Dacia Sandero. Déjà victime de son succès ?
habillage
banniere_haut

Dacia Sandero. Déjà victime de son succès ?

À peine commercialisée, la nouvelle Dacia Sandero s'est hissée au mois de janvier à la deuxième place du marché français. Un succès que les concessionnaires confirment. Mais les délais de livraison sont déjà sous tension.

Publié le

Élue Voiture L'argus de l'année 2021, la Dacia Sandero commence sa carrière commerciale tambour battant.

tibo

Arrivée timidement courant décembre dans les concessions, la nouvelle Dacia Sandero a réalisé un mois de janvier tonitruant puisqu’elle se hisse à la deuxième place du marché français (7 249 exemplaires vendus), juste derrière la Peugeot 208 (7 915 unités) mais devant la Renault Clio (6 323). Fraîchement élue Voiture L’argus 2021, la citadine roumaine est l’attraction des concessions Dacia-Renault. Dans un site de la région parisienne, ce vendeur se frotte les mains. « J’avais un objectif de 6 ventes au mois de janvier, j’ai signé 26 bons de commande pour la Sandero et principalement des Stepway », explique-t-il. Son collègue, vendeur Renault, fait lui grise mine puisque, dit-il, « même les clients qui viennent pour une Clio regardent avec intérêt sa cousine roumaine, et pas que pour son tarif ». Même son de cloche dans une autre concession : « Au niveau fréquentation, c’était fou : les commandes ont été parfois triplées, les gens se sont rués chez nous pour l’acheter ; aux journées portes ouvertes, les commandes Dacia étaient bien supérieures aux commandes Renault. » En filigrane, tous abondent sur la question du prix du neuf : « 12 690 € pour une TCe 90ch, c’est un prix d'une occasion récente, et pour ce prix-là on accède au neuf. La stratégie Dacia est parfaite. »

À LIRE. Essai comparatif : la nouvelle Dacia Sandero défie la Renault Clio


Pas de livraisons avant juin

Délais de livraison de la Dacia Sandero

De bon augure, sauf que les clients qui commandent en février ne recevront leur voiture qu’à partir du mois de juin, quelle que soit la version. Ce vendeur avoue que « tous les véhicules en stock ont déjà été retenus ». Or le grand groupe auquel appartient cette concession ne s’est pas constitué de réserve importante en fin d’année dernière pour ne pas alourdir ses comptes.

À LIRE. Toutes les Dacia Sandero à l'essai : laquelle choisir ?

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Bobin71 Le 09/02/2021 - 07:52
@ Trac37 juste une info Dacia APPARTIENT à Renault Group à 100% !!!! Il faut arrêter avec votre haine anti-Renault ! Dès que le diesel sera de retour sur Clio 5, et le moteur essence TCe 140, la Clio rattrapera son (léger) retard. Et ne restez pas focalisé sur le seul marché français. Elargissez votre horizon au marché européen !
Trac37 Le 08/02/2021 - 16:28
Et voilà comment Renault s’est piégé lui-même,et va pouvoir nous refaire le coup de l’entreprise en déficit qui nécessitera un Nième renflouement de l’état .
Voir tous les commentaires (2)