Concessions automobiles. Ouverture confirmée le samedi 28 novembre
habillage
banniere_haut

Concessions automobiles. Ouverture confirmée le samedi 28 novembre

Soulagement dans les concessions. Emmanuel Macron a confirmé, hier, qu'elles pourraient rouvrir de manière normale dès le 28 novembre, comme tous les commerces non essentiels. Il ne sera donc plus nécessaire de recourir à la vente en ligne, qui n'a pas encore fait ses preuves pour l'automobile.

Par Johann Leblanc
Publié le

Le samedi 28 novembre : c'est finalement la date choisie pour l'ouverture des commerces "non essentiels", dont les concessions. Une annonce très attendue par la filière automobile.

Stéphane Mahé, STEPHANE MAHE

Des concessions ouvertes…. mais uniquement pour l'entretien ou les livraisons : c'était le compromis trouvé par le gouvernement au début de ce deuxième confinement, pour ménager une filière déjà durement touchée au printemps dernier. Malheureusement, la solution trouvée n'a pas convaincu grand-monde, et surtout pas les clients, avec un effondrement des commandes début novembre malgré le développement de la vente en ligne. C'est donc avec soulagement que l'annonce d'Emmanuel Macron, hier, a dû être accueillie : oui, dès ce samedi 28 novembre 2020, les showrooms vont bien pouvoir rouvrir normalement leurs portes. De quoi espérer faire revenir les acheteurs, qui ont encore majoritairement besoin de pouvoir approcher et essayer une voiture avant d'en faire l'acquisition.

A LIRE. Quels sont les critères des acheteurs de voitures ?
 

Un protocole sanitaire renforcé à prévoir

livraisons suv
Même si la vente en ligne et les livraisons restaient possibles, les commandes se sont effondrées pendant ce deuxième confinement.

En contrepartie, même si les modalités n'ont pas encore été précisées (le Premier ministre le fera jeudi 26 novembre), il faut s'attendre à un protocole sanitaire encore renforcé pour éviter une reprise de l'épidémie de coronavirus. Il y a quelques jours, le Conseil National des Professions de l'Automobile (CNPA) avait ainsi évoqué une jauge qui passerait de 4 à 8 m2 par personne, sans inclure le personnel ou encore les accompagnants. Une contrainte bien plus facile à faire respecter dans une concession, à la surface souvent importante et à l'affluence limitée, que dans une petite boutique de vente de vêtements. Les ouvertures dominicales devraient, elles, être facilitées pour aider à rattraper le temps perdu. Reste à savoir si cela suffira à obtenir un mois de décembre faste pour les ventes : rien de certain, d'autant que les barèmes du bonus et de la prime à la conversion ont finalement été prolongés jusqu'à fin juin 2021, laissant davantage de temps aux clients pour se décider.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours