Conseils divers pour l'hiver Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Conseils divers pour l'hiver

Avant de cheminer vers les stations de ski, l'automobile-club espagnol Race et la société Carglass ont tenu à rappeler quelques règles élémentaires ; pour que la route des vacances ne se transforme pas en grande aventure !

Par Arnaud Murati
Publié le Mis à jour le
Des maniaques du crash-test, ces automobile-clubs. Après avoir testé l'envolée du sapin de Noël sur le toit voilà un mois à peine, c'est désormais au tour des skis et de tout l'harnachement propre aux vacances d'hiver de faire l'objet d'études. Pour ce faire, l'automobile club espagnol Race a encore fait appel à son homologue allemand de l'Adac, qui dispose d'une catapulte.
Deux tirs ont été effectués, à 50 km/h chacun, avec deux mannequins situés aux places avant. Premier tir, les skis sont correctement arrimés à l'intérieur du véhicule, les chaussures de ski sont placées au sol derrière les sièges, et une planche de bois située entre les skis et le siège passager vient empêcher tout jeu de ces derniers. Lors du choc, rien ne bouge dans la voiture, ou presque. Deuxième choc, avec des skis non arrimés : comme prévu, ces derniers traversent la voiture et le pare-brise. Les chaussures de ski volent à travers le véhicule, provoquant éventuellement des blessures aux passagers. Voici les conseils qu'a tenu à distiller Race à ce sujet :

- Si les objets à transporter sont trop volumineux pour le coffre, il faut les placer soit dans une boite fermée soit sur un porte-skis.
- Distribuer la charge uniformément, avec le centre de gravité le plus bas possible, c'est à dire disposer les objets les plus lourds directement sur les planchers du véhicule
- Arrimer la charge, de manière à ce qu'elle ne puisse pas bouger
- Se servir autant que possible des ceintures de sécurité du véhicule pour retenir les charges
- Les objets d'une masse supérieure à 25 kilos ne doivent pas être placés derrière les passagers.
L'automobile club espagnol rappelle qu'à 50 km/h, un objet peut peser jusqu'à 50 fois son poids en cas de choc.
Moins alarmistes, les spécialistes du vitrage de Carglass viennent tout juste de délivrer quelques précieux conseils afin de ne pas endommager bêtement les pare-brises avec les épisodes de gel ou de neige.
Dans un premier temps, Carglass recommande de faire dormir sa voiture dans un garage, afin d'éviter tout problème avec le gel. Mais pour ceux qui n'y auraient pas pensé et auraient laissé leur voiture dehors, Carglass recommande d'utiliser un simple carton pour protéger le pare-brise : cela permet de se passer de grattoir ou de produits miracles qui agressent le verre. Mais surtout, la société de vitrage recommande de ne pas démarrer la soufflerie d'air chaud d'un coup en direction du pare-brise. Cela crée en effet un choc thermique, qui fragilise le pare-brise et peut même entraîner sa fêlure à partir d'un tout petit impact. Donc, la soufflerie progressivement et avec parcimonie... Bonne route !
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...