Vous êtes ici :

Contrôle technique 2018 : Dekra dresse son premier bilan

contrôle technique Nissan Qashqai
Sans surprise, le taux de contre-visite a augmenté depuis la nouvelle réglementation du 20 mai 2018.

Près de trois mois après le durcissement de la réglementation, le réseau Dekra dresse un premier bilan sur les résultats des contrôles techniques. Le taux de contre-visite dépasse les 20 %.

Depuis le 20 mai 2018, le contrôle technique s’est harmonisé avec la réglementation européenne. La validation de l’examen est devenue compliqué, avec à la clé un taux de contre visite à la hausse.

Ainsi, Dekra (1 700 centres) fait état d’un taux s’élevant à 23,1 % alors qu’il atteignait 18,7 % en 2017. Le réseau relativise puisque ce résultat est « plus rassurant que les prévisions d’avant la mise en vigueur du 20 mai 2018 et conforme à nos propres prévisions ». Ces résultats s’appuient sur 171 193 contrôles réalisés.

Les défaillances critiques représentent 1,5 % des refus, les défaillances majeures 20,5 %.

 

Les principales défaillances critiques

Libellé Défaillance %
Pneumatiques Corde visible ou endommagée 12
La profondeur des sculptures n'est pas conforme 10
Efficacité frein de stationnement Efficacité inférieure à 50 % de la valeur limite 10
Etat de fonctionnement (feux de stop) Aucune source lumineuse ne fonctionne 8
Pertes de liquides Fuite excessive de liquide autre que de l'eau susceptible de porter atteinte à l'environnement ou constituant un risque... 4
Rotules de suspension Usure excessive, risque de détachement : stabilité directionnelle perturbée 4
Garnitures ou plaquettes de freins Usure excessive 3
Pare-chocs, protections... Mauvaise fixation ou endommagement susceptible de causer des blessures... 3

À lire Contrôle technique 2018 : comment éviter l'immobilisation ?

Partager cet article
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
138 067 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !