Contrôle technique 2020. Les principaux motifs de contre-visite
habillage
banniere_haut

Contrôle technique 2020. Les principaux motifs de contre-visite

Malgré les perturbations engendrées par deux confinements, le nombre de contrôles techniques a augmenté en 2020. Les contre-visites ont également été un peu plus nombreuses qu'en 2019 : découvrez les défaillances qui en sont à l'origine.

Par Johann Leblanc
Publié le Mis à jour le

Malgré les confinements, le nombre de contrôles techniques et de contre-visites a été plus important en 2020 qu'en 2019.

Grégory Pelletier

Objets d’un véritable casse-tête administratif lors du premier confinement, la plupart des centres de contrôle technique avaient dû fermer leurs portes pendant près de deux mois au printemps. Mais ils ont ensuite redoublé d’activité pour rattraper le retard accumulé. Avec un certain succès puisque le nombre d’examens périodiques effectués a finalement été plus élevé qu’en 2019, repassant au-dessus des 20 millions : 20 394 121 exactement. On reste toutefois à bonne distance des chiffres de 2018, année exceptionnelle du fait d’un changement de réglementation. Un retard que la profession justifie en partie par l'effet de la prime à la conversion, qui a sorti près de 200 000 véhicules de la circulation.  

Sur ce graphique, on voit bien que 2020 a été une année atypique pour le contrôle technique, avec un arrêt quasi total en mars et avril suivi d'un redoublement d'activité.
Sur ce graphique, on voit bien que 2020 a été une année atypique pour le contrôle technique, avec un arrêt quasi total en mars et avril suivi d'un redoublement d'activité.

Le taux de contre-visite est, lui, en légère baisse, passant de 21,67 % en 2019 à 21,21 %, même si leur nombre total a augmenté pour atteindre 3 293 739. Quant aux défaillances critiques, qui avaient tant effrayé lors de leur arrivée il y a deux ans en imposant une réparation quasi-immédiate, elles restent heureusement marginales : à peine 0,86 % des défauts relevés.

À LIRE. Les 5 défaillances critiques les plus courantes en 2019
 

Les problèmes d'éclairage en tête

controle technique faisceau phares
Le principal motif de contre-visite concerne les feux de croisement, dont le réglage est souvent défaillant.
Le réseau Dekra, qui compte près du quart des 6 417 centres de contrôle technique recensés en France, a dressé la liste des motifs de contre-visite les plus courants. Le plus répandu, et de loin, concerne un mauvais réglage des feux de croisement, qui se retrouvent alors “hors limites”. Pensez-donc à bien les vérifier avant de présenter votre véhicule à cet examen. L’une des méthodes consiste à vous placer face à un mur, à une dizaine de mètres. pour voir s’ils éclairent à la bonne hauteur, sans éblouir les autres automobilistes. Par la même occasion, assurez-vous aussi que toutes les ampoules fonctionnent. Les feux stop défectueux constituent en effet la quatrième cause de refus.

À LIRE. Phares LED : coûts de réparation élevé et durée de vie limitée
 

Des pneus trop souvent négligés

controle technique pneus
L'état des pneumatiques, crucial pour la sécurité, reste encore trop souvent négligé.
controle technique pollution
Pas de hausse spectaculaire des refus liés à la pollution dans le réseau Dekra.

Sur la deuxième et troisième place de ce podium peu glorieux, on trouve deux problèmes de pneumatiques. Tantôt “gravement endommagées, entaillées ou mal montées”, tantôt simplement trop usées, ces précieuses enveloppes sont encore trop souvent négligées. Rappelons pourtant qu’elles demeurent le seul point de contact entre votre voiture et le sol. En attendant qu’elles soient peut-être surveillées en temps réel, pensez donc à vérifier leur état et leur gonflage régulièrement. En revanche, malgré le durcissement du contrôle pour les diesels décidé en 2019, les défauts liés à la pollution n’ont pas grimpé en masse.
 

Les 12 principales causes de contre-visite

Position Organe concerné Défaillance Nombre de cas*
1 Feux de croisement Faisceau hors des limites 264 482
2 Pneumatiques Gravement endommagé, entaillé ou montage inadapté 138 409
3 Pneumatiques Indicateur d'usure de la profondeur atteint 128 172
4 Feux stop Source lumineuse défectueuse ou manquante 109 701
5 Système pollution Dépassement de la valeur de réception ou mesures instables 100 057
6 Huile/autres liquides Fuite excessive 87 801
7 Système pollution Contrôle impossible des émissions à l'échappement 86 313
8 Autres feux Source lumineuse défectueuse ou manquante 81 964
9 Rotules de suspension Usure excessive 79 385 
10 Frein de service Performances/déséquilibre notable 71 127
11 Amortisseurs Endommagé, donnant des signes de fuite ou dysfonctionnement grave 70 796
12 Essuie-glaces Balai manquant ou défectueux 70 397

*Cas ayant donné lieu à une contre-visite en 2020 dans le réseau Dekra

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
pemmore Le 21/01/2021 - 11:07
On voit surtout le capteur ou voyant d'ABS ou d'air bags allumé sans aucune raison car fonctionnement très bon non résolu par la valise d'ou l'obligation de rouler sans contrôle technique. Sur ma mondéo, agacement continuel, ça s'est arrêté bizarrement la semaine du contrôle technique et rallumé la semaine suivante.
Voir tous les commentaires (1)