Crash-test. Un tracteur pour la première fois au banc d'essai sécurité
habillage
banniere_haut

Crash-test. Un tracteur pour la première fois au banc d'essai sécurité

Que risque-t-on à rouler dans un tracteur sans ceinture de sécurité ? À l'initiative de la rédaction d'Entraid', un magazine dédié au monde agricole, les ingénieurs de l'UTAC - en charge habituellement des crash-tests automobiles - ont réalisé une vidéo qui fait froid dans le dos.

Publié le Mis à jour le

À la demande du journal Entraid', le premier crast-test de tracteur a été réalisé en novembre 2020.

Pour sensibiliser les agriculteurs au port de la ceinture de sécurité, la rédaction du magazine Entraid', dédié au machinisme agricole, avec la complicité la Mutualité Sociale Agricole (MSA), a réalisé un inédit crash-test de tracteur.

mannequin crash-test tracteur
Le mannequin utilisé est identique à ceux des crash-tests automobiles. Il mesure 1,78 m pour 75 kg. Il représente par son gabarit 50 % de la population européenne.

Deux simulations d’accident ont été réalisées dans les locaux de l’UTAC-CERAM, en charge de l’homologation de nos véhicules. Selon une note de l’ONISR datée de janvier 2019 : « Sur cinq ans (2013-2017), 984 accidents ont impliqué un tracteur agricole, 201 personnes sont décédées, dont 44 dans le tracteur (40 conducteurs et 4 passagers), et 1 073 ont été blessées. »
 

Un crash-test à 30 km/h

chario tracteur crash-test
La cabine du tracteur a été installée sur un chariot roulant. Le tout pèse 7 t, soit l'équivalent du poids normal de l'engin en fonctionnement.

La cabine d’un tracteur (ici un New Holland T6/T7 - 170 ch) a donc été installée sur un chariot de 7 t, l’équivalent du poids de l’engin en fonctionnement normal. Derrière le volant, un mannequin bourré d’électronique, le même que celui utilisé pour les crash-tests automobiles. Les deux tests ont été réalisés à 30 km/h, l’un avec un Dummy ceinturé, l’autre non. Précisons que le tracteur ne dispose que d’une ceinture ventrale. Mieux que rien. 

« Seul le bassin est maintenu, et le thorax est arrêté par le volant. Ce qui explique une déflexion thoracique élevée. Cependant le pronostic vital n’est à ce stade pas engagé, même s’il dépend de nombreux critères comme l’âge ou la condition physique de la personne » explique Nicolas Vie, chef de projet sécurité passive à l’UTAC, à la rédaction d’Entraid.
 

Sans ceinture, bonjour les dégâts

Si lors du choc le mouvement du mannequin semble proche, qu’il porte ou non sa ceinture, en réalité les capteurs biomécaniques ont révélé des blessures plus sévères sur le Dummy ne portant pas sa ceinture. Dans ce cas, le pronostic vital est engagé.

resultats crash-test tracteur
Les résultats sont assez peu élogieux avec ou sans ceinture. Mais, sans ceinture, les blessures sont fatales.

« On est au-delà des limites réglementaires, explique Nicolas Vie. On est clairement dans un cas de mise en danger de la vie de l’occupant car il n’y a pas de protection lors d’un choc. » Avec la ceinture ventrale, « on limite les dégâts corporels à une situation acceptable » détaille Benoît Moreau, conseiller national en prévention des risques professionnels à la MSA. Et de préciser qu’aujourd’hui il « est très rare que les conducteurs de tracteur portent la ceinture ». Pourtant, elle est obligatoire dès lors que l’on emprunte une voie régie par le Code de la route.
 

Pourquoi pas une ceinture 3 points et des airbags ?

Au regard des normes réglementaires (toujours plus strictes) pour nos voitures, on est en droit de se demander pourquoi les tracteurs ne bénéficient pas d’un cahier des charges plus sévère en matière de sécurité des occupants.

À LIRE. 19 utilitaires légers aux crash tests de sécurité Euro NCAP

tracteur sécurité route
Les tracteurs ne sont pas pensés pour un usage routier, d'où le fait que leur cahier des charges soit moins strict d'un point de vue équipements de sécurité.

D’après un responsable marketing de New Holland, interrogé par les journalistes d’Entraid', c’est avant tout lié à une histoire de conception puisque les tracteurs n’ont pas une vocation routière, comme les camions par exemple. C’est aussi pour cela qu’ils ne sont pas équipés d’airbags puisque « le risque de “ choc frontal sur la route ” n’est pas encore perçu par le législateur européen, qui définit les règles de conception et d’homologation des tracteurs, comme suffisamment critique pour l’imposer » détaille Nicolas Morel, le responsable marketing tracteur New Holland. 

Source et photos : Entraid'

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours