Dacia lance sa gamme de produits dérivés éco-responsables
habillage
banniere_haut

Dacia lance sa gamme de produits dérivés éco-responsables

Le catalogue d’accessoires Dacia s’étoffe de nouveaux produits destinés aux propriétaires. Le constructeur lance sa première collection éco-conçue comprenant quatre articles : parka, casquette, sac à dos et gourde. Elle est livrée en concession dans un présentoir en carton recyclé et recyclable. 

Publié le Mis à jour le

Dacia présente sa première collection de produits éco-conçus.

Dacia

Dacia est un constructeur à la mode, et on ne parle plus seulement de ses véhicules ! À l’occasion du Mondial de l’automobile de Paris, la marque roumaine a dévoilé sa première gamme de produits dérivés, largement composée de matériaux recyclés. Elle comprend un sac à dos, une casquette, un imperméable et une gourde. Florian Pitout, brand activation manager de Dacia, explique qu’il a fallu près d’un an pour mettre au point cette offre qui n’a pas été réalisée à la demande des clients, ni même des concessionnaires. « Nous voulions satisfaire les clients par un autre moyen que l’achat d’un véhicule » explique Florian, dont « la volonté n’était pas de faire des produits dérivés basiques et faciles ». Une vraie réflexion a été menée pour mettre au point des articles à l’image de la marque : robustes, durables, authentiques et à des prix attractifs. Ils débutent à 18 € et n'excèdent pas les 129 € pour la parka, le produit le plus cher du catalogue.

Media Image
Image

Dacia a lancé en avant-première sa gamme de produits dérivés au Mondial de l'automobile 2022.

Matthieu Meheust / L'argus

Des produits éco-conçus 

La collection se compose d’articles élaborés en eRTP (bouteille plastique recyclée), en polycoton recyclé ou en aluminium pour la gourde. Un nombre limité de produits seront fabriqués. « Dans notre business model, notre volonté est de ne pas surproduire. On va donc prévendre certaines quantités à nos concessionnaires (notre réseau principal de distribution) et en fabriquer quelques unités supplémentaires pour notre plate-forme de vente en ligne », explique Florian Pitout. Le brand activation manager de Dacia est clair :

Lorsque le stock sera épuisé, on changera tout simplement de collection.

Ce renouvellement permettra aussi, selon Dacia, de dynamiser l'offre. Ainsi les clients ne se lasseront pas. « Vous avez acheté une parka, vous n’allez pas racheter la même en violet ou en kaki un an plus tard. L’objectif est de pouvoir jouer avec des produits complémentaires », affirme le responsable. 

Une boutique en ligne moins énergivore 

Media Image
Image

La gourde isotherme Dacia est à 20 € et l'imperméable, à 129 €.

Dacia

Media Image
Image

Le sac à dos Dacia est vendu 49 €. La casquette est la moins chère (18 €).

Dacia

Au-delà de la création des articles, Dacia a poussé sa réflexion jusqu’à la façon de distribuer ses produits et de les implanter dans les concessions. « Nous avons créé un modèle de commercialisation en accord avec les valeurs et le positionnement de la marque » détaille Florian Pitout qui, avec l’aide de ses équipes, a développé une plate-forme d'achat centralisée. Intérêt ? Réduire l’impact carbone en limitant le nombre de serveurs utilisés. Le constructeur a également veillé à ce que son e-shop, accessible à tous, compte un minimum d’images, peu de pages et aucune vidéo. 

Un présentoir recyclé et recyclable

En concession, Dacia propose une offre clés en main à ses concessionnaires. « Leur métier premier n’est pas de vendre des imper’ ou des casquettes, explique Florian Pitout. Les commerciaux ne savent pas quelles tailles choisir ou quelle est la quantité idéale de produits. » Les équipes du constructeur ont donc imaginé un meuble en carton recyclé (et recyclable) qui prend la forme d’une boîte facilement déplaçable et transportable.

Media Image
Image

Dacia a développé un système de présentoir en carton que les concessionnaires n'auront qu'à ouvrir et installer dans leur lieu de vente. Plus besoin de vitrine.

Dacia

Celle-ci contient déjà des articles dans plusieurs tailles. « Les réseaux de distribution n’ont pas à s'embêter. Ils reçoivent des quantités relativement faibles qui doivent s’écouler facilement », indique notre interlocuteur. Dacia a pensé à tout, puisqu’il y a même des cintres en carton et un système d’antivol intégré à la box. Au fil des semaines, les concessions peuvent choisir de faire du réassort, à l’unité, selon les disponibilités bien sûr. Une fois le stock écoulé, il n’y a qu’à jeter le carton. Fini la contrainte de la vitrine à dépoussiérer régulièrement. Au lancement de la deuxième collection, les produits arriveront dans un nouveau carton. De quoi faciliter également la logistique ! Quant aux objectifs, Dacia ne livre aucune donnée chiffrée mais assure les avoir déjà dépassés « rien qu’avec les précommandes de [ses] concessionnaires ». 

Des produits dérivés pour partir à l'aventure ? 

Media Image
Image

Dacia lancera probablement en 2023 une gamme d'accessoires pour transformer le Jogger en van.

Dacia

Au total, 1 200 points de vente vont recevoir la gamme de produits dérivés Dacia. Une offre qui pourrait prochainement s’enrichir d’articles en lien avec les activités de plein air. « C’est un axe que l’on étudie, explique le brand activation manager, mais c’est encore trop tôt pour vous donner des détails. » Gardons à l’esprit qu'en octobre dernier Dacia nous avait présenté l'ébauche d'un prototype destiné à transformer le Jogger en mini-camping car. La boîte en bois à fixer dans le coffre était accompagnée d'un éventail d'accessoires, tente ou encore chaises de camping, qui auraient tous leur place au catalogue des produits dérivés. Affaire à suivre…

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours