Contrôle technique : Feu Vert s'occupe de tout Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Contrôle technique : Feu Vert s'occupe de tout

L'enseigne de réparation rapide a commencé à tester, au sein de ses filiales, la prise en charge de la présentation au contrôle technique des véhicules de ses clients.

Publié le Mis à jour le
C'est nouveau. L'enseigne Feu Vert prend en charge la présentation des véhicules de ses clients au contrôle technique.

Pour l'instant en phase de test au sein des filiales du groupe, ce service est gratuit. Le client ne paye que le prix de la visite appliqué par le centre de contrôle partenaire (contre-visite incluse).

Le service se décompose en trois étapes.Il s'agit d'une pratique courante chez les concessionnaires. L'automobiliste n'a plus à se déplacer ou prendre rendez vous, « Feu Vert s'occupe de tout », expliquent les dépliants qui présentent l'offre, distribués dans les centres qui l'expérimentent.

Le service se décompose en trois étapes :
  1. Les équipes de Feu Vert examinent visuellement les éléments clés du véhicule : l'état des pneumatiques ; les niveaux d'huile, du liquide de refroidissement et du liquide de frein ; le contrôle des plaques d'immatriculation ; la visibilité (pare brise, rétroviseurs, commande des rétroviseurs et balais d'essuie-glace) , et enfin l'éclairage et la signalisation (fonctionnement des feux)
     
  2. Feu Vert prend rendez-vous et présente le véhicule au centre de contrôle technique agréé.
     
  3. Le client récupère sa voiture chez Feu Vert, avec le macaron qui certifie son passage au contrôle technique.
Il n'y a pas d'enseigne de contrôle technique en partenariat exclusif pour ce service, Les associations sont réalisées localement par les centres Feu Vert. Contacté par L'argus, l'enseigne au chat blanc n'a pas souhaité communiquer sur ce nouveau service pour l'instant. Mais si le test s'avère concluant et se trouve étendu à l'ensemble du réseau, on peut imaginer qu'il permettra aux centres de booster leur activité. Premièrement en termes de fidélisation client, mais aussi en termes d'entrées atelier. En effet, il y a fort à parier qu'un client devant passer en contre visite confiera ses réparations au réseau. Il se verra d'ailleurs proposer un devis gratuit si c'est le cas.




 
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
nonAsaG056 Le 28/10/2011 - 17:29
Dangereux ce genre de formule ça sent le conflit d'intéret, avoir le meme prestataire qui va faire établir un controle (devis quoi :)) et qui ensuite est mandaté pour les réparations...
Voir tous les commentaires (1)
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...