Citroën ME Concept. Le « vrai » retour de la Méhari ?

voir les photos
Prototype Citroën ME concept 2020
Le designer Alexandre Pain a cogité cette Méhari symétrique et électrique.

La Citroën Méhari inspire toujours les designers. Cette auto pragmatique, en plastique, née en mai 1968, vient d'être remise au goût du jour. Un demi-siècle plus tard, elle est devenue symétrique et électrique. Découverte.

Pour surfer sur l’actualité, le designer Alexandre Pain a cogité une version plein air de la Citroën AMI, ce quadricycle électrique accessible dès 14 ans et facturé 6 000 €, bonus déduit.

A LIRE. Essai Citroën Ami (2020) : au volant de l'électrique à 6 000 €

Concept-car Peugeot Peugette
En 1976, Peugeot faisait déjà l'apologie de la symétrie avec le prototype Peugette.

Baptisée Citroën ME concept, cette auto est symétrique, comme le fut, en son temps, sa cousine la Peugette (photo ci-dessus), un prototype de petite sportive conçu sur la base de la Peugeot 104. 


Apologie de la symétrie

Prototype Citroën ME concept 2020 Méhari électrique et symétrique
Une carrosserie symétrique, c'est fantastique ! Moins chère à fabriquer et plus facile à réparer.

La symétrie, une idée de génie pour faire des économies ! Les moules pour réaliser les pièces de carrosserie sont deux fois moins nombreux, les coûts de fabrication sont donc réduits et la réparabilité est améliorée car, il y a moins de référence à inventorier. Toujours dans une optique de frais réduits, le coffre est dépourvu de couvercle. Le compartiment à bagages est accessible tout simplement en posant le pied sur la roue arrière. D’une manière générale, cette idée de réduire le nombre des éléments de carrosserie n’est pas nouvelle, la C-Cactus de 2007, née à l’époque des Citroën « essentielles » en témoigne. Un pragmatisme pertinent que ce designer industriel, davantage habitué à concevoir des produits et des objets, a su transposer à l’univers automobile. Bien vu !


E-Mehari + AMI = ME concept ?

Citroën AMI quadricycle électrique conduite dès 14 ans
La Citroën AMI est un quadricycle électrique accessible dès 14 ans. Il est disponible à la vente également chez Darty et à la FNAC.

Avec le recul, et le succès en demi-teinte de la Citroën E-Méhari, la  version 100% électrique lancée en 2016, ce projet virtuel paraît pourtant plus pertinent. Dotée d’une batterie d’une capacité de 22 kW, la Citroën ME concept dispose, en théorie, d’une autonomie de l’ordre de 200 km et la charge rapide n’est pas à l’ordre du jour. L’idée est de prendre son temps, comme on le ferait à son volant avec une vitesse maximale de 80 km/h. Quand même !

Prototype Citroën ME concept 2020 Méhari électrique et symétrique

Le plexiglas jaune sur la portière s'arrête à mi hauteur pour aérer encore plus l'habitacle.

On voyage le coude à la portière et le genou à l’air. En effet, les portes sont semi-ouvertes, comme on le trouverait sur un balcon. Un vitrage teinté n’est présent qu’en partie basse, le reste est aéré. Les extrémités de l’auto sont communicantes avec le monde extérieur au moyen d’afficheurs lumineux matriciels. Les pixels composent du texte ou bien une animation visuelle. De quoi ajouter de la sympathie a cette réincarnation de la Méhari.

Citroën E-Mehari 2016 et Citroën Méhari 1968
La Citroën E-Mehari (à gauche) lancée en 2016 se revendique l'héritière 100% électrique de la Citroën Méhari (à droite) née en 1968.


Citroën Lacoste, le concept inspirateur ?

Citroën L10 Lacoste Concept 2010
En 2010, le concept-car Citroën Lacoste remettait au goût du jour l'esprit du véhicule de plage.

En 2010, au Mondial de l’Auto, à Paris, Citroën dévoilait le concept-car Lacoste. Il y a une décennie, ce prototype réalisé en partenariat avec la marque au crocodile, remettait au goût du jour le concept de la Méhari. Mais à l’époque, pas question de propulsion électrique, un moteur essence 1.2 à trois cylindres assurait la propulsion de l’engin. Dix ans plus tard, le projet « personnel » d’Alexandre Pain, semble plus raccord avec la philosophie minimaliste de la Méhari originelle. Messieurs de chez Citroën retrouvez, s’il vous plait, l’audace de vos prédécesseurs et refaites-nous une Méhari, cette fois, digne de ce nom !

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Citroën