Contrôle technique. Taux de contre-visite très variables entre régions
habillage
banniere_haut

Contrôle technique. Taux de contre-visite très variables entre régions

Malgré le durcissement du contrôle technique en 2018, le taux de contre-visite n'a pas subi l'explosion redoutée. Mais il reste d'importantes disparités entre départements, puisqu'il varie entre 11,7 % dans le Val d'Oise et plus de 27 % en Loire-Atlantique.

Par Johann Leblanc
Publié le Mis à jour le

Si le nombre de contrôles techniques se terminant par une contre-visite a baissé en France en 2020, il reste d'énormes disparités entre départements.

CEDRIC LECOCQ, Cédric Lecocq

Déjà révélé en grande partie par Dekra il y a quelques semaines, le bilan du contrôle technique 2020 confirme une certaine stabilité de l’activité. Le retard accumulé pendant le premier confinement a été bien rattrapé, à tel point que le nombre de contrôles techniques périodiques effectué l’an dernier a augmenté de 2,17 % par rapport à 2019, toutes catégories confondues. Le taux de contre-visite est, lui, en légère baisse, passant de 21,20 % à 20,78 % pour les véhicules particuliers. Ceux qui craignaient une avalanche de refus suite aux durcissements effectués en 2018, pour tout le monde, puis en 2019, pour la pollution des diesels, se sont donc alarmés pour rien. Les redoutées “défaillances critiques”, qui interdisent de circuler dès le jour même à minuit tant que le souci n’est pas rectifié, demeurent d'ailleurs sous la barre des 1 %. Même sur les véhicules de plus de dix ans, qui essuient près de 27 % de refus en moyenne, ces problèmes graves (feux stop qui ne s’allument pas, pneus usés jusqu’à la corde…) atteignent à peine 1,68 %.

À LIRE. Contrôle technique 2020 : les grands motifs de contre-visite
 

Taux très bas en région parisienne et en Haute-Corse

carte de France des taux de contre-visite au contrôle technique
La carte de France des taux de contre-visite sur les véhicules particuliers en 2020. Cliquez pour agrandir.


Une bonne nouvelle sur l’état du parc roulant français ? Pas sûr. Malgré la prime à la conversion renforcée l’an dernier, l’âge moyen des modèles examinés est passé de 12 à 12,3 ans, voire 13,1 ans pour les utilitaires légers. Mais, surtout, on note toujours un taux de contre-visite très disparate d’un département à l’autre. C’est ainsi, en Ile-de-France, qu’on trouve les chiffres les plus bas, avec seulement 11,70 % de recalés dans le Val d’Oise et 11,94 % en Seine Saint-Denis. La Haute-Corse grimpe également sur le podium avec 14,15 %. En revanche, sur la façade Atlantique et dans le nord-est, on observe des niveaux plus élevés que la moyenne : jusqu’à 27,88 % en Loire-Atlantique. C’est le maximum relevé en France métropolitaine, même si on est loin des plus de 40 % enregistrés sur le territoire d’Outre-mer de Mayotte.

À LIRE. Histovec intègre désormais les données du contrôle technique
 

Un phénomène sans explication officielle

contrôle technique nombre de centre
En 2020, 309 centres de contrôle technique ont vu leur agrément annulé, et 69 d'entre eux ont dû fermer leurs portes.
age moyen véhicules controle technique
L'âge moyen des véhicules soumis au contrôle technique continue à augmenter : il passe de 12 à 12,3 ans, voire 13,1 ans pour les utilitaires légers.

Reste à savoir à quoi est dû ce phénomène. Malheureusement, aucun des acteurs du secteur que nous avons contactés n’a été en mesure de nous fournir un semblant d’explication.

Seul l’un d’eux a évoqué la possibilité que des “contrôles de complaisance” perdurent, en ironisant sur un parc roulant de Seine-Saint-Denis qui serait “beaucoup mieux entretenu qu’ailleurs”. 
Quant au ministère du développement durable, il s’est borné à nous indiquer qu’il n’y a “aucun élément de réponse à fournir car il n'y a aucune raison que ce phénomène ne se produise”.  Nous en sommes donc réduits à faire des suppositions, qui laissent penser qu’il y a des régions où l’obtention d’un contrôle technique sans contre-visite est plus simple qu’ailleurs, à voiture identique. Mais le comparateur officiel lancé l'an dernier se contente, lui, d'afficher seulement les tarifs des centres.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
trilate Le 18/02/2021 - 17:50
Bonjour pour ma part j'ai eu affaire à un sois disant technicien qui a noter la détérioration d'un silent bloc de liaisons au sol défectueux alors que tout le train avant de mon véhicule avait été fait .lorsque je suis retourné dans le centre pour demander des explications mauvaise foi de ce centre ...... J'ai quand même fait un autre contrôle volontaire dans un autre centre resultat CT vierge .Alors je m'adresse à ces centres il faut former les employés.
Danan94 Le 18/02/2021 - 17:13
Quand je vois certaines poubelles sur les routes je me dis qu’effectivement il y a des certificats de complaisance !
VotrePseudo Le 18/02/2021 - 15:45
L'Argus, au lieu d'ironiser et de supposer, faites donc vous même votre enquête dans les CTs de différentes régions.
Voir tous les commentaires (4)