Confinement. Comment éviter les problèmes avec votre auto électrique ?
habillage
banniere_haut

Confinement. Comment éviter les problèmes avec votre auto électrique ?

Avec un deuxième confinement que les plus pessimistes craignent déjà de voir prolongé, vous vous apprêtez à laisser votre voiture électrique à l'arrêt pour une longue période ? Pas de panique : les règles pour éviter une mauvaise surprise sont finalement plus simples que pour un modèle thermique.

Par Johann Leblanc
Publié le Mis à jour le

Pour stocker de manière prolongée une voiture électrique, il faut avant tout se soucier de la charge de sa batterie.

thomas.antoine/ACE Team

Même si elles séduisent un nombre croissant d'acheteurs, en neuf comme en occasion, les voitures électriques restent encore mal connues. Si vous vous apprêtez à immobiliser la vôtre pour quelques semaines à cause du confinement, vous vous demandez donc peut-être quelles sont les règles à respecter pour être sûr de redémarrer ensuite. Heureusement, c'est finalement plus simple que pour un modèle thermique.En réalité, il vous faudra avant tout vérifier la charge de votre batterie lithium-ion. Elle est pleine à 100 % ? Ce n'est pas une bonne chose, car cela pourrait accélérer l'usure des cellules. Mais il ne faudrait pas non plus qu'elle soit trop vide, notamment car elle ne pourrait alors plus bien recharger la petite batterie 12 volts qui sert à alimenter les accessoires de bord.

A voir. Les voitures électriques les plus vendues en 2020.
 

Inutile de se brancher en permanence

citroen e-mehari blanche restylee
Les modèles dotés d'une batterie lithium-métal-polymère signée Bolloré, à l'image de la Citroën E-Mehari, sont les seuls à devoir être branchés quasiment en permanence pour éviter de se vider.

D'après Renault, dont la Zoe reste la meilleure vente de voiture électrique en France, l'idéal, en cas d'immobilisation prolongée, serait donc de se trouver entre 20 et 50 % de charge. Inutile aussi de se brancher régulièrement, la décharge sera très limitée dans le temps, sauf sur les modèles conçus avec Bolloré, comme la Citroën E-Mehari. Leur batterie lithium-métal-polymère doit être conservée à bonne température ce qui entraîne une consommation constante d'énergie. Quant au froid, s'il pénalise l'autonomie, il n'est pas votre ennemi dans ce cas de figure bien précis. Au contraire : ce sont plutôt les fortes chaleurs qui peuvent réduire la capacité de votre accumulateur, de manière certes faible mais irréversible.

A LIRE. Confinement : éviter la panne avec un modèle thermique

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours