Dacia Sandero. 2 étoiles Euro NCAP malgré un crash test honorable
habillage
banniere_haut

Dacia Sandero. 2 étoiles Euro NCAP malgré un crash test honorable

En accordant seulement deux étoiles à la nouvelle Dacia Sandero, Euro NCAP peut donner l'impression que la citadine roumaine est dangereuse. Mais ce piètre résultat provient aussi d'un système de notation discutable, qui accorde de plus en plus d'importance aux aides électroniques. Explications.

Par Johann Leblanc
Publié le Mis à jour le

Malgré seulement 2 étoiles, le test Euro NCAP de la Dacia Sandero 3 est moins inquiétant qu'il n'y paraît.

Euro NCAP

Dacia nous avait prévenus d’emblée : non, sa nouvelle Sandero n’obtiendrait pas les cinq étoiles Euro NCAP. Même si sa plate-forme CMF-B dérive de celle de la Renault Clio 5, des concessions ont dû être effectuées pour réduire les coûts. La structure est notamment moins rigide que celle de la cousine au losange en raison de l’emploi d’un acier différent. Mais les deux étoiles finalement accordées à la version Stepway de la citadine roumaine doivent être traitées avec des pincettes. Cette note, en apparence catastrophique, résulte en effet d’un protocole de test qui a beaucoup évolué ces dernières années.
 

Protection des occupants plutôt correcte

dacia sandero 3 crash-test notes protection des adultes
Les notes pour la protection des adultes se situent en général entre « moyen » (marginal en anglais) et « bon » (good).

Au vu des résultats obtenus lors des crash tests, sans exceller, la Sandero n’a pourtant pas à rougir. Avec 70 % au chapitre de la protection des adultes, elle reste certes très loin des 96 % atteints par la Clio 5, qui détient le record de la catégorie, mais elle dépasse d’un point la récente Hyundai i10 ou feu la DS 3, qui avait été recrashée en 2017. Tout en creusant un gouffre avec la Fiat Panda, qui avait dû se contenter de 45 % lorsqu’elle était repassée au crible en 2018 !

À LIRE. Euro NCAP : les nouveaux protocoles de tests pour 2020

Dans le détail, la protection assurée se situe entre le niveau « moyen » (marginal en anglais) et « bon » (good), hormis pour le récent test de la collision latérale du côté opposé du conducteur. Ici, l’organisme reproche l’absence d’airbag central… qui est une rareté aujourd’hui sur le marché. Avec 72 %, la sécurité des enfants apparaît également plutôt assurée. Seul vrai bémol : le crash frontal révèle une protection assez faible de la poitrine et du cou pour un occupant de la banquette arrière d'environ 10 ans.
 

Des choix économiques qui coûtent cher

dacia sandero 2021 freinage automatique d'urgence
Jugé efficace pour éviter une collision avec une autre voiture, le système de freinage automatique d'urgence ne prend pas en compte les piétons et les cyclistes. Cela coûte de nombreux points à Dacia.

La citadine Dacia trépasse réellement aux chapitres « usagers vulnérables » et « aides à la conduite ». Deux domaines plus récents pour Euro NCAP et qui sont peu à peu devenus son cheval de bataille. Ici, la Sandero se contente  respectivement de 41 % et 42 %, tout comme sa grande sœur Logan, non importée chez nous. La protection d’un piéton en cas de collision est ainsi jugée trop faible au niveau de la base et des montants de pare-brise. Mais c’est surtout la présence d’un freinage automatique d’urgence incapable de reconnaître ces fameux « usagers vulnérables » qui coûte ici de nombreux points. Un choix clairement assumé par Dacia, qui n’aurait pas pu proposer sa citadine à des tarifs aussi compétitifs s’il avait fallu ajouter une caméra supplémentaire capable de reconnaître piétons et cyclistes. C’est également pour cette raison que la marque roumaine a fait l’impasse sur certaines assistances électroniques, comme l’aide au maintien dans la file ou la surveillance de la vigilance du conducteur. Avec, encore une fois, de précieux points qui s’envolent. Gratifiés tous deux de cinq étoiles, les SUV électriques Volkswagen ID.4 et Skoda Enyaq iV, bien plus onéreux, n’ont pas eu ce genre d’arbitrage à faire. 

À LIRE. Conduite automatisée : les allemands dominent les tests Euro NCAP
 

Euro NCAP va-t-il trop loin ?

dacia sandero 3 crash-test portes déformées
D'après nos informations, cette Sandero aurait eu 5 étoiles si elle avait été testée selon le même protocole que sa devancière.
crash-test peugeot 208
Peugeot a également fait le choix de ne plus courir après les 5 étoiles à tout prix : les 208 et 2008 ont dû se contenter de 4 étoiles.

D’après nos informations, la Sandero 3 aurait ainsi obtenu cinq étoiles si elle avait subi le même protocole que sa devancière, gratifiée de quatre étoiles en 2013. Cette contre-performance remet donc à nouveau en question la manière dont Euro NCAP juge désormais les voitures. En accordant moins d’importance aux crash tests et davantage aux aides électroniques, l’organisme européen donne parfois l’impression de pousser les marques à une surenchère pas toujours saine. Nos essais nous ont ainsi prouvé, à maintes reprises, que les systèmes d’aide au maintien dans la file par exemple étaient plus agaçants que vraiment utiles dans bien des situations. Tandis que ces assistances contribuent à renchérir le coût des voitures neuves, poussant certains acheteurs à se tourner vers des occasions moins sûres ! Comme Dacia, Peugeot a ainsi fait le pari de ne plus courir après les cinq étoiles à tout prix : ses 208 et 2008 ont accepté de se contenter de quatre étoiles. Une tendance appelée à se développer ? Seule la réaction des consommateur le dira, mais elle semble pour l'instant donner raison au Lion et à la marque roumaine.

A LIRE. L'essai de la Dacia Sandero sur 4 000 km !

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
3fois39 Le 31/10/2021 - 08:46
"Avec 70 % au chapitre de la protection des adultes, elle reste certes très loin des 96 % atteints par la Clio 5" ce n'est pas comparable pour la notation 2020 EuroNcap indique "L’année 2020 diffère considérablement des précédentes en matière d’évaluation et le nombre d’étoiles décernées ne doit pas faire l’objet d’une comparaison directe avec les résultats des années précédentes" hors la note de la clio date de 2019
fred2020 Le 21/04/2021 - 10:39
L 'Euroncap fait son Job, informer le consommateur sur des éléments issue de test normés réalisés par des techniciens compétant. La Clio V obtient 96% de protection des adultes, 89% de protection des enfants. La Sandero utilisant la même plateforme technique obtient respectivement 70% et 72%. Cela veut juste dire que les matériaux utilisés ne sont pas les mêmes et n'offre pas les mêmes résistances mécaniques. Mais ça c'est déjà, secret de polichinelle. Ce n'est pas dû à la marque Dacia, en particulier mais au low-cost en général, et ce n’est pas que dans l'automobile. Le travail de l'EURONCAP, permet d'informer le consommateur, pour qu'il puisse prendre une décision en conscience et non suivant des discours marketing ou autres. Après il n'a jamais été dit que cette voiture était dangereuse, mais juste qu'elle n'offrait pas la même protection en cas d'accident. Mais aujourd'hui il est nécessaire de faire des titres putaclic, de relayer des discours biaisés pour faire du buzz... Pour corriger l'article, suite au test de l'Euronacp, Peugeot a équipé les 208 et 2008 de série du Pack Safety, ce qui fait qu’elles sont toutes 5 étoiles en fait. Comme quoi, ces tests ont une incidence... A quand la même chose sur l'alimentaire?
VotrePseudo Le 14/04/2021 - 20:36
Une façon de dire qu'EuroNcap favorise les voitures chères, en fait...
Voir tous les commentaires (5)