comme la courroie de distribution dans l'huile qu'un gamin de dix ans n'aurait pas osé..
Nantrick Le 08/12/2022 - 19:15
Mdr juste hybride pour sortir du garage pour un prix de minimum 45000€, et dire que toutes ces poubelles avec le 1.2 puretech vont venir dans l'occasion...............
Nantrick Le 08/12/2022 - 19:15
Mdr juste hybride pour sortir du garage pour un prix de minimum 45000€, et dire que toutes ces poubelles avec le 1.2 puretech vont venir dans l'occasion...............
Voir tous les commentaires (3)