Vous êtes ici :

Comparatif : la Peugeot 308 SW restylée défie la Renault Mégane Estate

Page 4Comparatif : la Peugeot 308 SW restylée défie la Renault Mégane Estate 

Peugeot 308 SW restylée (2017)

Derrière un tarif quasi identique de quelque 30 000 €, nos deux françaises se différencient sur plusieurs points de budget. D’abord, la Mégane est mieux équipée que la 308, même si cette dernière a fait des efforts depuis son restyling de cet été. La Renault est plus coquette avec ses jantes de 17 pouces et ses phares full LED de série. Elle est aussi plus sûre avec un freinage d’urgence automatique inclus que Peugeot facture 300 €. En tout, plus de 2 000 € de d’équipements supplémentaires sont fournis dans la Mégane en finition Intens, très bien pourvue. 
 

Frugalité extrême

Le tableau change lorsqu’on s’intéresse à la consommation. En cours d’homologation selon les nouvelles normes WLTP, moins favorables, la Peugeot 308 SW prévoit pourtant des chiffres exceptionnellement bas, avec 3,7 l/100 km en cycle mixte, soit 0,3 l de moins que la Mégane Estate mesurée en NEDC… Une économie à peine mise à mal par la consommation de l’additif AdBlue de la 308, également à prendre en considération pour le calcul du budget d’usage de l’auto.

Renault Mégane Estate (2017)

Plus important, question entretien, la Peugeot réclame un passage annuel à l’atelier alors que la Renault se contente d’une visite tous les deux ans. A final, les deux rivales restent proches mais les gros rouleurs devraient bénéficier sur le long terme de la consommation très mesurée offerte par la 308 et son tout nouveau moteur.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (6)
Txomin1

Nous nous avons eu 6 pannes moteur sur le Puretech 130 de la 308 SWII en 3 ans sur voiture neuve! Le plateau technique ne trouve pas l'origine de la panne, le service commercial accuse réception de notre demande de reprise amiable ou échange contre un véhicule équivalent mais ne donne pas suite. Les seuls tests auto ne sont pas suffisants, il faut vraiment peser la fiabilité et la qualité du service technique ET commercial pour ne pas se ruiner sur un véhicule défectueux.

shooby136

L'AddBlue, on y reviendra certainement, PTY, vu ce que ça coûte, les clients vont vite ne plus en vouloir ! A côté, un piège à NOx est certes moins efficient, mais ne necessite pas de faire le plein d'Adblue à tout bout de champs. Plus rentable donc pour le consommateur. De toute façon le post-traitement SCR était un impératif du fait de la généralisation du downsizing : plus la cylindrée est petite et plus le moteur est boosté par un (des) turbo(s), plus le taux de CO² baisse tandis que celui des NOx monte. Beaucoup de constructeurs ont compris cette erreur et veulent revenir à des moteurs de cylindrée augmentées et atmosphériques, rendant le SCR obsolète

beniot9888

La Peugeot respecte une norme plus avancée tout simplement parce qu'elle n'a pas le choix ! Elle ne mérite pas particulièrement de médaille pour ça. A partir de septembre 2017, la norme change pour tout nouveau véhicule commercialisé. Et pour ceux déjà sur le marché, les constructeurs ont jusqu'en septembre 2018 pour les faire évoluer.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 308
Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Megane