Daimler Chrysler : promesse tenue
habillage
banniere_haut

Daimler Chrysler : promesse tenue

Par Y. de K.
Publié le

L'action Daimler Chrysler a fait l'objet de prises de bénéfice cette semaine, au point de reculer de 4 % en l'espace de trois séances. Le groupe a pourtant tenu ses promesses au cours de l'année écoulée puisque son bénéfice d'exploitation, hors éléments exceptionnels, est resté à un niveau supérieur au seuil des 5 milliards d'euros. Et, en prenant en compte des éléments non récurrents, c'est-à-dire notamment la plus-value tirée de la vente de la filiale de turbines MTU Aero Engines, le bénéfice opérationnel du groupe germano-américain s'est établi à 5,7 milliards d'euros en 2003, alors que les estimations des analystes variaient plutôt entre 5,5 et 6,2 milliards d'euros.

Si, malgré cela, le titre a été orienté à la baisse, c'est parce que les perspectives du groupe pour 2004 sont encore incertaines.

D'une part, à cause de Chrysler qui a enregistré, l'an passé, une baisse de 4 % de ses ventes aux Etats-Unis et qui continue à souffrir de la guerre des prix qui y fait rage.

D'autre part, à cause de la situation inquiétante de Mitsubishi Motors, dont le groupe est actionnaire à hauteur de 37 %, et qui va devoir procéder à un appel de fonds de l'ordre de 1,5 milliard d'euros.

Tout cela suffit à calmer les ardeurs des investisseurs les plus audacieux.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours