Fiabilité moteurs essence PSA
habillage
banniere_haut

Citroën, DS, Peugeot, Renault. Les moteurs essence sont-ils fiables ?

Publié le Mis à jour le

Bilan fiabilité des moteurs PSA : l'avis de nos experts

Gilles Fraval

PSA (Citroën/DS/Peugeot)

Les générations passent, mais les pépins techniques perdurent. Si le 1.6 THP/PureTech a désormais gagné en sérénité, le trois-cylindres 1.2, lui, cumule les défauts, notamment la version turbo. A tel point que les motoristes préparent une évolution intégrant une chaîne de distribution en lieu et place de la courroie qui pose problème.

A LIRE. Fiabilité Peugeot/Citroën/DS. Tous les défauts des moteurs VTi et THP

1.0 VTi 68/69/72 (Toyota)

  • Bruit anormal, voyant diagnostic allumé sur C1 et 107 jusqu’au 07/11/11 > Collecteur catalyseur.
  • Démarrage difficile sur C1, 107 et 108 jusqu’au 24/12/14 > Bougies ou catalyseur d’échappement.
  • Perte de puissance jusqu’au 28/06/17 sur C1 II et 108 > Électrovanne de distribution variable.

1.0 VTi/PureTech 68 ch

avis fiabilité du moteur PSA 1.0 PureTech
Bilan fiabilité du moteur PSA 1.0 PureTech

 

  • Fuite d’huile entre le moteur et la boîte de vitesses, patinage de l’embrayage jusqu’au 10/12/14 > Plaque porte-joint de vilebrequin sur carter cylindres. => Prise en charge totale dans la limite de 5 ans ou 150 000 km*
  • Voyant diagnostic allumé > Électrovanne de dépression jusqu’au 13/02/15 ou catalyseur jusqu’au 01/03/15.
  • Voyant diagnostic allumé > Capteur de cliquetis jusqu’au 06/12/15, capteur de pression d’admission jusqu’au 24/04/16, bobines d’allumage jusqu’au 19/07/16 ou capteur de température d’eau moteur jusqu’au 15/08/16.
  • Surconsommation d’huile > Couvre-culasse jusqu’au 17/08/16 ou, moteur et boîtier de sortie d’eau à remplacer jusqu’au 14/11/16. => Prise en charge totale dans la limite de 5 ans ou 150 000 km*
  • Destruction de la distribution du 27/05/13 jusqu’à la fin de la production en 2016 > Courroie, voire pompe à huile, électrovannes de distribution et carter d’huile. => Prise en charge totale dans la limite de 7 ans ou 150 000 km*

1.2 VTi/PureTech 68 et 82 ch

destruction courroie de distribution 1.2 puretech PSA
Les plus gros soucis du moteur 1.2 PureTech turbo demeurent la destruction de la courroie de distribution et l'encrassement des soupapes.
  • Fuite d’huile entre le moteur et la boîte de vitesses jusqu’au 10/12/14 > Plaque porte-joint de vilebrequin sur carter cylindres. => Prise en charge totale dans la limite de 5 ans ou 150 000 km*
  • Voyant diagnostic allumé > Catalyseur d’échappement jusqu’au 23/03/15, capteur de cliquetis jusqu’au 06/12/15, capteur de T° d’eau moteur jusqu’au 15/08/16 ou capteur de pression d’admission jusqu’au 24/04/16.
  • Surconsommation d’huile > Couvre-culasse (jusqu’au 17/08/16), ou moteur et boîtier de sortie d’eau (jusqu’au 14/11/16).=> Prise en charge totale dans la limite de 5 ans ou 150 000 km*
  • Destruction de la distribution du 27/05/13 au 05/03/17 > Courroie, voire pompe à huile, électrovannes de distribution et carter d’huile. => Prise en charge totale dans la limite de 7 ans ou 150 000 km*
  • Bruit moteur > Poulie de vilebrequin jusqu’au 11/09/16 ou courroie d’accessoires jusqu’au 28/05/17.
  • Voyant de pression d’huile allumé jusqu’en avril 2019 > Pompe à huile.
  • Voyant diagnostic allumé > Sonde à oxygène aval jusqu’au 28/05/19 ou connecteur du capteur de position d’arbre à cames jusqu’au 19/08/19.

1.2 PureTech Turbo (110/130)

avis fiabilité moteurs essence PSA

Fuite d’huile entre le moteur et la boîte de vitesses, patinage de l’embrayage jusqu’au 10/12/14 > Plaque porte-joint de vilebrequin sur carter cylindres. => Prise en charge totale dans la limite de 5 ans ou 150 000 km au premier terme échu.

