Dérivés de voitures particulières : de la Clio à la Classe A... Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Dérivés de voitures particulières : de la Clio à la Classe A...

Publié le

Les utilitaires dérivés de véhicules particuliers se subdivisent en trois catégories.

l Les économiques, du genre Renault Clio RC ou Citroën Saxo Entreprise, sont issues des segments B 1 et B 2 et ils se caractérisent par la part non négligeable des versions à essence (12 %) et surtout par leur prix : entre 45 000 F HT et 60 000 F HT pour les versions à essence ; entre 55 000 F HT et 75 000 F HT pour les diesels.

Cette année encore, la domination de la Clio a été évidente, son score étant supérieur au total des Citroën Saxo et Peugeot 106 et 205. A titre indicatif, nous rappellerons qu'au début des années 1990, les immatriculations de R5 et de 205 à TVA récupérable s'élevaient à 33 000 unités chacune. Commercialisée depuis septembre dernier, la 206 XAD est arrivée trop tard pour faire sentir réellement ses effets dans les immatriculations d'utilitaires Peugeot.

Chez les étrangères, nous retrouvons dans l'ordre : Fiat Punto, Ford Fiesta, Opel Corsa et Volkswagen Polo. Mais, en ne considérant que les versions à essence qui sont aussi meilleur marché, la hiérarchie est tout autre. Derrière la Twingo, la Saxo devance la Clio et, chez les étrangères, c'est la Punto qui prend la tête suivie de la Ford Ka, de la Fiat Panda et de la Volkswagen Polo.

l Dans la catégorie intermédiaire, issue de voitures du segment M 1 ou de marques « spécialistes », comme la Mercedes Classe A ou la BMW Compact, l'intérêt fiscal de ces véhicules et la carte de la réversibilité sont essentiels. Le coeur de cette catégorie se situe entre 80 000 F et 105 000 F hors taxes pour des Diesel turbo à injection directe développant entre 82 ch et 110 ch. Ici, la part des Diesel est encore plus importante que pour les économiques, plus de 97 %. Depuis l'été 1998 sont arrivées la Golf Société et de la Classe A Business.

l Dernier sous-ensemble enfin, les dérivés de breaks familiaux, en partie transformés en véhicules sanitaires, constituent une « niche » de marché dominée par les breaks Renault Laguna et Citroën Xantia.

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Allez encore plus loin avec la RENAULT Clio

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...

Guides d’achat