Vous êtes ici :

Citroën e-Méhari 2016. Citroën électrise la Méhari

voir les photos
illustration photomontage Citroën e-Méhari 2015
Prenez une Bluesummer de Bolloré et greffez lui un museau de Cactus, vous obtiendrez la Citroën e-Méhari...

Citroën fait le buzz sur les réseaux sociaux avec un teaser d'un nouveau modèle qui sera dévoilé officiellement le 7 décembre. Baptisé e-Méhari, L'argus.fr lève le voile sur ce cabriolet urbain, taillé pour circuler les jours de COP21 et qui sera commercialisé au mois de mars 2016.

Profitant de l’effet COP21, Citroën dévoilera chaque jour de cette semaine sur les réseaux sociaux un teaser d'un nouveau modèle électrique avec le mot clé #electronlibre. Quitte à gâcher le suspense, nous vous livrons dès aujourd’hui les lignes définitives de la future Citroën e-Méhari (lire notre article Les photos officielles de la nouvelle Méhariqui n'a rien de commun avec le concept Cactus M.

teaser Citroën e-Méhari
Le teaser officiel de Citroën dévoile un bout du phare, mais on reconnait immédiatement l'encadrement de pare-brise et le bossage de capot de la Bolloré Bluesummer.

Lire notre article Citroën E-Mehari (2016) : L'argus à bord en maillot de bain

Lire notre article Interview des designers et décryptage du style de la Citroën E-Mehari (2016)

 

E-Méhari et Bluesummer : même combat

Bolloré Bluesummer 2016 vue avant plage
Bolloré Bluesummer 2015

Si Linda Jackson (directrice de la marque) avait vendu la mèche sur le retour dans la gamme de la Méhari, la présentation de ce concept au salon de Francfort a brouillé les pistes. Mais comme nous vous l'avons annoncé à l'époque, la Cactus M n'avait aucun avenir industriel. Et pour cause, Citroën a profité, en coulisses, de sa collaboration avec Bolloré (fabrication dans l'usine PSA de Rennes et distribution dans le réseau Citroën de la Bluesummer) pour faire renaître la Méhari à moindres frais. 

Ce cabriolet électrique n’est autre que la Bolloré Bluesummer, dévoilée en juin dernier, dont le centre de design Citroën a retravaillé le museau dans l’esprit du C4 Cactus. L’auto arbore aussi une livrée rouge orangé qui n’est pas sans rappeler le concept-car Citroën Aircross. Une couleur par ailleurs aux antipodes du bleu de la Bluesummer mais aussi du bleu de la Cactus M.

Elle sera néanmoins légitime par sa coque en plastique et par sa conception légère (1 285 kg) qui rappelle immédiatement son aïeule, la Citroën Méhari, lancée en mai 1968.
 

La partie arrière de la Bluesummer sera très peu modifiée sur la Citroën e-Méhari.
La partie arrière de la Bluesummer sera très peu modifiée sur la Citroën e-Méhari.



Entre 100 et 200 km d'autonomie 

Outre les considérations de design, la Citroën e-Méhari est un modèle 100 % électrique qui dispose, selon le constructeur, d’une autonomie de 100 km (en extra-urbain) jusqu'à 200 km (en urbain). Long de 3,69 m, large de 1,71 m et haut de 1,65 m, ce véhicule typé pour un usage de loisirs offre un volume de coffre de 200 litres en configuration à 4 places et extensible à 800 litres lorsque la banquette est rabattue.

Animée par un électromoteur de 50 kW (environ 68 ch), la Citroën e-Méhari atteint 110 km/h et son autonomie en cycle extra-urbain est de 100 km.

Dévoilée le 7 décembre, la e-Méhari sera commercialisée au printemps prochain. Un véhicule qui correspond bien à l'esprit de la marque mais dont la diffusion sera limitée (villes en bord de mer...). Une raison qui vaut à la Cactus M de rester à l'état de concept. Avec la e-Méhari, Citroën n'a pas eu à choisir entre la passion et la raison.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (5)
larmesdelouve529

Cette voiture est moche, cher 28000 euros, les employés de PSA rennes la surnomme 'Ségolène', sont autonomie est très limitée et pour fini il faut payé pour 'louer la batterie' donc pas rentable pour des gens vivant en suburbain, parfaite pour les bobos de la ville...

jeangustave2598

on vois bien que la voiture electrique est bien loin de l'agrément de conduite d'un moteur thermique. Surtout en terme d'autonomie. 100 kilomètres d'autonomie n'est pas exploitable il en faudrait 4 fois plus. Est ce que les batteries évolueront , la est la question? certain ingénieurs disent que nous pourrons gagner encore 30% mais pas plus. Dans ce cas, l'avenir de la voiture électrique me semble bien difficile.

fast3302429

Non mais c'est quoi, ce truc ??? Quand on voit, d'un côté, ce que les allemands de BMW ont su faire de la marque Mini, et de l'autre côté, ce que Citroën va faire de cette icône que fut la Méhari, il y a vraiment de quoi s'interroger.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Citroën