  • Voyant diagnostic allumé > Bobines d’allumage jusqu’au 14/04/15, électrovanne de pompe à huile jusqu’au 05/06/15 ou capteur régime moteur jusqu’au 22/08/17.
  • Perte de puissance jusqu’au 28/09/15 > Pompe d’injection haute pression.
  • Bruit moteur > Courroie d’accessoires jusqu’au 03/04/16 ou poulie de vilebrequin jusqu’au 11/09/16.
  • À-coups moteur, saccades, voyant diagnostic allumé jusqu’en février 2018 > Nettoyage de la culasse, voire remplacement du déshuileur, de l’échangeur air/air, du ou des injecteurs, du réservoir à carburant ou moteur à changer. => Prise en charge du remplacement du moteur dans la limite de 5 ans ou 150 000 km au premier terme échu. Elle sera refusée dans le cas où le client a dépassé la préconisation de révision de plus de 3 000 km ou 3 mois sur l’un des deux derniers entretiens. Idem si la qualité de l’huile n’est pas respectée. Les autres défaillances peuvent bénéficier d’une aide financière du constructeur en fonction de l’âge du véhicule et du kilométrage. Elle est à formuler auprès du concessionnaire.
  • Voyant diagnostic allumé jusqu’au 21/02/18 > Bougies.
  • Voyant diagnostic allumé suite à un plein de carburant jusqu’au 15/11/18 > Canister et réservoir de carburant.
  • Témoin de pression d’huile et/ou voyant diagnostic allumés, manque d’efficacité au freinage, perte de puissance en raison de la destruction de la courroie de distribution > Électrovanne de pompe à huile, courroie de distribution, voire pompe à vide si nécessaire. => Prise en charge totale (pièces et main-d’œuvre dans la limite de 150 000 km ou de 7 ans au premier terme échu
  • Voyant diagnostic allumé jusqu’au 25/05/19 > Sonde à oxygène aval.

1.6 THP/PureTech165/180/205/225

  • Non-démarrage du 01/08/16 au 27/04/18 > Vis de paliers d’arbre à cames, ou culasse et arbre à cames.
  • Voyant diagnostic suite à un plein de carburant jusqu’au 15/11/18 > Canister et réservoir de carburant.
  • Dysfonctionnements moteur jusqu’au 01/10/19 > Boîtier papillon motorisé, voire faisceau moteur.
  • Voyant diagnostic allumé > Sonde oxygène jusqu’au 10/06/19 ou pompe à carburant haute pression jusqu’au 01/10/19.

 

Boîtes de vitesses manuelles : de nouveaux soucis

fiabilité boites manuelles PSA
Les boîtes de vitesses manuelles de PSA se montrent récalcitrantes.

Les moteurs 1.2 PureTech (atmosphérique et turbo) ne sont pas les seuls à causer des problèmes aux conducteurs. Les transmissions manuelles à cinq et six rapports se révèlent récalcitrantes sur tous les modèles du Groupe PSA.

 

Sur boîte manuelle 5 rapports (1.2 68/82)

  • Passage impossible des rapports jusqu’au 29/03/18 > Levier de commande de la boîte à changer.
  • Marche arrière dure à engager de façon aléatoire jusqu’au 03/02/19 > Fourchette de synchroniseur 3e/4e à remplacer.

Sur boîte manuelle 6 rapports (1.2 110/130)

  • Craquement au passage de la 3e jusqu’au 30/06/18 > Synchroniseur 3e/4e et pignon de 3e.
  • La 3e saute jusqu’au 31/08/19 > Synchroniseur 3e/4e, pignon de 3e et axe de doigt de passage de vitesses.
  • Difficulté de passage des 5e et 6e jusqu’au 03/11/19 pour cause de rupture de la fourchette 5e/6e > Remplacement de la fourchette.
Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Nicostras Le 21/12/2021 - 17:29
Si ce contrôle a été ajouté au carnet d'entretien ? J'ai fait la révision annuelle de ma Citroën chez mon garagiste Peugeot, et il n'a pas fait ce contrôle. 2 semaines après, défaut moteur (voyant STOP) --> envoi chez le concessionnaire Citroën par le garagiste Peugeot qui préfère laisser le constructeur gérer. Le garagiste peut être tenu responsable ? Merci PS : Je suis actuellement dans l'attente du diagnostic constructeur
Nicostras Le 21/12/2021 - 16:28
Bonjour à la rédaction. Dans votre article vous indiquez : Je lis aussi Vous serait-il possible de préciser vos sources ? Merci beaucoup
Abegue Le 11/11/2021 - 11:59
Bonjour Je rajoute mon témoignage :Peugeot 208 LIKE, moteur 1l, 68ch de 2015, 60000 KM, régulièrement entretenue en concession et moteur fichu : perte de puissance soudaine, voyants allumés en série, ventilateur qui se met à tourner à fond. Plus de 3 semaines d'immobilisation pour poser un diagnostic que je connaissais d'avance et surtout aucune prise en charge financière pour un changement moteur d'environ 4 à 5000 Euros et refus de considérer cela comme un défaut de conception. Comble de l'irrespect : le commercial ose me proposer une reprise de ce véhicule pourri à 2000 Euros pour l'achat d'un autre modèle ! Surtout, fuyez ces petits moteurs essence fragiles et quant à moi, fidèle de la marque et du made in France, je vais à contre-coeur aller voir ailleurs puisque la marque refuse d'assumer ses défauts. À ceux qui parlent de French Bashing, je ne vois aucun inconvénient, au contraire, à avoir une enquête sur la fiabilité des autres constructeurs, mais ça n'enlève en rien les défauts pitoyables de ma Peugeot. Je précise que suis malheureusement aussi le propriétaire d'un Kangoo avec le TCE 1.2 qui a lâché à 60000 KM aussi. Vous admettrez que ça commence à faire beaucoup ! Mais au moins Renault a eu l'honnêteté de prendre en charge à 100% le changement moteur. On peut accepter un défaut s'il est assumé par le responsable de ce défaut, mais pas si c'est uniquement le client qui est le cobaye et le pigeon, peu importe la marque !
Voir tous les commentaires (21)